Catégorie dans Exportation

France: Comment importer une voiture Américaine ou Canadienne en France

France: Comment importer une voiture Américaine ou Canadienne en France

Vous avez repéré un camion, une voiture, un VR, un tracteur ou tout autres véhicules aux Etats-Unis ou au Canada et vous souhaiteriez l’importer en France, voici les démarches à suivre.

DODGE RAM 3500 DIESEL 4X4 France

DODGE RAM 3500 DIESEL 4X4

Pour importer un camion, une voiture, un VR, un tracteur ou tout autres véhicules en provenance des Etats-Unis ou du Canada vous pouvez nous contacter au Bureau (450) 252-0352 cellulaire (514) 978-7064 et par notre fiche de contact. Notre équipe de spécialistes vous aidera dans toute les procedures d’importation.

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Voici quelques éléments importants à ne pas négliger :

1 – Le prix de la voiture américaine en dollars affiché aux Canada ou aux USA est un prix Hors Taxes, vous devrez donc vous acquitter des taxes locales afin de réaliser votre achat, par contre en utilisant nos services chez Amerxport, étant donné que nous avons un licence de concessionnaire, nous pouvons récupérer cette taxe et ne pas avoir à vous la charger.

2 – Vous devrez absolument obtenir l’immatriculation Américaine ou Canadienne. Sans cette formalité, le véhicule importé ne pourra jamais obtenir une homologation Française.

3 – Au coût initial du véhicule, il faudra ajouter : le transport terrestre américain (de la concession jusqu’au port) et français (du port vers votre domicile), le transport maritime, l’assurance maritime, le calage du véhicule dans le container.

4 – Vous devrez avoir un transitaire américain, et un transitaire français pour accomplir toutes les démarches administratives liées à l’importation du véhicule. Nous avons une association avec un transitaire Canadien et Américain et nous sommes en contact avec un transitaire Français, nous pouvons donc s’occuper de cela.

5 – A l’arrivée du container au port, se rajouteront des frais de dépotage.

Hennessy 25th Anniversary Edition Ford Mustang GT 800

Hennessy Ford Mustang GT 800

6 – Votre transitaire français, calculera les droits de douanes ainsi que la TVA dont vous devrez vous acquitter. A savoir : le prix du véhicule américain + le transport maritime, qu’il faudra multiplié par 10% de taxes de douanes pour une voiture ou 22% pour un Pick-up. Sur ce montant s’ajoutera la TVA.

7 – Une fois votre véhicule réceptionné, vous devrez vous occuper des démarches d’homologation en sachant que les normes Françaises sont de plus en plus strictes et que pour y aboutir seul, vous devrez y consacrer beaucoup d’énergie sans avoir l’assurance d’y arriver. Ces démarches d’homologation incluent : le montage du dossier technique, les demandes de différentes attestations, le Rendez-vous à l’UTAC afin d’accomplir les cinq tests obligatoires (niveau sonore, freinage simplifié, champ de rétrovision, émission des polluants, pesée), la mise en conformité du véhicule (de plus en plus difficile avec le multiplexage des véhicules), enfin le contrôle du véhicule par l’inspecteur des mines.

8 – Nous vous rappelons qu’un véhicule américain acheté aux USA ou au Canada perd sa garantie constructeur en Europe.

Tous ces procédures semblent compliqué? Chez Amerxport, nous nous occupons de tout ces procédures pour vous. De l’achat du véhicule en Amérique, en passant par le transport et homologation Européenne du véhicule. Vous pouvez nous contacter au Bureau (450) 252-0352 Cellulaire (514) 978-7064 afin d’avoir plus d’information sur l’importation de votre véhicule en France.

Comment importer un véhicule en Allemagne

Comment importer un véhicule en Allemagne

Décider d’expédier une voiture en Allemagne dans le cadre d’un déménagement, d’un séjour temporaire ou tout simplement un résident allemand qui souhaite importer un véhicule américain comme un corvette ou un Dodge Ram peut être un choix difficile à faire.

Vous devez considérer l’ensemble du processus ainsi que les coûts. Cependant, que vous soyez un membre de l’armée qui expédie un deuxième véhicule ou que vous déménagiez en Allemagne ou que vous êtes un allemande et que voulez importer un véhicule américain, c’est généralement plus rentable que d’acheter une voiture localement. En tant que spécialiste de l’expédition, Amerxport expédie régulièrement des voitures en Allemagne depuis plus de 10 ans.

Allemagne

Les deux méthodes les plus utilisées pour expédier une voiture des États-Unis vers l’Allemagne sont les conteneurs ou les rouliers. Bien que nous offrons des services de fret aérien, la plupart des individus choisissent l’une des deux premières méthodes.

Nos bureaux sont situé au Québec, au Canada, vous pouvez profiter d’un taux de change concurrentiel pour importer un véhicule en Allemagne. Nous pouvons exporter des véhicules vers l’Allemagne pour vous! Vous pouvez nous contacter au numéro de téléphone suivant: Bureau (450) 339-3991 Cellulaire (514) 978-7064.

Si vous optez pour un service de conteneurs, nous vous suggérons de profiter de notre service d’expédition de conteneurs spécialisé dans lequel votre véhicule sera chargé dans un conteneur de 40 pieds. Un roulier est un navire utilisé pour transporter entre autres des véhicules, chargés grâce à une ou plusieurs rampes d’accès où ils sont contreventés et sécurisés. Comme mentionné ci-haut, le conteneur est une meilleure méthode, car il offre une protection supplémentaire contre les éléments naturels alors que le véhicule est à l’intérieur d’un conteneur.

Allemagne

Une voiture ou un autre véhicule importé en Allemagne en dehors de l’UE est normalement soumis à un droit d’importation de 10% et à une taxe sur la valeur ajoutée à l’importation de 19%. (La taxe à la valeur ajoutée sur les importations est appelée Taxe sur le chiffre d’affaires à l’importation (Einfuhrumsatzsteuer). Toutefois, si vous déménagez en Allemagne avec l’intention de devenir résident à temps plein, ou que vous êtes allemand, vous pouvez, si vous remplissez certaines conditions, apporter votre voiture personnelle (et vos articles ménagers) libre de droits et taxe sur le chiffre d’affaires à l’importation. Pour échapper à la douane et aux taxes, vous devez prouver: que vous avez quitté votre résidence dans un pays étranger non UE dont vous venez que vous établissez une nouvelle résidence en Allemagne que vous résidez en dehors de l’Allemagne depuis au moins 12 mois consécutifs .

Taxe sur les véhicules automobiles

Une taxe sur les véhicules à moteur est imposée sur les voitures en Allemagne. Selon le site du bureau de douane allemand (Zollamt): “Les véhicules immatriculés dans un pays tiers et mis en libre pratique dans les bureaux de douane allemands, comme par exemple les biens transférés dans le cadre d’un transfert de résidence, sont soumis à la taxe allemande sur les véhicules. exonération fiscale pour le trajet jusqu’au lieu d’immatriculation du véhicule en Allemagne Le conducteur soumet une déclaration fiscale au bureau de douane frontalier, la taxe est immédiatement exigible à cet endroit.Après le paiement de la taxe, le bureau de douane frontalier délivre une un record d’impôt payé. ”

Inscription, inspection et assurance d’un véhicule importé en Allemagne.

