Étiquette dans courtier un importaiton automobile

France: Comment importer une voiture Américaine ou Canadienne en France

France: Comment importer une voiture Américaine ou Canadienne en France

Vous avez repéré un camion, une voiture, un VR, un tracteur ou tout autres véhicules aux Etats-Unis ou au Canada et vous souhaiteriez l’importer en France, voici les démarches à suivre.

DODGE RAM 3500 DIESEL 4X4 France

DODGE RAM 3500 DIESEL 4X4

Pour importer un camion, une voiture, un VR, un tracteur ou tout autres véhicules en provenance des Etats-Unis ou du Canada vous pouvez nous contacter au Bureau (450) 252-0352 cellulaire (514) 978-7064 et par notre fiche de contact. Notre équipe de spécialistes vous aidera dans toute les procedures d’importation.

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Voici quelques éléments importants à ne pas négliger :

1 – Le prix de la voiture américaine en dollars affiché aux Canada ou aux USA est un prix Hors Taxes, vous devrez donc vous acquitter des taxes locales afin de réaliser votre achat, par contre en utilisant nos services chez Amerxport, étant donné que nous avons un licence de concessionnaire, nous pouvons récupérer cette taxe et ne pas avoir à vous la charger.

2 – Vous devrez absolument obtenir l’immatriculation Américaine ou Canadienne. Sans cette formalité, le véhicule importé ne pourra jamais obtenir une homologation Française.

3 – Au coût initial du véhicule, il faudra ajouter : le transport terrestre américain (de la concession jusqu’au port) et français (du port vers votre domicile), le transport maritime, l’assurance maritime, le calage du véhicule dans le container.

4 – Vous devrez avoir un transitaire américain, et un transitaire français pour accomplir toutes les démarches administratives liées à l’importation du véhicule. Nous avons une association avec un transitaire Canadien et Américain et nous sommes en contact avec un transitaire Français, nous pouvons donc s’occuper de cela.

5 – A l’arrivée du container au port, se rajouteront des frais de dépotage.

Hennessy 25th Anniversary Edition Ford Mustang GT 800

Hennessy Ford Mustang GT 800

6 – Votre transitaire français, calculera les droits de douanes ainsi que la TVA dont vous devrez vous acquitter. A savoir : le prix du véhicule américain + le transport maritime, qu’il faudra multiplié par 10% de taxes de douanes pour une voiture ou 22% pour un Pick-up. Sur ce montant s’ajoutera la TVA.

7 – Une fois votre véhicule réceptionné, vous devrez vous occuper des démarches d’homologation en sachant que les normes Françaises sont de plus en plus strictes et que pour y aboutir seul, vous devrez y consacrer beaucoup d’énergie sans avoir l’assurance d’y arriver. Ces démarches d’homologation incluent : le montage du dossier technique, les demandes de différentes attestations, le Rendez-vous à l’UTAC afin d’accomplir les cinq tests obligatoires (niveau sonore, freinage simplifié, champ de rétrovision, émission des polluants, pesée), la mise en conformité du véhicule (de plus en plus difficile avec le multiplexage des véhicules), enfin le contrôle du véhicule par l’inspecteur des mines.

8 – Nous vous rappelons qu’un véhicule américain acheté aux USA ou au Canada perd sa garantie constructeur en Europe.

Tous ces procédures semblent compliqué? Chez Amerxport, nous nous occupons de tout ces procédures pour vous. De l’achat du véhicule en Amérique, en passant par le transport et homologation Européenne du véhicule. Vous pouvez nous contacter au Bureau (450) 252-0352 Cellulaire (514) 978-7064 afin d’avoir plus d’information sur l’importation de votre véhicule en France.

Automated Export System: modification des lois sur l’importation de véhicule au Canada

Automated Export System: modification des lois sur l’importation de véhicule au Canada

Le bureau du recensement des États-Unis a modifié sa réglementation pour refléter les nouvelles exigences en matière de déclaration d’exportation des véhicules automobiles usagés.

carex1

En effet, depuis du 5 avril 2014, tout véhicule automobile usagé devra faire l’objet d’une déclaration électronique d’exportation par l’entremise du système automatisé des exportations (Automated Export System [AES]) des États-Unis ou d’AESDirect, et ce, au moins 72 heures avant son exportation. À partir de cette date vous allez devoir faire parvenir le titre original pour les exportations du port de Champlain NY en plus d’une multitude de nouvelles règles qui rendront plus compliqué l’importation et exportation de véhicule avec nos voisin de sud.

Amerxport peut s’occuper de tout les détails pour vous et importer votre véhicule  des États-Unis . Pour ce faire, vous pouvez me contacter par téléphone au bureau (450) 339-3991 et sur mon cellulaire (514) 978-7064 afin que je puisses m’occuper  personnellement de l’importation de votre nouveau véhicule !

aes

Pour en apprendre davantage sur la déclaration électronique d’exportation et le système automatisé des exportations du bureau du recensement des États-Unis, visitez la page Web des douanes américaines de même que la page d’AESDirect au : http://aesdirect.census.gov/.

Pour toute question ou préoccupation, communiquez directement avec moi, Olivier Lambert, au bureau (450) 339-3991 et sur mon cellulaire (514) 978-7064.
D’autres renseignements suivront sous peu.

Immatriculation d’une voiture importée au Québec

Immatriculation d’une voiture importée au Québec

Vous venez de faire l’achat d’une voiture importé des États-Unis, soit une Ford Lincoln ou une GM Impala.

