Voiture électrique: importer une Nissan Leaf est votre meilleur pari

Voiture électrique: importer une Nissan Leaf est votre meilleur pari

On vous pardonnerait de penser que la compagnie californienne Tesla a inventé la voiture électrique et qu’elle a vendu des millions de voitures à travers le monde à des clients de la classe moyenne.

Toutefois, selon Adam Jonas, qui est analyste chez Morgan Stanley, ce n’est que du tapage publicitaire d’un fabricant de voitures électriques qui est à bout de souffle. Dans la réalité, Tesla n’a pas vendu 100.000 voitures dans son histoire. Pas même 50 000, bien que dans une lettre aux actionnaires Tesla a promis d’augmenter la production de 1 000 voitures par semaine d’ici la fin de cette année.

tesla Model X

Bien sûr, Tesla a également promis de commencer la production de son second modèle, le Model X, en fin d’année dernière. Hélas, l’assemblage du véhicules prototype du modèle X est maintenant seulement prévue pour la fin de cette année. La production pourrait commencer au printemps prochain. Si vous êtes l’un des 10 000 acheteur qui a donné un acompte sur le X, vous allez recevoir votre voiture à l’automne de l’année prochaine si tout va bien. Si vous vous attendez à ce que le troisième modèle de Tesla soit au prix promis dans la gamme de 35,000 $, alors vous allez devoir attendre au moins jusqu’à vers la fin de cette décennie.

Pour importer une Nissan Leaf au Canada, vous pouvez nous joindre au bureau 1-450-252-0352 ou sur cellulaire ((514) 978-7064 pour avoir plus de renseignements.

Toutefois, si vous souhaitez être propriétaire d’un véhicule électrique dans les 35.000 $ offert par un constructeur automobile qui a vendu plus de 100.000 véhicules électriques, nous vous conseillons de considérer les très bien équipée Nissan Leaf SV qui se vend dans les 35.000 $ et nous pouvons trouver des véhicules d’occasion moins cher et nous occuper de l’importation pour vous, renseignez-vous au 1-450-252-0352 ou sur cellulaire ((514) 978-7064! Nissan ne fait pas de promesses sur la Nissan Leaf SV, sauf dire que dès maintenant vous pouvez acheter ce que Nissan appelle «la voiture électrique le plus populaire au monde».

Intérieur de la Nissan Leaf SV

Intérieur de la Nissan Leaf SV

Si vous voulez une voiture électrique, vous allez être heureux avec la Leaf. Nissan dit que «95 pour cent des clients sont prêts à recommander la voiture à des amis.» Le bouche à oreille a aidé Nissan atteindre la barre des 100.000 véhicules vendus en janvier dernier alors que la Leaf était sur le marché depuis trois ans. Ce fut une réussite majeure, une étape que Tesla est à des lieux de réaliser.

Tesla dit que son usine dans le Nevada sera capable de soutenir les ventes de 500.000 véhicules par an d’ici 2020 – avec le troisième modèle représentant la majeure partie de ces ventes. Je suis un peu sceptique concernant Tesla parce que je l’ai vu ces sortes d’entreprises avant – Fisker, Ballard Power Systems, Coda, Better Place – et leurs promesses relégués aux oubliettes de l’histoire. Et ne vous méprenez pas, j’aime beaucoup la Tesla, la compagnie offre de très beaux modèles, ce qui peut attirer ceux qui sont à la base réticent aux voitures électriques et qui n’aiment pas les petites voitures comme la Leaf, mais ce n’est pas demain que la compagnie à Elon Musk va devenir un jouer majeur dans l’industrie de l’automobile, ils ont encore beaucoup d’étape à franchir. Je ne suis pas seul. Certains analystes, comme Dean Frankel de Lux Research, disent que le scénario le plus probable pour les ventes de véhicules Tesla est de 240.000 par an. La demande mondiale pour les véhicules électriques, serait d’environ 400 000 en 2020, selon lui.

2011-Nissan-LEAF-SV-1

Pour atteindre son objectif, dit Frankel, «Tesla se doit prendre une part importante de l’ensemble du marché du véhicule électrique en 2020.» C’est peut probable, pas avec tant d’autres fabricants de véhicules électriques établies sur le marché et encore moins avec une deuxième génération moins cher de Nissan leaf dans les showrooms. Aussi, je ne doute pas de la Leaf et la capacité de Nissan non seulement de vendre des véhicule, mais accompagner également ses propriétaires pendant des années.