Si votre séjour en Allemagne est seulement temporaire, vous pouvez conduire votre véhicule automobile importé pour une période allant jusqu’à 12 mois avec vos plaques d’immatriculation et votre immatriculation. Un document d’enregistrement avec traduction en allemand est requis. Et vous devrez montrer une preuve d’assurance. En outre, le véhicule peut devoir subir une inspection technique pour prouver son contrôle. Vous devriez demander à la compagnie maritime à ce sujet.

Si votre séjour dure plus longtemps, que la voiture soit importée en franchise ou non, elle doit être enregistrée auprès de votre bureau local d’immatriculation (Kfz-Zulassungsstelle) et passer une inspection technique pour contrôle technique et sécurité, ainsi qu’un test de contrôle d’émission. Cela peut signifier que certaines voitures (en particulier les voitures nord-américaines) devront peut-être être modifiées pour répondre aux normes allemandes en ce qui concerne notamment les phares, les émissions, les freins, la rouille et les pneus.

Pour enregistrer la voiture / le véhicule importé, vous avez besoin des éléments suivants:
Passeport ou autre identification
Preuve d’enregistrement d’adresse officielle en Allemagne
Documents de dédouanement
Permis d’exportation
Preuve de propriété
Documents d’immatriculation du véhicule d’origine
Certification du registre fédéral allemand des véhicules à moteur indiquant que le véhicule n’a pas été immatriculé en Allemagne avant
Preuve d’assurance
Preuve que le véhicule a passé avec succès l’inspection de sécurité et de contrôle technique et le contrôle des émissions

Les détails et les formulaires de douane nécessaires peuvent être obtenus auprès de votre compagnie maritime. Il est recommandé de choisir une compagnie de transport ayant l’expérience de l’expédition vers l’Allemagne, et également de souscrire une assurance contre les risques pour l’expédition. Pour un permis d’exportation, les douanes peuvent demander le titre original avec deux copies notariées.

Si vous devez payer les droits et les taxes sur le véhicule, le montant réel de la taxe d’importation de 10% et de la taxe sur le chiffre d’affaires à l’importation de 19% dépend de la valeur du véhicule. Ceci est généralement basé sur la facture d’un concessionnaire, mais il y a aussi un “livre bleu” donnant la valeur actuelle de chaque voiture / véhicule par marque, modèle et année de modèle. Le véhicule peut également être évalué. Les voitures anciennes et les voitures de collection n’exigent qu’un droit de 7%.

Taxe sur les véhicules automobiles
Le déplacement d’une voiture / d’un véhicule d’un pays à l’autre au sein de l’UE est, comme on pouvait s’y attendre, quelque peu plus facile que l’importation d’un véhicule hors UE. Mais il y a certaines règles que vous devez connaître. Si vous emmenez une nouvelle voiture / véhicule en Allemagne, vous paierez probablement la TVA allemande de 19% dans les jours suivant l’achat de la voiture. (Si vous avez déjà payé la TVA dans le pays d’achat, vous devriez pouvoir obtenir un remboursement une fois que vous avez immatriculé la voiture en Allemagne.)

Un véhicule est considéré comme “neuf” s’il a moins de 6 mois ou a été conduit moins de 6000 kilomètres. Les véhicules d’occasion peuvent également être importés en Allemagne sans aucun droit de douane. Cependant, une preuve d’avoir payé la TVA dans le pays d’origine est exigée. D’autres choses dont vous pourriez avoir besoin comprennent:
Preuve de propriété
Documents d’enregistrement originaux
Preuve d’assurance
Certificat d’essai d’émissions si la voiture a plus de 3 ans
Certification du registre fédéral allemand des véhicules à moteur indiquant que le véhicule n’a pas été immatriculé en Allemagne avant

Les procédures d’immatriculation pour les voitures de l’UE sont essentiellement les mêmes que pour les véhicules allemands et ceux importés de pays non membres de l’UE avec une grande exception. Un règlement de l’UE de 1996 exige que les constructeurs fournissent des voitures achetées dans l’UE avec un certificat qui permet à ces voitures d’être importées dans d’autres pays de l’UE sans avoir à subir une inspection technique.

Vous devriez essayer de l’obtenir pour votre véhicule neuf ou usagé afin de pouvoir l’amener en Allemagne. Si un véhicule n’a pas de certificat de conformité, il devra probablement subir une inspection officielle en Allemagne pour déterminer s’il répond ou non aux exigences allemandes en matière de sécurité et d’émissions. En outre, la taxe sur les véhicules à moteur devra être payée après que votre voiture a été enregistrée en Allemagne.

Coûts d’expédition de voiture en Allemagne

Déterminer combien il en coûtera pour expédier une voiture en Allemagne dépend de plusieurs facteurs, notamment: 1) Votre véhicule 2) Votre emplacement et le port de départ le plus proche en Amérique 3) Méthode d’expédition et 4) Disponibilité et destination finale.

La méthode la plus sûre et la plus économique pour expédier une voiture en Allemagne consiste à utiliser un service de conteneur partagé plutôt que de réserver un seul conteneur de 20 pieds. Généralement, la différence de prix sera de centaines de dollars sinon de milliers. Un autre facteur à prendre en compte dans le coût global est le taux de ramassage / livraison. Cependant, nous avons notre propre service d’expédition interne qui peut ramasser et livrer n’importe où en Amérique. Peu importe où le véhicule est situé. Ci-dessous, nous avons listé les informations du port ainsi que les temps de transit estimés lors de l’expédition d’une voiture des États-Unis vers l’Allemagne.

Les destinations majeures sont: Hambourg, Berlin, Cologne, Francfort, Munich, Stuttgart, Ramstein et Brême.

Expédition de voiture de l’Allemagne vers l’Amérique

Le transport de voitures vers l’Allemagne est beaucoup plus commun que l’envoie des automobiles vers l’Amérique. Vous devrez également traiter avec différents organismes et départements lors de l’importation de véhicules en provenance d’Allemagne vers l’Amérique. Cependant, nous avons une équipe de spécialistes en importation automobile qui sont entièrement capables de vous aider.

Liens utiles:

http://www.zoll.de/EN/Private-individuals/Staying-in-Germany/Transferring-residence/transferring-residence_node.html
http://www.steuerliches-info-center.de/EN/SteuerrechtFuerInvestoren/Unternehmen_Inland/Umsatzsteuer/Einfuhrumsatzsteuer/einfuhrumsatzsteuer_node.html
http://www.vdik.de/department/finance-administration/motor-vehicle-tax.html
http://www.kba.de/EN/ZentraleRegister_en/ZFZR_en/zfzr_node_en.html
https://www.eurococ.eu/en/certificate-of-conformity
http://www.zoll.de/EN/Private-individuals/Travel/Entering-Germany/Duties-and-taxes/Purchase-of-motor-vehicles/purchase-of-motor-vehicles_node.html

Comment importer un véhicule en Belgique

Comment importer un véhicule en Belgique

Quand un particulier achète une voiture à l’étranger pour la faire immatriculer à son nom en Belgique, il doit tenir compte de certaines règles.