Maintenant, il vous faut immatriculer le véhicule. Voici quelques faits importants sur l’immatriculation au Québec. Il faut noter que tout véhicule qui provient de l’extérieur du Québec nécessite une démarche différente et particulière. Chaque personne, au Québec, désirant un véhicule doit se rendre à la société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) afin d’avoir une plaque d’immatriculation permettant de circuler sur les routes.

2014 Chevy Impala

2014 Chevy Impala

Autorisation du vendeur
Afin de permettre le transfert de propriété d’un véhicule à l’autre, vous aurez besoin de l’autorisation du vendeur. Puisqu’il ne pourra se présenter en personne pour officialiser la vente, vous pouvez lui demander de signer une procuration. Ce document est disponible à la SAAQ ou il peut être téléchargé sur internet. Il est à noter que le vendeur reste responsable de la voiture jusqu’à ce qu’elle soit officiellement transférée.

Pièce d’identité
Lorsque vous vous présenterez à un point de service de la SAAQ, il vous faudra présenter une pièce d’identité. De préférence, présenté votre permis de conduire.

Une voiture usagée

Dans le cas où c’est une voiture âgée de plus de 25 ans, il faudra effectuer un transfert de propriété à la SAAQ ce qui pourrait s’avérer plus complexe. Afin d’immatriculer votre véhicule, il faut fournir un document d’évaluation identifiant la valeur du véhicule. Ce document permet de calculer le montant en taxes que vous devrez payer au moment de la transaction. De plus, le document d’évaluation sera valide uniquement s’il est au nom du vendeur avec la valeur du véhicule

Autorisation pour les mineurs
Il est a noté que dans le cas où vous êtes mineur, vous aurez besoin d’une autorisation parentale. Cette autorisation doit être écrite d’un parent ou un tuteur légal pour compléter l’immatriculation du véhicule.

Lincoln MKS 2014

Lincoln MKS 2014

Conduite à droite
Pour l’immatriculation d’un véhicule avec un volant à droite, il y a plusieurs restrictions qui s’appliquent. Afin de vous assurer qu’il est possible d’immatriculer le véhicule, consulter les renseignements fournis par le site de la SAAQ.

Voici un rappel des documents additionnels qui peuvent vous être demandés :
Pour un véhicule neuf le formulai de description
Pour un véhicule usagé : le certificat de vérification mécanique, le certificat d’immatriculation de l’autre province ou pays
En fonction de votre situation : le reçu de taxe de vente hors du Québec, le formulaire d’importation, le formulaire de perception de droit de douane, l’autorisation du locateur d’immatriculer le véhicule au Québec.

ADESA: acheter un véhicule à l’encan à meilleur prix

ADESA: acheter un véhicule à l’encan à meilleur prix

Une légère hausse du volume de véhicules d’occasion à travers l’industrie automobile en 2014 va adoucir les prix de ces véhicules, selon ce que les prévisionnistes et les cadres de l’industrie prédisent.

Mais les concessionnaires automobiles continueront à bénéficier de solides bénéfices bruts et bénéficieront d’un plus grand choix de véhicules, a déclaré Tom Kontos, vice-président exécutif des stratégies et des analyses clients à ADESA Inc.

ADESA est services d’Enchères qui offre un éventail de services directement reliés à la remise en marché de véhicules. Chez Amerxport nous vous offrons un service d’achat de véhicule direct dans les encans automobile ADESA. Je vous invite à me contacter pour avoir plus d’information, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire (514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’achat de véhicules à l’encan.

Adesa Canada_Horz

Au mois de Juillet, le volume de véhicules d’occasion pour les ventes aux enchères automobiles aux États-Unis a augmenté d’environ 5 pour cent par rapporte à la même période l’an dernier, a déclaré M. Kontos, tandis que les prix de véhicules d’occasion ont diminué d’environ 3 pour cent. Ces tendances devraient se poursuivre, mais de façon progressive.

«Je ne pense pas que ça va accélérer beaucoup, mais je m’attends à ce qu’il continue à avoir une pression à la baisse sur les prix», M. Kontos a déclaré la semaine dernière lors de la conférence National Auto Auction Association à Indianapolis. «Les concessionnaires peuvent être plus spécifique aux besoins de leurs marchés au lieu de simplement prendre ce qui est disponible.»

M. Kontos et d’autres ont fondé leurs prévisions sur des données qui montrent une augmentation au cours des trois dernières années dans le volume de location de véhicules neufs, les véhicules neufs achetés par des sociétés de location de voitures et des sociétés de location de flottes commerciales et des services de prêts plus agressive chez les institutions financières.

Nous pouvons acheter directement à l’encan ADESA Québec et Montréal pour un montant forfaitaire de 950$, ce qui vous donne un excellent rabais! vous pouvez nous joindre au bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire (514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’achat de véhicules à l’encan.

Les données présentées lors d’un panel par Tom Webb, économiste en chef chez Manheim, a indiqué qu’un nouvel assouplissement des prix est probable. Mais sa présentation a déclaré que «l’offre ne sera pas excessive par rapport à la demande.»

adesa1

Ricky Beggs, directeur de Black Book, es d’accord pour dire que les prix de véhicules d’occasion ne tomberont pas, mais a il a dit les petites voitures et même celles d’entrées de gamme de taille moyenne connaîtront la plus grosse baisse de prix, en raison de la concurrence croissante dans ces segments.

Par xontre, les ventes modérées de nouveaux pick-up au cours des deux ou trois dernières années va créer un “volume plus facilement gérable» de camionnettes d’occasion. Cela, couplé avec une augmentation de la demande pour les pick-up en général générés par une hausse dans les industries de la construction et des services va soutenir les prix des pick-up d’occasion, M. Beggs dit.