Plus que tout, ceux qui me doute devrait examiner le bilan de Tesla. Nissan est non seulement rentable, mais il a une présence mondiale et beaucoup d’actifs. Tesla n’est aucune de ces choses; ses actifs sont à peu près équivalent à ses engagements à ce stade. Si vous voulez une voiture électrique, la Leaf est la meilleure affaire pour une voiture à quatre places. Elle est vraie, elle est fiable et elle vient d’un constructeur automobile prouvé. La Leaf est abordable. Vous pouvez avoir une Nissan Leaf pour moins de 25.000 $. Si vous voulez une Tesla, la Model S, vous allez payer près de trois fois plus cher. Bien sûr, les ventes de véhicules électriques ne compte que pour à peine une fraction de marché des véhicules neufs au Canada, de sorte que nous avons cherché d’autres offres, comprenant l’antithèse de la Leaf, la Jaguar XKR-S. Vous trouverez également des milliers de dollars en réductions sur le pick-up Ram, la Chevrolet Volt et le Q70 d’Infiniti.

une Jaguar XKR-S coûte dans les 139,000$

une Jaguar XKR-S coûte dans les 139,000$

Source: Nissan, Tesla Motor, Globe and Mail

Comment importer une Tesla Motors au Canada !

Comment importer une Tesla Motors au Canada !

Le site Roulez Electrique nous apprend que Tesla Motors a demandé à Transport Canada de retirer la Model S de la liste de compatibilité (admissibilité) à l’importation de véhicules achetés aux États-Unis.

Ceci crée donc une barrière administrative quant à la possibilité d’importer au Canada une Tesla Model S usagée et achetée en premier lieu aux USA. Comme le Canada et les É-U partagent des économies étroitement liées, et que les déplacements de biens transfrontaliers sont nombreux, le blocage de la Model S n’est définitivement pas une bonne nouvelle pour les propriétaires qui souhaitent déménager d’un pays à l’autre.

Toutefois, il est possible d’importer un Modèles Roadster au Canada, vous pouvez nous joindre au bureau 1-450-252-0352 ou sur cellulaire ((514) 978-7064 pour avoir plus de renseignements.

tesla-roadster

Le site de Transports Canada n’indique plus la Model S comme un véhicule admissible, et donne comme information complémentaire les notes suivantes que j’ai copié-collé :

Note-1: S.V.P. communiquer avec le fabriquant avant d’importer pour obtenir des renseignements concernant la nature exacte et les coûts des modifications requises. Les modifications possibles sont: configuration des feux de circulation de jour, système d’immobilisation électronique [SIE], configuration métrique d’indicateur de vitesse et d’odomètre.

Note-2: Tesla Motors a informé Transports Canada que les centres de services Tesla ne sont pas actuellement en mesure de procurer du support afin de procéder aux modifications importantes nécessaires pour rendre les Modèles S américains conformes aux exigences canadiennes. Contactez le fabricant pour plus de détails.

Le modèle S était présent comme véhicule admissible à l’importation depuis le mois de juin 2014. Pour les différences de normes entre les USA et le Canada, les points indiqués dans la note-1 sont tous reliés à des différences logicielles. Configuration des feux de jour: logiciel; système d’immobilisation électronique: logiciel, configuration métrique de l’indicateur de vitesse et de l’odomètre: logiciel.

Roulez Electrique: le site référence sur le transport écologique, durable, électrique en français au Québec, Canada

Le blocage semble provenir de Tesla Motors (TM) selon le texte de la note 2: “Tesla Motors a informé Transports Canada que les centres de services Tesla ne sont pas actuellement en mesure de procurer du support…” Cette justification nous semble cependant inquiétante: si TM ne peut donner du support aux propriétaires de modèle S qui souhaitent l’importer au Canada, qu’en est-il du support de garantie pour les autre propriétaires? Ou bien TM est capable de donner du support, mais donne cette explication comme prétexte pour justifier la demande de blocage d’importation.

Pourquoi TM demande à Transports Canada ce blocage? une raison possible est le prix plus élevé demandé pour une Modèle S au Canada par rapport aux USA. En restreignant l’accès aux véhicules usagés américains, ils protègent leur prix Canadiens.

Pour des renseignements généraux, vous pouvez me contacter afin d’importer un véhicule électrique au Québec clés en mains, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau 1-450-252-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans tout les étapes d’importation d’un véhicule éclectique.

Tesla Modèle S

Tesla Modèle S

Au niveau philosophique, c’est aussi contradictoire que Tesla demande de pouvoir vendre librement et directement ses véhicules pour le plus grand bénéfice des consommateurs, mais qu’en même temps, ils demandent d’ériger des barrières administratives qui sont au détriment des consommateurs canadiens, qui se font ainsi effectivement bloquer l’accès au marché de la Tesla S usagée américaine.

Une question a été posée au fabricant, sur le forum de Tesla Motors concernant ce sujet. Nous allons publier leur réponse lorqu’elle sera connue.

Source: Roulez Electrique