Ces dispositions dépendent :
*Du pays dans lequel vous achetez le véhicule
*De l’âge du véhicule : pour les nouveaux véhicules, d’autres règles sont applicables que pour les anciens.
Un véhicule est considéré comme neuf s’il a été acheté il y a moins de 6 mois ou si son compteur affiche maximum 6 000 km. Un véhicule non neuf affiche plus de 6 000 km au compteur et a plus de 6 mois.

Nos bureaux sont situé au Québec, au Canada, vous pouvez profiter d’un taux de change concurrentiel pour importer un véhicule en Belgique. Nous pouvons exporter des véhicules vers la Belgique pour vous! Vous pouvez nous contacter au numéro de téléphone suivant: Bureau (450) 339-3991 Cellulaire (514) 978-7064.

auto-import-export belgique

Au sein de l’Union Européenne

Dès que vous arrivez sur le territoire belge avec le véhicule acheté, vous devez vous présenter au bureau de douane belge de votre choix. Si vous déclarez une nouvelle voiture, vous devez introduire une déclaration de TVA particulière. Dans le cas d’une voiture non neuve, vous ne devez pas introduire de déclaration de TVA, mais vous devez quand même obligatoirement passer par un bureau de douane.

Au bureau de douane, il faut produire les documents suivants :

*une facture d’achat ou d’autres documents commerciaux éventuels.
*une attestation d’immatriculation étrangère originale si vous l’avez reçue.
*la demande d’immatriculation d’un véhicule dont la rubrique T a été complétée.
*Consultez les données de la douane belge.

Hors de l’Union européenne

Si vous achetez un véhicule hors de l’Union européenne, vous devez le déclarer au premier bureau de douane que vous rencontrerez en entrant dans l’Union européenne. Cela peut être en Belgique même ou dans un autre état membre européen. Si vous déclarez le véhicule dans un autre état membre, vous pouvez choisir sur place de remplir les autres formalités d’importation au même endroit ou en Belgique.

Le bureau de douane en Belgique ou dans un autre état membre

Au bureau de douane, vous devez produire les documents suivants :

*le document IM4 ou EU 4
*Si vous vous êtes présenté dans un autre état membre, vous devrez à nouveau montrer ce document à la douane belge.
*la facture d’achat et autres documents commerciaux
*l’attestation d’immatriculation originale étrangère, si vous l’avez
*le formulaire rose ‘ demande d’immatriculation d’un véhicule’; la douane y appose la vignette 705 et valide la case W du formulaire

Au bureau des douanes, vous devez payer les impôts suivants :

*Les droits à importation. Ce montant est calculé sur la valeur en douane du véhicule et dépend du type de véhicule. Pour une voiture, par exemple, ce tarif s’élève à 10 %.
*La TVA est calculée sur le montant de la valeur en douane, les droits à l’importation et d’éventuels frais complémentaires. Ce montant dépend du taux de TVA de l’état membre; en Belgique, il représente 21 %.
*Le bureau de douane dans un autre état membre, mais vous voulez accomplir les formalités en Belgique

Au bureau de douane d’un autre état membre, vous devez produire les documents suivants :

*un document T1 sur lequel figure l’adresse d’un bureau de douanes belge comme destination finale
*la facture d’achat et d’autres documents commerciaux éventuels
*l’attestation d’immatriculation originale étrangère, si vous l’avez

Au bureau de douane de destination en Belgique, vous devez présenter les documents suivants :

*un document T1
*un document IM4 of EU4
*la facture d’achat et d’autres documents commerciaux éventuels
*l’attestation d’immatriculation originale étrangère, si vous l’avez
*le formulaire rose, ‘demande d’immatriculation d’un véhicule’; la douane y appose la vignette 705 et valide la case W du formulaire.

Au bureau de douane de destination en Belgique, vous payez les impôts suivants :

Les droits à l’importation. Ce montant est calculé sur la valeur en douane du véhicule et dépend du type de véhicule. Pour une voiture, par exemple, ce taux s’élève à 10 %.
La TVA : 21 % de la somme de la valeur en douane, les droits à l’importation et d’éventuels frais supplémentaires.

Consultez le site du SPF Finances pour plus d’information sur l’achat de véhicules à l’étranger.

Source: http://www.belgium.be/

Algérie: importation de voitures, camions et autres véhicules débloqués

Algérie:  importation de voitures, camions et autres véhicules débloqués

Fini le cauchemar pour les concessionnaires automobiles et les clients en attente, depuis des mois, de la réception de leurs véhicules en Algérie. Après plus d’une année de stress pour les représentants des marques de véhicules commercialisées en Algérie, le gouvernement vient enfin de leur débloquer la situation.

Le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, a enfin signé, hier, les licences qui permettront aux concessionnaires retenus d’engager des opérations d’importation.

 Expo de voiture de collection à Draria,  en Algérie

Expo de voiture de collection à Draria, en Algérie

Ces licences — fruit de travaux effectués par le Comité interministériel chargé de l’attribution des licences d’importation de véhicules — peuvent être récupérées par les concessionnaires traditionnels dès aujourd’hui auprès des directions du commerce des wilayas. L’annonce a été faite hier par Saïd Djellab, directeur général du commerce extérieur auprès du même département ministériel, lors de son passage sur les ondes de la radio Chaîne 3. M. Djellab a précisé que chaque marque recevra au maximum un quota de 15 000 unités/an.

Importer un véhicule américain en Algérie

Ce quota, selon le même responsable, fixé en fonction des marques et des constructeurs ainsi que des pays de provenance des véhicules, sera partagé en deux pour les marques qui ont deux représentants sur le marché local. Les marques autorisées à l’importation sont exclusivement celles contenues dans le cahier des charges régissant l’activité. Quant aux nouveaux concessionnaires, qui devront attendre 2017 pour obtenir les licences, selon M. Djellab, ils bénéficieront durant leur première année d’activité d’un quota de 300 unités.

Nos bureaux sont situé au Québec, au Canada, vous pouvez profiter d’un taux de change concurrentiel pour importer un véhicule en Algérie. Nous pouvons exporter des véhicules vers l’Algérie pour vous! Vous pouvez nous contacter au numéro de téléphone suivant: Bureau (450) 339-3991 Cellulaire (514) 978-7064.

Le contingent quantitatif global autorisé à l’importation pour l’année 2016 dans le cadre du dispositif des licences d’importation, entré en vigueur en janvier dernier, a été, pour rappel, fixé à 152 000 unités. En outre, le gouvernement a décidé de plafonner la valeur des importations à un milliard de dollars en 2016 contre 3,14 milliards de dollars en 2015 et 5,7 milliards de dollars en 2014. Cette valeur-plafond a été fixée «pour rationaliser la facture des importations en limitant la sortie des devises», selon la même source. Cette mesure vise à lutter contre la surfacturation des véhicules importés par les concessionnaires. «Cette mesure est très importante. Il faut que nous connaissions les coûts d’importation.