Ce article est apparu sur le site Automotive News, une publication basée à Detroit.

Voitures d’occasion au États-Unis: les prix baissent selon ADESA

Voitures d’occasion au États-Unis: les prix baissent selon ADESA
Mitsubishi Lancer Evolution IX

Mitsubishi Lancer Evolution 2006

Le prix en gros des véhicules d’occasion sont encore tombé au mois de septembre alors que les niveaux de stocks poursuivent leur remontés post-récession, selon le site d’encan automobilisme américain ADESA.

Les prix en gros de véhicules d’occasions ont baissé de plus de 2.1 % au mois de septembre comparé au même mois l’an dernier selon ADESA Analytical Services. Selon eux, les prix devraient continuer à descendre d’ici la fin de l’année.

Pour importer un véhicule d’occasion, vous pouvez me contacter, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire (514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’importation d’un véhicule d’occasion.

“Nous avons vécu un léger recul saisonnier, en particulier pendant l’été”, a déclaré Tom Kontos, vice-président exécutif d’ADESA. “Je m’attends à des prix au quatrième trimestre un peu plus doux.” Une baisse du prix de gros des véhicules d’occasion signifie aussi une baisse de la valeur d’échange pour les consommateurs. Mais parce que ces baisses ont été minimes, il existe actuellement une zone grise où les consommateurs et les acheteurs peuvent capitaliser sur le marché.

BMW M3 GTR

Un autre client satisfait! BMW M3 GTR

“C’est bon du point de vue d’un vendeur en termes de vente de ce véhicule, et bon du point de vue d’un acheteur parce qu’il a plus de choix”, a déclaré Ricky Beggs, vice-président de Black Book, un site web indépendant informant les consommateurs sur le prix des véhicules. “Les consommateurs ont une excellente occasion de faire de bonnes affaires.”

Alors que les ventes de véhicules neufs devraient augmenter pour la troisième année consécutive, selon les estimations de Autodata Corp et Barclays Capital Inc, les stocks de voitures d’occasion augmentent constamment parce que les gens échangent leurs voitures usagées, pour une neuve. “Le manque d’approvisionnement en véhicules d’occasion a maintenu le prix élevé des voitures d’occasion depuis environ trois ans”, a déclaré Kontos. “Maintenant que les stocks sont en train de revenir … cela va stabiliser le prix des voitures d’occasion et éventuellement les prix vont baisser.”

Chez AmerXport nous avons accès au encans commerciaux ADESA au Canada et aux États-Unis, vous pouvez me contacter au bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire (514) 978-7064, je me nomme Olivier Lambert. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’importation d’un véhicule d’occasion ou achat à l’encan.

Les prix de gros des véhicules d’occasion ont diminué chaque mois depuis mai, mais la vitesse à laquelle les prix ont chuté a diminué par rapport au recul de 4,3 pour cent en juillet, alors que les prix en juillet 2011 étaient artificiellement élevés. Le prix moyen des VUS de taille moyenne a diminué de 11,2 pour cent le mois dernier à 6.626 $. Les prix des voitures de luxe a baissé de 5,9 pour cent. Les prix ont baissé de 4,6 pour cent pour ce qui est des Fourgonnettes.

Le grand gagnant ce sont les berlines, qui ont augmenté de 5,2 pour cent à 7.520 $. Le petit VUS a également connu un modeste gain de 3 pour cent sur le prix de vente. Kontos dit qu’il est difficile d’identifier les modèles de véhicules d’occasion par segments à cause de certains facteurs – tel que le prix du gaz – qui n’ont pas beaucoup changé depuis l’année dernière.

“Les impacts ne seront pas si dramatiques pour les revendeurs, ne vous en faites pas”, at-il dit.

Porsche Panamera Turbo Black Edition par TechArt

Porsche Panamera Turbo Black Edition par TechArt

Source: The Detroit News, ADESA

Pourquoi importer une voiture au Québec?

Pourquoi importer une voiture au Québec?

Si vous sentez que votre vieille voiture ne va pas tarder à vous lâcher et que vous envisagez sérieusement de racheter une nouvelle voiture, les solutions qui s’offrent à vous ont évolué depuis quelques années et différentes options s’offrent à vous afin d’acquérir le véhicule de vos rêves.

En effet, maintenant on peut avoir en un temps record un état du parc automobile qui se vend dans tout l’Amérique et passer par ce qu’on appelle un courtier en importation automobile qui est l’intermédiaire entre les concessionnaires étrangers ou les grossistes et vous. Un courtier va donc importer le véhicule de votre choix et vous l’acheminer jusque chez vous à des prix vraiment concurrentiels par rapport à ceux pratiqués au Québec, et ce, surtout avec le taux d’échange record! Le site www.quebec-usa.com peut vous aider à faire rapidement votre choix et à choisir depuis votre fauteuil le véhicule qui vous sera livré au Québec clés en main.

Ce site est un guide pour vous aider à choisir votre véhicule et suivant ce que vous désirez, vous pourrez avoir l’information et nous nous pourrons ainsi importer le véhicule de votre choix. L’importation de votre auto est donc à votre portée, car le site vous propose l’option de naviguer sur différents sites américains ou Canadiens afin de trouver votre prochain véhicule.