D’autant plus que nous avons déjà constaté que ces coûts en devises étaient souvent plus élevés par rapport au pays d’origine», a notamment déclaré récemment Bakhti Belaïb, ministre du Commerce.Selon M. Djellab, «les transactions sont souvent douteuses» et le contingent quantitatif, fixé à 152 000 unités pour l’année 2016, n’est pas suffisant, à lui seul, pour contrôler et réguler cette activité. D’où la nouvelle limite en valeur imposée aux concessionnaires.

Seuls 40 concessionnaires ont été retenus pour bénéficier des licences d’importation sur les 80 postulants. Selon Saïd Djellab, pour le traitement des demandes de licence, le Comité interministériel chargé de leur délivrance avait pris en considération plusieurs critères, dont essentiellement l’agrément, le respect du cahier des charges et la situation fiscale. Il est à noter que le dispositif des licences d’importation concerne uniquement les véhicules de tourisme et ceux de transport de personnes (dix personnes ou plus) et de marchandises. Les engins de travaux publics ainsi que les véhicules importés par des professionnels à titre individuel ne sont pas soumis à ce régime.

Source: Rabah Beldjenna – Automobile : L’importation débloquée

Comment importer un véhicule en Suisse

Comment importer un véhicule en Suisse

Voici comment importer une voiture, voiture de tourisme en Suisse selon l’Administration fédérale des douanes AFD

Les véhicules non taxés (non dédouanés) doivent être déclarés spontanément à la frontière auprès de l’administration des douanes suisse. Pour les marchandises de commerce, la déclaration en douane peut être établie uniquement auprès d’un bureau de douane et pendant les heures d’ouvertures.

Si vous souhaitez effectuer le dédouanement à l’intérieur du pays, les collaborateurs de la douane civile ou du Cgfr établissent un certificat de prise en note (form. 15.25) valable durant les deux jours ouvrables suivants.

Nos bureaux sont situé au Québec, au Canada, vous pouvez profiter d’un taux de change concurrentiel pour importer un véhicule en Suisse. Nous pouvons exporter des véhicules vers la Suisse pour vous! Vous pouvez nous contacter au numéro de téléphone suivant: Bureau (450) 339-3991 Cellulaire (514) 978-7064.

Comment importer un véhicule en Suisse

Immatriculation en Suisse

Pour être immatriculé sur le territoire suisse, le véhicule doit satisfaire aux prescriptions en matière de construction et d’équipement. Un certificat de conformité de la CE (Certificate of Conformity) facilite la mise en circulation du véhicule sans contrôle du bruit et des gaz d’échappement.

En fonction de l’âge du véhicule, nous vous recommandons de vous renseigner sur les prescriptions techniques et les conditions d’immatriculation auprès de l’office de la circulation routière de votre canton de domicile.

A noter qu’une dispense de la réception par type est accordée à un véhicule importé pour un usage personnel uniquement si ce dernier est immatriculé au nom du destinataire / de l’importateur. Ce sont les instructions de l’Office fédéral des routes (OFROU) qui sont déterminantes dans ce cas.

our importer des véhicules de l’étranger sur leurs propres essieux, il faut généralement utiliser à cet effet des plaques provisoires étrangères. Renseignez-vous auprès de l’Etat exportateur ou de votre vendeur au sujet des plaques provisoires nécessaires à l’acheminement de votre véhicule.

L’immatriculation d’un véhicule par un office cantonal de la circulation routière (service des automobiles) n’est possible qu’au moyen d’un rapport d’expertise (form. 13.20A) muni du sceau de l’administration suisse des douanes et d’un numéro matricule attribué par cette dernière.

Prescriptions sur les émissions de CO2 applicables aux voitures
La Confédération vise à réduire les émissions moyennes de CO2 des voitures de tourisme neuves. Depuis le 1er juillet 2012, il faut donc payer une pénalité (sanction) lors de la première immatriculation de voitures de tourisme neuves dont les émissions de CO2 dépassent la valeur cible (130 grammes de CO2 par kilomètre en moyenne). Cette sanction n’est toutefois pas perçue lors du dédouanement à l’importation, mais facturée après coup par l’Office fédéral des routes (OFROU). Veuillez par conséquent tenir compte du fait qu’à l’avenir, lors de l’importation privée de voitures de tourisme neuves, en plus des frais de dédouanement, vous aurez peut-être également à payer une sanction si la valeur cible est dépassée.

Comment importer un véhicule en Suisse

Pour procéder à la taxation, vous devez présenter les documents suivants:
la facture et/ou le contrat de vente;
le permis de circulation, le certificat d’immatriculation, le titre de propriété du véhicule (même si ce document a déjà été annulé);
une pièce d’identité (passeport, carte d’identité, etc.);
la déclaration en douane d’importation;
éventuellement la preuve d’origine fournie par le vendeur du véhicule.

Droits de douane
Le montant des droits de douane est le même pour tous les véhicules, neufs ou usagés. Pour les voitures de tourisme, il varie entre 12 et 15 francs par 100 kg brut (en fonction de la cylindrée et du poids du véhicule en état de rouler).
Pour les motocycles, il s’élève à 37 francs par 100 kg brut.

Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet dans le tarif des douanes, www.tares.admin.ch. Vous êtes à la recherche du numéro de tarif exact? Activez le lien ci-dessus, puis saisissez le numéro de tarif 8703 dans le champ «Recherche à l’aide d’un numéro du tarif» ou le critère de recherche voitures de tourisme dans le champ «Recherche à l’aide d’un texte».

Accords de libre-échange / préférence tarifaire
Les véhicules originaires des Etats avec lesquels un accord de libre-échange a été conclu ou de pays en développement peuvent être importés en franchise de droits de douane (préférence tarifaire). Pour que le régime préférentiel puisse être appliqué lors de l’importation, il est indispensable de présenter une preuve d’origine valable.

Il est en outre à noter que la préférence tarifaire ne peut en général être accordée que si les véhicules sont importés directement à partir du pays d’origine. L’Union européenne et tous les Etats qui la composent sont considérés comme un seul pays.

Impôt sur les véhicules automobiles
L’importation de véhicules automobiles, de certains véhicules de livraison et de petits bus est soumise à l’impôt sur les véhicules automobiles, dont le taux s’élève à 4 % de la valeur du véhicule (droits de douane inclus, TVA exclue).

Les motocycles ne sont pas soumis à cet impôt.

Emoluments: rapport d’expertise
L’immatriculation d’un véhicule par un office cantonal de la circulation routière (Contrôle des véhicules automobiles) n’est possible qu’au moyen d’un rapport d’expertise (form. 13.20A) muni du sceau de l’administration des douanes suisse. En vous acquittant d’un montant de 20 francs, vous obtiendrez ce document lors de la taxation.

Taxe sur la valeur ajoutée à l’importation
La TVA applicable aux véhicules s’élève à 8 % de la base de calcul de l’impôt.

En général, la base de calcul comprend la contre-prestation à payer ou déjà payée pour les la voiture importé et le valeur d’un voiture à échanger éventuel. Le valeur est déterminée sur la base de la facture ou du contrat de vente.

Dans certains cas, on tient compte de la valeur marchande du véhicule, par ex. s’il s’agit d’un cadeau. Celle-ci correspond au montant qu’un autre acheteur devrait payer pour le même bien.

A cette base de calcul s’ajoutent les coûts jusqu’au lieu de destination sur le territoire suisse, les droits de douane, l’impôt sur les véhicules automobiles et tous les émoluments.
La TVA étrangère peut être déduite de la valeur de la marchandise si le vendeur l’a mentionnée séparément sur la facture ou le contrat de vente.

Une valeur libellée en devises étrangères est convertie en francs suisses au taux de change (vente) coté en bourse la veille de la naissance de la dette fiscale, taux de change (vente).

Si les indications de valeur font défaut ou si elles suscitent des doutes, la valeur viendrait procède à une estimation de la valeur de la marchandise. Cela peut entraîner des redevances plus élevées.

2014 Chevrolet Corvette Stingray

Paiement des redevances
Les redevances d’entrée doivent en principe être payées directement sur place en espèces.

Les agences en douane, les transitaires ou les entreprises de logistique chargés des formalités douanières acquittent en règle générale les redevances et établissent ensuite une facture à l’intention du mandant.

L’Administration fédérale des douanes (AFD) n’a aucune influence sur les frais de traitement de ce genre d’entreprises. Il vaut mieux déterminer à l’avance, avant l’importation, quelle entreprise vous souhaitez mandater pour le dédouanement (voir par ex. Liste des membres de SPEDLOGSWISS). L’AFD n’est pas en mesure de vous recommander des transitaires ou des agences en douane.

Si vous importez régulièrement des marchandises, nous vous recommandons de recourir à la procédure centralisée de décompte (PCD) de l’administration des douanes.

Redevances routières
Le transport de marchandises en Suisse est soumis aux redevances routières. Veuillez observer les informations concernant la redevance sur le trafic des poids lourds et la vignette (redevance pour l’utilisation des autoroutes).

Remarques
Lors de la réimportation d’un véhicule taxé, immatriculé en Suisse et ayant fait l’objet d’une ouvraison à l’étranger, les dispositions générales Infos pour particuliers sont applicables. Pour obtenir des renseignements sur les véhicules appartenant à des travailleurs ou étudiants étrangers, vous pouvez vous adresser aux directions d’arrondissement.

Véhicules en leasing
Les véhicule financés par une banque (leasing) sont traités de la même manière que les véhicules payés en espèces. L’institut financier doit approuver l’exportation du véhicule. Le financement peut avoir une influence sur l’immatriculation du véhicule sur le territoire suisse. Vous obtiendrez davantage d’informations à ce sujet auprès des offices de la circulation routière: asa – Association des services des automobiles.

Nos heures d’ouverture et adresses
En ce qui concerne la déclaration en douane (dédouanement) de vos marchandises de commerce, veuillez tenir compte des heures d’ouverture des bureaux de douane. Vous pouvez déclarer vos marchandises en douane du lundi au vendredi, durant les heures de dédouanement. Certains bureaux de douane sont également ouverts le samedi matin. Listes des bureaux: http://www.ezv.admin.ch/dienstleistungen/04051/index.html?lang=fr

Comment exporter un véhicule vers les États-Unis

Comment exporter un véhicule vers les États-Unis

Avant d’exporter un véhicule aux États-Unis, lisez ce document pour connaître les étapes qui y sont reliées.

Consultez le Automotive Imports Facts Manual (http://www.epa.gov/otaq/imports/factmtop.htm) pour plus de renseignements. Les directives ci-dessous vous guideront à chaque étape du processus.

exporter un véhicule vers les États-Unis

Quelques aspects concernant votre voiture sont à considérer avant de vendre à un acheteur américain et exporter un véhicule vers les États-Unis

Ce ne sont pas tous les véhicules qui peuvent être exportés aux États-Unis. Certains véhicules ne sont pas permis s’ils ne sont pas fabriqués pour le marché canadien. Visitez le site http://www.epa.gov/otaq/imports/canadian.htm pour une liste des véhicules admissibles.

Pour exporter votre véhicule vers les États-Unis, l’Europe ou l’Afrique, vous pouvez nous joindre au bureau (450) 339-3991 ou sur cellulaire (514) 978-7064 pour avoir plus de renseignements.

Des véhicules de moins de 25 ans doivent se conformer aux normes de l’American Department of Transportation selon l’année de fabrication. Les véhicules construits après le 1er septembre 1978 doivent aussi se conformer aux normes sur les pare-chocs. Visitez le site http://www.nhtsa.dot.gov/cars/rules/import/VIG_Canada07032.html pour communiquer avec le constructeur d’origine et demandez une lettre de confirmation mentionnant que le véhicule respecte les normes américaines applicables (US Federal Motor Standards). Cette lettre confirmera si votre véhicule peut être exporté sans modification ou si certaines modifications doivent être effectuées avant son entrée.

Bien sûr, chez Amerxport nous pouvons nous occuper de toutes ces étapes pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de nous téléphoner et nous expliquer vos besoins et nous vous aiderons, et ce, à un prix très compétitif. Vous pouvez me contacter afin d’avoir plus de renseignements concernant l’importation de véhicules d’Europe! Je me nomme Olivier et vous pouvez me joindre à mon bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire (514) 978-7064.

Les véhicules de moins de 21 ans doivent répondre aux normes d’émission applicables, c’est-à-dire que les convertisseurs catalytiques ou les sondes d’oxygène doivent être en bon état. Rappelez-vous que les exigences fédérales et de l’état en matière d’émission sont indépendantes les unes des autres. Par conséquent, un test d’émission de l’état ne garantit pas que la voiture répond aux normes fédérales. Visitez le site http://www.epa.gov/otaq/imports/ pour plus de détails sur les normes d’émission, comprenant une liste de véhicules qui ne nécessitent aucune modification sur le dispositif antipollution pour entrer aux États-Unis.

Une fois que vous avez vendu votre voiture à un acheteur américain, voici ce que vous devrez faire pour exporter un véhicule vers les États-Unis :
Vous devrez vous assurer que l’acheteur comprenne bien qu’il devra payer des droits pour la voiture. Les véhicules fabriqués à l’étranger et importés aux États-Unis, qu’ils soient nouveaux ou d’occasion, pour usage personnel ou pour la vente, sont généralement sujets à des droits de douane au taux suivant:

Auto – 2,5 %
Camions – 25 % (un véhicule avec un espace à bagages ouvert)
Motos de plus de 700cc – 2,4 % (les moteurs de moins de 700cc ne sont généralement pas sujets à des droits de douane)
Avertir les douanes américaines de la date d’arrivée du véhicule au moins 72 heures à l’avance.

Afin de passer les douanes américaines, vous devrez fournir un contrat de vente, une facture des douanes américaines remplie, une copie de l’enregistrement canadien, le formulaire HS-7 du département des Transports rempli, le formulaire 3520-1 de l’Environmental Protection Agency rempli et tout autre document relié au véhicule.

exporter un véhicule vers les États-Unis

Recensement (U.S. Census) et la douane des États-Unis (U.S. Customs and Border Protection – CBP) exige un préavis pour l’exportation permanente de tout véhicule autopropulsés.
Remarque: les remorques ou les exportations temporaires sont exemptés de ces exigences.
Recherche douane des É.-U.