Nous vous offrons un service d’importation de véhicules des États-Unis clés en main. Vous pouvez me contacter au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert

Québec-USA est là pour vous donner en temps réel des indications sur ce que vous pouvez acheter sur le marché Américain. Nous travaillons souvent en relation avec les concessionnaires américains et nous faisons directement affaire avec vous avec des prix défiant toute concurrence.

Bonnes affaires ! Contactez-nous pour nous faire part de vos besoins. Nous vous offrons un service d’importation clés en main pour tout type de véhicule soit: automobiles, Moto, roulotte, bateau, camion, machinerie industrielle et agricole. Nous offrons aussi un service d’exportation vers l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

En inventaire présentement BMW Z4 2010.

Nouveau modèle, entièrement redessiné en 2010, presque neuf, seulement 7900 km, un seul propriétaire non fumeur, excellente condition intérieure et extérieure. Premium et Sport package. Park distance control. HiFi sound system. Version 3,0 l, plus puissante. Automatique, extérieur et intérieur de couleur noir, sièges électriques en cuir, volant télescopique en cuir, air climatisé, vitres électriques teintées, portes électriques, Bluetooth, radio AM/FM/ CD/ MP3, freins ABS, régulateur de vitesse, pneus Bridgestone, puissant moteur bi-turbo développant 300 chevaux. 55 900$

Importer une voiture des États-Unis : faites vos devoirs

Importer une voiture des États-Unis : faites vos devoirs

L’achat d’une voiture sur internet uniquement fondé sur une description et des photos est un geste risqué. Je vous invite à lire ce texte afin d’en savoir plus sur notre façon de procéder et vous aider dans votre cheminement pour importer le véhicule de vos rêves.

Il ya des choses que vous pouvez faire pour minimiser le risque et vous aider à posséder la voiture que vous avez toujours voulue à un prix raisonnable . Bien que l’expérience de chaque individu et les circonstances sont toutes différentes, le texte qui suit est une liste de choses que vous devez faire pour être certain de ne pas vous faire avoir.

Connaître l’historique du véhicule.
Chez AmerXport, nous utilisons CarFax. Vous pouvez aussi acheter un rapport indépendant de AutoCheck. Mais vous devez savoir que le rapport CarFax est plus complet, il vous coûtera 35 dollars supplémentaires pour utiliser CarCheck pour être certain que la voiture a une histoire solide. Choisir une voiture qui a roulé dans le sud des États-Unis comme en Floride et au Texas est la bonne chose à faire, si vous voulez une voiture qui n’a pas roulé dans la neige et le calcium.

Nous vous offrons un service d’importation de véhicules des États-Unis clés en main. Vous pouvez me contacter au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 . Je me nomme Olivier Lambert

Enquêter sur le vendeur.
Si c’est votre première fois, mon conseil serait de rester loin des vendeurs privés lorsque vous effectuez une transaction de ce genre (sinon il est de loin préférable de passer par un service de courtier comme Amerxport). Nous achetons régulièrement nos voitures de concessionnaires d’automobiles usagées de luxe et nous sommes en mesure de nous informer sur le concessionnaire pour en savoir un peu plus sur leur société. Nous vérifions son historique de ventes de voitures sur Internet par le biais de divers sites Internet et de nos contacts dans l’industrie. Si vous magasinez sur eBay, le vendeur doit avoir une forte majorité de feedbacks positifs et être facile à joindre. Deplus, il doit répondre à toutes vos questions.

Demander des photos plus précises que celles fournies dans l’annonce.
je vous conseille de demander des gros plans de chacune des quatre roues ainsi que des photos de tout dommage ou usure extérieur ou intérieur de la voiture. Demandez-lui de photographier sous la voiture avec un pont élévateur et de prendre des photos du châssis pour voir si la voiture avait été exposée à des bris ou une usure supérieure à la normale. Le véhicule est-il accidenté? Le véhicule est-il rouillé??

Poser des questions précises sur la voiture.
Si vous connaissez bien les faiblesses du modèle de voilure que vous désirez, ne vous gênez surtout pas pour demander des questions précises sur la transmission, la direction, les composantes électroniques, les freins, le dernier changement d’huile, s’il y a des fuites d’huile sous le véhicule?

Avant de faire une offre de prix, définir toutes les conditions qui s’appliquent à votre offre.
Faites en sorte qu’aucun frais additionnel ne sera ajouté par le vendeur, en d’autres termes , il n’a pas à demander un sou de plus que le prix que vous avez négocié. Nous terminons la totalité de la transaction en voyant la voiture. Nous confirmons que le véhicule est ”Clean Title”. Ne faites JAMAIS de dépôt sans nous contacter, si vous n’êtes pas certain. Faites attention, il y a beaucoup de fraude sur internet. Si le prix semble irréaliste et le vendeur vous demande un dépôt et vous promet d’envoyer le véhicule aux frontières gratuitement, c’est de la FRAUDE!!

Notre service d’importation de véhicules
Pour avoir la conscience tranquille et acheter la paix, AmerXport vous offre un forfait clés en main pour importer tout type de véhicule. Notre expérience dans le domaine vous évitera bien des tracas.
Je vous invite à me contacter au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 ou en utilisant la fiche contact sur le côté de mon site. Sinon il est toujours possible de me joindre directement par courriel : [email protected].
Je me nomme Olivier Lambert.

PS: il est aussi possible de me contacter par Facebook et Twitter.