Choisir un poste frontalier pour afficher de l’information sur le bureau de la douane des É.-U. ou afficher une liste de tous les bureaux de la douane des É.-U.
Les règlements du CBP stipulent qu’aux postes-frontières:

Vous devez avoir un numéro de recensement ITN, que vous pouvez obtenir à l’aide d’un agent, transitaire, ou courtier certifié AES.
72 heures avant l’exportation de votre véhicule, vous devez fournir au bureau de sortie CBP:
Preuve de la propriété du véhicule
Numéro ITN de recensement (U.S. Census)
le véhicule doit être présenté à la douane des États-Unis au moment de l’exportation.

Le CBP vous conseille de contacter directement le poste-frontière où vous comptez passer afin de confirmer les documents nécessaires et les heures d’ouverture.
Choisissez un État ou une province, puis le poste-frontière par lequel vous importerez le véhicule : cela fera apparaître les coordonnées du bureau de la douane des États-Unis.
Pour plus de détails, consultez le site (en anglais) de U.S. Census et de la douane des États-Unis U.S. Customs and Border Protection (CBP).

Exporter une automobile vers l’Afrique

Exporter une automobile vers l’Afrique

Nous nous spécialisons également dans l’importation et exportation de véhicules vers l’Afrique du Nord et l’Afrique du Sud! nous pouvons vous envoyer tout véhicule de toute marque et modèle vers l’Afrique contacter nous pour avoir plus d’information dans votre démarche d’importation de véhicules vers le continent africain!

La règlementation pour l’importation de véhicule moteur et de motocyclette est très stricte en Afrique du Sud et peut changer du jour au lendemain.

*
Non-résident sud-africain
*
Résident temporaire
*
Résident permanent

Non-résident sud-africain
Il faut impérativement obtenir un permis d’importation et une lettre d’autorité SABS avant de monter dans le bateau.

Les conditions d’importation d’un véhicule motorisé ou d’une motocyclette sont les suivantes:

* un seul véhicule par famille
* le véhicule doit avoir été acquis au moins 1 an avant l’embarquement pour l’Afrique du Sud
* le véhicule ne doit pas avoir été emprunté ou vendu pendant 2ans avant l’embarquement pour l’Afrique du Sud
* il doit avoir été immatriculé à votre nom pendant au moins 1an avant votre embarquement pour l’Afrique du Sud
* être en possession des documents d’achat et certificat d’assurance

Les douanes regarderont par la suite le prix d’achat et vérifieront si la valeur marchande européenne correspond à la valeur marchande sud-africaine.

Le taux de change de la monnaie étrangère sera appliqué à la date de l’embarquement et 10% seront ajoutés à la valeur.

À cause du nouvel index, 14% de TVA sont rajoutés et comptabilisés.

Il faudra également compter dans vos frais les honoraires d’examen du véhicule des douanes.

Résident temporaire
Un permis d’importation n’est pas nécessaire avec un permis de résidence temporaire.

Un payement provisionnel couvrant tous les impôts et taxes devra être déposé aux Douanes sud-africaines.

Ce paiement sera récupéré lorsque la voiture quittera l’Afrique du Sud.

Il faudra fournir les pièces suivantes pour pouvoir embarquer son véhicule:

* une preuve de valeur (document d’achat et d’enregistrement)
* un permis de résidence temporaire
* une lettre d’autorité de SABS

La valeur du véhicule sera augmentée de 10%. Sur la base de cette valeur, la douane recalculera la TVA.

Le véhicule sera examiné par la Douane lors de l’embarquement et des honoraires d’examen du véhicule devront être payés.

Résident permanent
Si vous comptez demander la résidence permanente, il est préférable d’importer votre voiture lorsque vous serez en possession du permis de résidence permanente. En effet, vous aurez toujours à payer les honoraires des Douanes et accises mais vous pourrez demander par la suite à être remboursé

Les Européens rachètent les autos soldées des Américains

L’importation depuis les Etats-Unis permet des gains de 30% sur les marques européennes haut de gamme.

Le Temps
Vendredi 13 juin 2008

Toujours plus d’acheteurs européens profitent de la faiblesse du dollar pour importer des voitures neuves ou d’occasion depuis les Etats-Unis.

En comptant les frais de transport, d’homologation et les taxes, «l’importation directe permet d’économiser 20 à 30% sur le prix catalogue», explique Patrick Guldin, directeur de la société T-Car à Echallens, un des importateurs spécialisés dans ce créneau.

L’importation depuis les Etats-Unis s’avère particulièrement intéressante pour des marques européennes haut de gamme comme BMW (BMW.XE), Mercedes et Audi.

Le gain réalisé grâce au dollar s’ajoute à la «grande disponibilité de véhicules aux Etats-Unis», explique Patrick Guldin.

Les tarifs des constructeurs européens s’avèrent nettement plus attractifs sur le marché américain, très concurrentiel, et où les ventes de voitures de luxe sont en net recul. Une Porsche Boxter S vendue 46000 dollars (48000 francs) aux Etats-Unis s’affiche à un premier prix de 82000 francs en Suisse. Les constructeurs européens interdisent à leurs franchisés américains de vendre des voitures à l’étranger, ce qui oblige les acheteurs en Europe à faire appel à des sociétés spécialisées comme T-Car, qui restent discrètes sur l’identité de leurs intermédiaires sur place.

L’importation depuis les Etats-Unis de voitures européennes d’occasion connaît également un succès grandissant. Le site AutoImportUSA.com, créé par des Français à Washington, fait transporter chaque mois une trentaine de Porsche et de BMW vers la Belgique et la France. Les Canadiens de AutoExport.com, un site d’enchères réservé aux voitures d’occasion, exportent aujourd’hui 2000 véhicules par année contre 500 il y a deux ans. La société allemande Kalkofen Gbr reçoit chaque année 3000 véhicules importés des Etats-Unis pour les adapter aux normes européennes. Sur ce nombre, 40% sont de marque européenne.

Le ralentissement de la conjoncture aux Etats-Unis permet également aux acheteurs européens de se procurer des marques américaines à bas prix. Selon Patrick Guldin, ces constructeurs se retrouvent aujourd’hui avec «des stocks très importants sur les bras», et sont incités à casser les prix pour les écouler en Europe.

Le garage genevois Grimm, importateur officiel des marques américaines, solde l’ensemble de ses modèles Cadillac, Chevrolet ou la nouvelle Ford Mustang «Bullit», avec des réductions de 20% sur le prix catalogue.

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Nous pouvons vous aider a importer votre véhicule de rêve au canada , Au Québec ou partout en Europe, nous nous occupons de tout le procéder!

pour me contacter vous pouvez utiliser l’application pour me contacter ici à gauche sur ma page sinon directement par email au :[email protected] et je suis facilement joignable par téléphone à tout les presque à tout les jours entre 16h00 et 19h00 au : (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 je me prénomme Jean François
voici les information nécessaire ci jamais vous prévoyez importer une voiture en Europe tout particulièrement vers la France.