Voici une de nos voiture de notre inventaire


2008 INFINITI G37S, automatique, jamais accidenté, peinture originale, 14495 km,Jantes aluminium 19″, Freins ABS, Essuie-glace intermittent, Miroirs électriques, Sièges électriques, Vitres teintées, Sièges baquets, Sièges chauffants, Aileron, Toit ouvrant, Contrôle de traction, Régulateur de vitesse, Changeur de CD, Siège arrière pliant, Rétroviseur anti-éblouissement, Climatiseur avec réglages à deux zones, Xenon Headlights, Sièges mémoire, Bluetooth, Coussins gonflables pour passagers, Radio satellite, Régulateur de vitesse et d’espacement, Volant télescopique, Audio haut de gamme, Contrôle de stabilité
$34,900

Plus de voitures sont importées au Canada

Plus de voitures sont importées au Canada

Voici une analyse des véhicules importés en 2009 au Canada.

  • -28 257 Voitures et SUV
  • -21 958 Camions
  • -23 500 Remorques
  • -8 050 Motocyclettes
  • -4 422 Motoneiges et motos-marines
  • -1 151 Autobus, il ya plus de catégories mais, je vous donne les principales.
  • 1. -68 510 étaient des achats commerciaux (importés par une compagnie comme Amerxport)
    2. -55,911 étaient des véhicules importés personnellement.

    Les gens sauvent de l’argent en important leurs véhicules, si chaque personne a sauvé 2 000.00 $, cela veut dire qu’il y a eu 248 842 000. $ d’épargné,  (249  millions $.).

    Les Canadiens ont importé plus de 239 929 véhicules en 2008, cela veut dire que les Canadiens ont épargné plus de 480 millions de dollars.

    Nous vous offrons un service clé en main pour importer des véhicules des États-Unis. Si vous désirez faire affaires avec nous, je vous invite à me téléphoner au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert.

    PS: La Corvette LT3 convertible blanche sur la photo est à vendre, communiquez avec moi pour obtenir plus d’information. Elle est flambant neuve et fraichement importée des États-Unis.

    Corvette LT3 Convertible à vendre -Très bon prix!

    httpvh://www.youtube.com/watch?v=ROd5cQvmPAA

    Acheter et importer votre véhicule des États-Unis

    Acheter et importer votre véhicule des États-Unis

    Confiez-nous l’importation de votre véhicule américain. 

    Vous avez envie de vous offrir la nouvelle Camaro 2010, Audi S4, BMW M3 où peut être une Mustang Eleanor? Mais vous ne savez pas comment procéder ?

    Vous avez peur de ne jamais pouvoir la plaquer au Québec? N’entamez pas seul les procédures, vous risqueriez de faire des erreurs. Confiez-nous l’importation de votre véhicule.

    Notre devise canadienne vous permet actuellement de réaliser votre rêve, n’hésitez pas, c’est le moment de franchir le pas et de magasiner votre prochain véhicule aux États-Unis.

    Nous offrons un service clé en main pour tout type de véhicule en provenance des États-Unis ou du Canada.

    Vous trouverez sûrement une bonne affaire en cherchant ou en utilisant notre service de recherche personnalisée. Votre cœur balance entre plusieurs modèles? Vous ne savez pas si la voiture est en bon état? Vous avez besoin de conseils?
    Communiquez avec nous: en affaires depuis plus de 4 ans, nous vous aiderons.  Donnez-nous les détails du véhicule que vous recherchez. Notre intervention pourra vous éviter des mauvaises surprises. Nous nous chargerons ensuite, de toutes les formalités administratives, si complexes et pesantes : le transport, le dédouanement, l’inspection mécanique de la SAAQ, etc. N’hésitez plus, offrez-vous votre rêve!

    Pour toute information concernant l’importation ou pour de l’information sur la Nissan GTR vous pouvez communiquez avec nous de différentes façons :
    Par courriel : [email protected]
    La fiche contact à droite du site, vous ne recevrez pas de pourriels, les informations sont dirigées directement vers notre courriel.
    Skype : JeffTVQC
    Par téléphone, entre 16h00 et 19h00 tous les jours au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064

    Comment assurer une voiture importée des États-Unis?

    Voici un texte qui explique les étapes pour bien assurer votre véhicule importé!
    Si vous voulez faire affaire avec notre service de courtage en importation de véhicules personnalisé et clef en main ne vous gênez surtout pas pour me contacte en utilisant les méthodes suivantes.
    Téléphone : (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064, je me prénomme Olivier Lambert.
    Par courriel : [email protected]
    La fiche – Me Contacter- situé sur le coté de mon site est automatiquement redirigé vers ma boite courriel, ne vous en faites pas il n’y a aucun SPAM qui vous sera envoyé.
    Il est aussi possible de me joindre via mon compte Twitter (je m’occupe aussi du site TVQC)

    Donc, je remercie Dany Paquin de m’avoir écrit ce texte. Ses coordonnés sont à la fin du texte si jamais vous voulez entrer en contact avec lui 🙂

    Quelque chose à déclarer…oui une auto

    mustang_roush_p51b_smallAvec un huard aussi près de la parité avec la devise américaine il devient en effet très intéressant d’aller faire un petit tour chez les voisins du Sud pour faire l’achat de votre prochaine voiture. Mais, qu’est-ce que mon assureur va m’exiger? Est-ce que je vais payer plus cher? Ce sont des questions légitimes et importantes.

    Votre assureur devrait exiger d’avoir la preuve que le véhicule est immatriculé par la SAAQ. L’agent ou le courtier d’assurances doit être certain de l’authenticité de la voiture à assurer. Celui-ci pourra au besoin faire la vérification du numéro de série afin de valider sa provenance. Pourquoi? Suite à différentes catastrophes naturelles, entre autres Katrina et Rita, plusieurs milliers de véhicules ont été déclarés gravement accidentés. L’état de la Louisiane a décidé de ne pas inscrire cette information dans leur banque de données. Soyez donc vigilant sur ce point cela pourrait vous aider à essuyer carrément un refus.