Cuda AAR

Cuda AAR

Vous avez repéré un véhicule américain aux Etats-Unis ou au Canada et vous souhaitez l’importer en France ?
Voici quelques éléments importants que vous ne devez pas négliger :

1- Le prix de la voiture américaine en dollars affiché aux Canada ou aux USA est un prix Hors Taxes, vous devez vous acquitter des taxes locales afin de réaliser votre achat.

2- Vous devez absolument obtenir l’immatriculation américaine dans le pays d’origine. Sans cette formalité, le véhicule importé ne pourra jamais obtenir une homologation Française

3 – Au coût initial du véhicule il faut rajouter : le transport terrestre américain (de la concession jusqu’au port) et Français (du port vers votre domicile). Le transport maritime, l’assurance maritime, le calage du véhicule dans le container.

4- Vous devez avoir un transitaire américain, et un transitaire Français pour accomplir toutes les démarches administratives liées à l’importation d’un véhicule américain.

5- A l’arrivée du container au port, se rajouterons des frais de dépotage.

6- Votre transitaire calculera les taxes de douanes et la TVA dont vous devrez vous acquitter. Soit : Le prix du véhicule américain + le transport maritime, le tout multiplié par 10% de taxes de douanes pour une voiture ou 22% pour un Pick-up. Sur ce montant se rajoutera 19,6% de TVA.

7- Une fois votre véhicule réceptionné, vous devrez vous occuper des démarches d’homologation en sachant que les normes FR sont de plus en plus strictes et que pour aboutir seul, vous devrez y consacrer beaucoup d’énergie sans avoir l’assurance d’y arriver. Ces démarches d’homologation incluent : le montage du dossier technique, demandes de différentes attestations, RDV à l’UTAC pour accomplir les 5 tests obligatoires : Niveau sonore, freinage simplifié, champ de rétrovision, pollution, pesée. Mise aux normes Française du véhicule (de plus en plus difficile avec le multiplexage des véhicules), et enfin contrôle du véhicule par l’inspecteur des mines.

8- De plus nous vous rappelons qu’un véhicule américain acheté aux USA ou au Canada perd sa garantie constructeur en Europe.

Étude comparative de CAA-Québec sur les prix américains

pour avoir une fiche complète des différence des prix canadiens vs les prix américain sur les véhicule vous pouvez
télécharger ce fichier PDF
Liste de PRIX
– Notes –
• L’étude a été effectuée à la fin du mois d’octobre 2007 et est basée sur
les prix 2008 disponibles sur les sites Internet des constructeurs
américains et canadiens.
• Les versions des véhicules à l’étude se comparent par leur
configuration, leur motorisation et leur équipement offert. Ainsi, les
suffixes utilisés par les constructeurs pour désigner une version
spécifique ne sont pas mentionnés car ils diffèrent d’un pays à l’autre.
• Les rabais gouvernementaux sur les véhicules à faible émission ou les
véhicules hybrides ne sont pas considérés.
• Les frais de transport et préparation (destination charge) ainsi que la
taxe sur le climatiseur et les taxes sur les pneus sont aussi exclus.
• Fait à considérer pour l’année-modèle 2008 : le système S.S.P.P.
(système de surveillance de la pression des pneus) est standard et
obligatoire sur tous les véhicules vendus aux États-Unis.
• Constatation importante : les moyennes diffèrent selon les catégories
de véhicules. De plus, les écarts de prix sont importants et parfois très
marqués pour certains modèles.
CAA-Québec
Octobre 2007

Étude comparative de CAA-Québec
Prix de détail suggéré du constructeur*
Constructeur Classe Véhicule CAN $* US $* Différence $ %
Acura
Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22.13%
VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19.82%
Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22.73%
Audi
Compacte A3 2008 33 800 $ 25 930 $ 2008 7 870 $ 23.28%
Décapotable TT 2008 53 600 $ 36 800 $ 2008 16 800 $ 31.34%
VUS Q7 2008 77 600 $ 58 600 $ 2008 19 000 $ 24.48%
Bmw
Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21.33%
Décapotable Z4 2008 60 900 $ 42 400 $ 2008 18 500 $ 30.38%
VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25.85%
Chrysler
Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28.14%
Van Town and Country 2008 35 995 $ 27 700 $ 2008 8 295 $ 23.04%
VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 665 $ 2008 11 330 $ 22.66%
Ford
Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 075 $ 2008 1 924 $ 12.03%
Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 245 $ 2008 7 654 $ 24.77%
VUS Escape 2008 23 999 $ 18 770 $ 2008 5 229 $ 21.79%
GM
Sedan G6 2008 23 395 $ 18 545 $ 2008 4 850 $ 20.73%
Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 570 $ 2008 5 565 $ 26.33%
Hybride Aura (Hybride) 2008 27 575 $ 22 790 $ 2008 4 785 $ 17.35%
Honda
Sous-Compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6.88%
VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25.51%
Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21.83%
Hyundai
Sous-Compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20.74%
Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20.74%
VUS Veracruz 2008 46 595 $ 35 750 $ 2008 10 845 $ 23.28%
Lexus
Sedan IS 250 2008 36 550 $ 30 455 $ 2008 6 095 $ 16.68%
Sedan de luxe GS 350 2008 65 250 $ 46 100 $ 2008 19 150 $ 29.35%
VUS RX (Hybride) 2008 62 250 $ 42 580 $ 2008 19 670 $ 31.60%
Mazda
Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17.76%
VUS Tribute 2008 23 450 $ 18 900 $ 2008 4 550 $ 19.40%
VUS CX9 2008 39 595 $ 29 400 $ 2008 10 195 $ 25.75%
Toyota
Sous-Compacte Yaris 2008 14 695 $ 12 175 $ 2008 2 520 $ 17.15%
Van Sienna 2008 31 750 $ 24 340 $ 2008 7 410 $ 23.34%
Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 325 $ 2008 7 175 $ 24.32%
Nissan
Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 130 $ 2008 8 868 $ 23.97%
Camion Titan 2008 33 498 $ 24 390 $ 2008 9 108 $ 27.19%
Hybride Altima (Hybride) 2008 33 998 $ 25 070 $ 2008 8 928 $ 26.26%
Subaru
Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17.88%
Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22.97%
VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25.67%
Volkswagen
Compacte Rabbit 2008 20 175 $ 15 490 $ 2008 4 685 $ 23.22%
Sedan Passat s-w 2008 32 475 $ 25 115 $ 2008 7 360 $ 22.66%
VUS Touareg 2008 49 975 $ 39 320 $ 2008 10 655 $ 21.32%
Volvo
Compacte C30 2008 27 495 $ 22 700 $ 2008 4 795 $ 17.44%
Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24.66%
VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28.99%
Compacte A3 2008 33 800 $ 25 930 $ 2008 7 870 $ 23.28%
Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28.14%
Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 075 $ 2008 1 924 $ 12.03%
Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17.76%
Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17.88%
Compacte Rabbit 2008 20 175 $ 15 490 $ 2008 4 685 $ 23.22%
Compacte C30 2008 27 495 $ 22 700 $ 2008 4 795 $ 17.44%
Moyenne pour compactes: 19.96%
Hybride Aura (Hybrid) 2008 27 575 $ 22 790 $ 2008 4 785 $ 17.35%
Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 325 $ 2008 7 175 $ 24.32%
Hybride Altima (Hybrid) 2008 33 998 $ 25 070 $ 2008 8 928 $ 26.26%
Moyenne pour hybrides: 22.65%
Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22.73%
Sedan de luxe GS 350 2008 65 250 $ 46 100 $ 2008 19 150 $ 29.35%
Moyenne pour sedans de luxe: 26.04%
Décapotable 2 places TT 2008 53 600 $ 36 800 $ 2008 16 800 $ 31.34%
Décapotable 2 places Z4 2008 60 900 $ 42 400 $ 2008 18 500 $ 30.38%
Moyenne pour décapotables 2 places: 30.86%
Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22.13%
Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21.33%
Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 245 $ 2008 7 654 $ 24.77%
Sedan G6 2008 23 395 $ 18 545 $ 2008 4 850 $ 20.73%
Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20.74%
Sedan IS 250 2008 36 550 $ 30 455 $ 2008 6 095 $ 16.68%
Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 130 $ 2008 8 868 $ 23.97%
Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22.97%
Sedan Passat s-w 2008 32 475 $ 25 115 $ 2008 7 360 $ 22.66%
Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24.66%
Moyenne pour sedans: 22.06%
Sous-compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6.88%
Sous-compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20.74%
Sous-compacte Yaris 2008 14 695 $ 12 175 $ 2008 2 520 $ 17.15%
Moyenne pour sous-compactes: 14.92%
VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19.82%
VUS Q7 2008 77 600 $ 58 600 $ 2008 19 000 $ 24.48%
VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25.85%
VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 665 $ 2008 11 330 $ 22.66%
VUS Escape 2008 23 999 $ 18 770 $ 2008 5 229 $ 21.79%
VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25.51%
VUS Veracruz 2008 46 595 $ 35 750 $ 2008 10 845 $ 23.28%
VUS RX (Hybrid) 2008 62 250 $ 42 580 $ 2008 19 670 $ 31.60%
VUS Tribute 2008 23 450 $ 18 900 $ 2008 4 550 $ 19.40%
VUS CX9 2008 39 595 $ 29 400 $ 2008 10 195 $ 25.75%
VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25.67%
VUS Touareg 2008 49 975 $ 39 320 $ 2008 10 655 $ 21.32%
VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28.99%
Moyenne pour VUS: 24.32%
Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 570 $ 2008 5 565 $ 26.33%
Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21.83%
Camion Titan 2008 33 498 $ 24 390 $ 2008 9 108 $ 27.19%
Moyenne pour camions: 25.12%
Van Town and Country 2008 35 995 $ 27 700 $ 2008 8 295 $ 23.04%
Van Sienna 2008 31 750 $ 24 340 $ 2008 7 410 $ 23.34%
Moyenne pour vans: 23.19%