    Voici une liste à jour des catastrophes importantes et des dates d’importation à surveiller :

    Ike : du 1er septembre 2008 au 14 septembre 2008 (Texas)
    Gustav : du 25 août 2008 au 4 septembre 2008 (Louisiane)
    Katrina : du 23 août 2005 au 31 août 2005
    Rita : du 17 septembre 2005 au 26 septembre 2005
    Wilma: du 16 octobre 2005 au 25 octobre 2005

    Vous devez également faire la preuve de la valeur de l’automobile ou de la moto en dollar canadien. Cette évaluation doit être faite par une firme généralement approuvée par votre compagnie d’assurance. Votre assureur pourra ainsi prévoir pour quel montant il s’engage et déterminer la prime en conséquence.

    Et la prime? Généralement, il ne vous en coûtera pas plus cher d’assurer le véhicule. La prime est calculée en fonction de plusieurs facteurs: votre expérience de sinistre, votre lieu de résidence, votre kilométrage annuel, votre utilisation, etc.

    Fait à noter, si vous désirez faire l’importation d’un pays autre que les États-Unis, vérifiez les modalités à respecter auprès des votre assureur.

    En conclusion, l’importation d’une voiture ne pose généralement pas de problème, mais ne présumez rien et demandez des informations, c’est mon métier de vous répondre.
    Dany Paquin
    http://www.assureurdirect.com/
    Sur Twitter

    Importation de voiture et camion provenant du Canada!

    Importation de voiture et camion provenant du Canada!

    09188_2009_Lincoln_Navigator

    Je reçois plusieurs demande ou questionnement sur des véhicules provenant de l’Ouest canadien ou de l’Ontario et pour répondre aux questionnements de nombreux lecteurs et lectrices qui se demande, si nous pouvons importer ou transporter un véhicule qui provient d’une autre province canadienne la réponse est OUI !

    Si vous trouvez un véhicule sur ebay.ca, craiglist ou autre autotrader nous pouvons nous occuper de toutes les étapes pour ramener votre voiture ou camion au Québec.

    En fait, les étapes sont les mêmes nous pouvons nous occuper de la transaction, du transfert d’argent et du transport du véhicule jusqu’au Québec et vous livrer le véhicule clef en main! nous allons faire l’inspection mécanique ainsi que passer le véhicule à la SAAQ pour le transfert de province pour vous! Toujours dans le souci de mieux satisfaire notre clientèle et d’offrir une panoplie de service toujours de plus en plus complet!

    Que votre véhicule soir localisé en Ontario, en Alberta ou à Vancouver nous nous occuperons de toutes les étapes de livraison du véhicule afin que vous puissiez posséder la voiture de vos rêves ou bénéficier d’un bon deal que vous aurez trouvé!! petit truc : les Pick up et SUV sont a très bon prix en Alberta!

    Vous pouvez visiter Auto Trader pour trouver un véhicule de votre choix! Sinon nous avons une équipe de recherche pour vous débusquer un bon deal! Nous avons accès aux différentes enchères canadiennes donc au besoin et nous pouvons vous offrir un service de courtage professionnel et à bon prix!
    Voici un bon site qui répertorie les différents encans à travers le Canada Auction Guide

    nc-roush-stage-3-ford-mustang- (2)

    Vous pouvez toujours me contacter en utilisant la section contact et m’envoyer les détails de votre demande sinon vous pouvez me téléphoner tous les jours au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064
    je me nomme Olivier Lambert

    Au plaisir de faire ensemble!

    Mon prochain post essaiera de faire le point sur comment acheter une voiture sur ebay!

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Malgré la force du dollar canadien depuis un an, rien n’y fait. Les véhicules neufs continuent de se vendre ici 20 % plus cher qu’aux États-Unis.

    Une recherche du Soleil démontre d’ailleurs que les écarts de prix sont demeurés importants ces derniers mois. En moyenne, les consommateurs canadiens et québécois ont payé 20 % de plus que leurs vis-à-vis américains depuis le début de 2008 pour une voiture neuve.

    canada

    Sur les camions, les véhicules dits sports utilitaires (SUV) et les voitures plus luxueuses, les écarts de prix peuvent même parfois atteindre 40 %.

    «C’est inacceptable», lance Geor­ge Iny de l’Association pour la protection des automobilistes (APA). Selon ce dernier, les rabais offerts ces temps-ci aux consommateurs américains n’ont rien à voir avec ceux proposés de ce côté-ci de la frontière.

    «Et venez surtout pas me dire que les constructeurs n’ont pas eu le temps de s’ajuster au dollar canadien. S’ils ne bougent pas, c’est parce que c’est très payant pour eux», jure M. Iny.

    Hier, par exemple, un concessionnaire Toyota américain de Plattsburgh écoulait ses Camry LE à 20 829 $US. À Québec, la même voiture se vendait 24 755 $ CAN. La Solara se vendait 42 000 $ CAN contre 34 000 $US dans le Vermont.

    Chez Nissan, le Rogue se vendait 30 % plus cher ici. Idem pour la Rabbit chez Volkswagen et le F-150 chez Ford.

    Le constructeur plus près de la parité ? GM semblait sur la bonne voie hier avec ses modèles Cobalt et Equinox.

    Le CAA-Québec n’en revient toujours pas des différences mar­quées des prix. «Ce n’est vraiment pas normal», soutient la porte-parole de l’organisme Ro­xan­ne Héroux.

    En plus de noter des écarts de prix importants, le CAA-Québec a cons­taté que les frais de transport et de préparation imposés par les cons­tructeurs au Canada étaient exorbitants. On parle de frais supplémentaires variant entre 30 et 60 %.

    Par exemple, dans le cas d’une Subaru Outback construite au Japon, les frais imposés ici sont de 1495 $ contre 645 $ aux États-Unis, soit un écart de 57 %.

    Chez Option consommateurs, on suit le dossier de près. «Les excuses des constructeurs ne tiennent plus la route, dit le directeur général Michel Arnold. Cela prou­ve surtout que quelque chose ne fonctionne pas.»

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Recours collectif

    Signe des temps, un recours collectif de 2 milliards $ a été déposé l’an dernier en Ontario contre GM, Honda, Nissan et Chrysler ainsi que la Corporation des associations de détaillants d’automobiles (CADA) du Canada.

    Les plaignants soutiennent que les constructeurs visés ont conspi­ré pour vendre plus cher au Canada des véhicules neufs, question de diminuer l’attrait d’aller magasiner aux États-Unis.

    Ils avancent que les constructeurs ont convenu de ne pas honorer les garanties des véhicules achetées de l’autre côté de la frontière, privant ainsi les Canadiens de rabais variant entre 25 et 35 %.

    Possible d’acheter aux États-Unis

    Acheter un véhicule neuf aux États-Unis n’est pas de tout repos. Surtout depuis que les constructeurs ont donné la con­signe à leurs concessionnaires de ne pas vendre à des Canadiens. Et les règles de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA)? «Les constructeurs utilisent l’ALENA quand cela fait leur affaire», constate George Iny de l’APA. Par contre, il est beaucoup plus facile de passer par un concessionnaire importateur. L’en­treprise Mystique Ventures de Moncton, au Nouveau-Brunswick, se spécialise dans ce genre de transactions. «Tout est légal», assure le propriétaire de l’entreprise. En moins de deux, on peut y acheter n’importe quel véhicule neuf importé des États-Unis. En quelques jours, la voiture est livrée dans votre cour. Les rabais varient selon le modèle choisi, entre 4000 $ et 20 000 $. Les garanties? Elles sont pour la plupart honorées par les constructeurs au Canada. George Iny croit qu’il y a de bonnes affaires à réaliser. «Les gens doivent cesser d’avoir peur. On peut acheter un véhicule aux États-Unis. Ce n’est pas un crime!»

    Pierre Couture

    Le Soleil

    Les voitures au Canada vs les prix aux USA !

    Les voitures au Canada vs les prix aux USA !

    Auteur: Hugues Gonnot

    On ne sera jamais donc content. La fluctuation du dollar canadien et sa bonne santé actuelle rendent les produits que nous achetons plus chers qu’avant. Que ce soit de l’informatique aux DVD en passant, bien sûr, par l’automobile.

    2014 Chevrolet Corvette Stingray

    Petit rappel des faits
    Il y a 5 ans, j’avais écrit un article similaire … mais dans l’autre sens. À cette époque, le dollar canadien pliait sous les coups de butoir de nos voisins du sud et atteignait un plancher historique de 1$ canadien pour 0,62$ US. À ce moment, un phénomène inquiétait de nombreux acteurs du secteur de l’automobile : le marché gris. En effet, la faiblesse du dollar canadien rendait nos voitures très intéressantes pour nos voisins du sud, qui n’hésitaient pas à venir les acheter chez nous. J’avais compilé une liste de 100 modèles équivalent et fait jouer le taux de change (à ce moment 0,63$) pour réaliser que, sur ces 100 modèles, les voitures canadiennes étaient en moyenne 16% moins cher, ce qui représentait un avantage moyen d’environ 7000$ canadiens. Dans certains cas, l’écart atteignait les 30%, soit presque 14 000 $ canadiens. C’est par dizaines de milliers que les voitures avaient pris la direction du sud à cette période.
    Petit à petit, le dollar canadien s’est mis à monter, très progressivement. Le phénomène du marché gris s’est tassé de lui-même. Sans grand bruit, on est en train de s’approcher de la parité avec un dollar canadien qui tourne à 0,94 $ US ces jours ci. Problème, le prix des automobiles n’a pas suivi le réajustement.

    Snap2

    Et aujourd’hui?
    Je me suis de nouveau livré à un petit exercice similaire à celui d’il y a 5 ans, mais avec une quinzaine de voitures seulement. L’opération est simple : prendre le prix US de modèles similaire (niveau de finition, configuration mécanique, transmission), le convertir en dollars canadiens au taux de change du jour (soit 0,94) et le comparer au prix pratiqué sur notre marché. J’ai choisi ces 15 modèles parce qu’ils couvrent plusieurs segments du marché (du la sous-compacte à la sportive en passant par les berlines de luxe) et plusieurs marques différentes avec une petite préférence pour des modèles qui se vendent bien. Le choix n’est pas exhaustif mais, comme nous allons le voir, il est déjà significatif.

    1d

    L’écart va de presque 14% à plus de 30% avec une moyenne qui s’établit autour de 24%. Oui, nous paierions en moyenne nos voitures quelques 24% plus chers qu’aux États-Unis!
    Bien sûr, à 0,94$, on reste dans un cas de figure poussé dans le sens que cette valeur est un plafond historique depuis de très nombreuses années. En analysant la tendance, le dollar canadien s’est établit à une moyenne d’environ 0,88$ au cours de la dernière année. En refaisant la même simulation, on arrive à un écart moyen de 16%.

    Réajuster
    C’est le mot clé. Il semblerait que les constructeurs aient « oublié » de réajuster leurs prix. Eux qui tiraient la langue il y a 5 ans avec des prix artificiellement bas pour s’adapter à l’économie se portent aujourd’hui nettement mieux avec des prix artificiellement hauts.
    Bien sûr, fixer le prix d’une voiture ne dépend pas uniquement du taux de change. Des dizaines de facteurs entrent en ligne de compte, dont la forme de l’économie locale et les prix qui y sont pratiqués (salaires, prix des services…). Il n’empêche que, comme pour les prix de l’essence, les répercutions à la hausse se font beaucoup plus rapidement qu’à la baisse. Et la montée du dollar canadien n’a rien eu de fulgurante. Il va falloir sérieusement que les constructeurs réévaluent leurs barèmes. Y a-t-il un risque que des canadiens aillent aux États-Unis en masse pour acheter leurs voitures et que l’on assiste à un marché gris inversé? Pas sûr… Les douaniers américains sont si charmants…

    Conseils pour acheter une auto aux États-Unis

    Conseils pour acheter une auto aux États-Unis

    Voici un excellent texte de Ludovic Hirtzmann que j’ai trouvé ici

    Conseils pour acheter une auto aux États-Unis

    Ludovic Hirtzmann

    La Presse

    Collaboration spéciale

    S’il est possible d’acheter, de comparer, de négocier sa voiture sur l’Internet canadien depuis déjà de nombreuses années, la hausse vertigineuse du huard rend les achats aux États-Unis encore plus attrayants. Un achat de l’autre côté de la frontière se prépare néanmoins avec attention.

    Il faut remonter à 31 ans, à l’année des Jeux olympiques de Montréal, pour retrouver un dollar canadien à un niveau aussi élevé par rapport au dollar américain. Inutile donc de dire qu’acheter sa voiture chez nos voisins du Sud peut être avantageux.

    Aux États-Unis, les propriétaires de sites Internet liés à l’automobile se sont donné de fantastiques moyens pour toucher la clientèle depuis déjà longtemps. Pour autant, avant de faire un achat de l’autre côté de la frontière, mieux vaut consulter au préalable quelques sites Internet qui vous permettront de mieux connaitre votre futur véhicule avant de vous décider définitivement, notamment si vous jetez votre dévolu sur une voiture d’occasion. Investissez un peu de temps (et d’argent) dans un site web comme carproof.com, qui moyennant une cinquantaine de dollars vous donnera un historique complet de votre auto américaine.

    Si Internet n’a pas de frontières, les barrières douanières existent, elles, et vous aurez le désagrément de rencontrer moult taxes et formalités administratives si vous achetez votre Rolls ou votre Yaris chez nos voisins du Sud. Avant de jeter votre dévolu sur un modèle, n’oubliez pas de consulter le Registraire des véhicules importés. Ce site canadien, en français s’il-vous-plaît, vous livrera la liste des véhicules autorisés et de ceux qui sont inadmissibles à l’importation au Canada depuis plusieurs décennies. Par exemple, plusieurs modèles de Ferrari des années 1992 à 2006 sont interdits à l’importation. Gênant, n’est-ce pas?

    Si vous recherchez l’exotisme, ne vous avisez pas d’acheter une Fiat ou une Peugeot aux USA, vous ne pourrez pas l’importer au Canada. La liste du Registraire des véhicules importés comporte plus d’une vingtaine de pages sur ce qui est permis et interdit chez nous. Mais surtout, toutes les étapes nécessaires à l’importation d’une voiture depuis les États-Unis ainsi que ses coûts afférents n’auront plus de secrets pour vous. Rendez vous dans la rubrique «comment importer» du site.

    Le réseau des réseaux est un formidable outil pour obtenir des prix, des cotations et faire des comparaisons avec le Canada. Le site Internet Car Dealer USA recense, État par État, la plupart des concessionnaires du pays avec leurs adresses. Vous en trouverez ainsi plus de 23 000, mais également de nombreux sites web. Car Dealer USAest un site incontournable, car souvent les sites américains vous demanderont un code postal pour la ville où vous souhaitez effectuer votre achat.

    Ce code postal, vous l’obtiendrez sur Car Dealer USA. Tous les sites Internet sur l’automobile que vous verrez sur cet annuaire s’auto-congratulent et se décernent la médaille du plus grand ou du meilleur site automobile des États-Unis. Il existe cependant quelques sites web qui méritent ce titre plus que les autres et qui ont pignon sur rue depuis des années. C’est le cas de Edmunds.com, de autobytel.com ou encore de gmbuypower.com. C’est aussi le cas de carprices.com. Le site Autos MSN est particulièrement bien réalisé et fournit de nombreuses informations techniques et pratiques par rapport à ses concurrents.

    Si gmbuypower.com ou autobytel.com vous donnent très vite un prix, beaucoup de sites américains vous renvoient vers un formulaire. Ces sites vous demanderont souvent de nombreux renseignements personnels pour établir un devis. Privilégiez les sites qui ne sont pas trop curieux! Enfin, n’oubliez pas que si le réseau des réseaux est un merveilleux outil, rien ne vaut un petit tour chez le concessionnaire, ne serait-ce que pour négocier le prix!
    Chevrolet Corvette Lingenfelter Twin-Turbo
    Source



    1 2