Importation de véhicule provenant d’autre province Canadienne

Je me fait souvent demander ci nous pouvons nous occuper des procédures d’importation de véhicules qui proviennent de Colombie-Britannique, Alberta, Ontario etc.. la réponse est oui, nous vous offrons notre service clef en main pour les importations domestiques canadiennes nous pouvons nous occuper de tout la paperasse et des détails qui entoure le transport et le plaquage d’une voiture provenant d’une autre province! en fait il y a de très bon deal a faire au Canada anglais! il ne sagie que de chercher un peut pour trouver de vrai petit bijoux!

Ci vous êtes amateur de muscle car il y a un vendeur de ce type de voiture totalement hallucinant situé à Halton Hills en Ontario qui se nomme Legendary Motor Car Ltd. je vous invite a visiter leur inventaire sur leur site web il y a des voitures de collection assez impressionnante tel que: 1967 Ferrari 275 GTS/4 Nart Spyder, 1970 Dodge Hemi Challenger R/T, 1973 Pontiac
Trans-Am
ou une 1967 Chevrolet Corvette Roadster 435hp et plusieurs autres!!
1967 Chevrolet Corvette

Liste des véhicules légal au Canada (liste incluant les véhicules 2008)

Transports Canada publie une liste des véhicules construits aux États-Unis et dont l’importation au Canada est approuvée. Avant d’importer un véhicule, n’oubliez pas de vérifier s’il figure dans la liste des véhicules admissibles des États-Unis. Lorsqu’il n’y a aucune information concernant un modèle de l’année (2008) courante construit selon les normes américaines, vous devez communiquer directement avec le fabricant pour d’éterminer s’il est admissible ou non.
vous pouvez lire ce fichier en utilisant Adobe Acrobat Reader
Adobe Acrobat Reader

important avant de faire une demande pour importer une voiture des États-Unis au Québec vous devez toujours verifier cette la liste des véhicules admissibles des États-Unis

Acheter un véhicule neuf ou usagé aux Etats-Unis

Quebec-Usa.com: avec notre service clef en main nous vous évitons tout ces étapes complexe car nous faisons tout pour vous et encore plus! nous allons chercher le véhicule, nous le passons au douane nous faisons l’inspection et de plus nous livrons le véhicule plaqué a votre nom et légal au Québec a l’intérieur de 3 semaines!
2008 Mitsubishi Evolution X
2008 Mitsubishi Evolution X

CAA-Québec
QUEBEC, le 1er oct. /CNW Telbec/ – Avec la vigueur du dollar canadien, un
nombre croissant d’automobilistes songent à acquérir un véhicule neuf ou usagé
aux Etats-Unis afin de réaliser des économies. Toutefois, CAA-Québec rappelle
qu’avant d’engager d’importantes sommes d’argent pour obtenir la voiture tant
convoitée, le futur acheteur doit considérer plusieurs éléments s’il veut
s’éviter toute mauvaise surprise…
Moins dispendieux aux Etats-Unis? – Les comparaisons effectuées par
CAA-Québec sur des véhicules aux caractéristiques similaires vendus au Canada
et aux Etats-Unis confirment qu’il existe des écarts de prix importants entre
certains modèles. “Depuis l’appréciation importante de la devise canadienne,
on constate que les fabricants n’ont toujours pas ajusté leurs prix. On peut
donc se demander quand les consommateurs canadiens pourront bénéficier de
cette parité pour effectuer leurs achats ici sans être obligés de se rendre
aux Etats-Unis”, soutient Mme Sophie Gagnon, directrice des relations
publiques et gouvernementales chez CAA-Québec.
Si on souhaite importer un véhicule des Etats-Unis, une des premières
démarches consiste à vérifier auprès du Registraire des véhicules importés
(RVI) de Transport Canada si la voiture respecte les normes de sécurité
canadiennes. Cette vérification permet également de savoir si des
modifications seront exigées une fois le véhicule entré au pays. Le cas
échéant, les modifications nécessaires devront être effectuées aux frais de
l’acheteur à l’intérieur d’un délai de 45 jours. Le système d’ancrage de
sangle de sièges pour enfant, les phares de jour ainsi que certains éléments
de sécurité à l’égard des collisions en sont des exemples.
Les inspections obligatoires et les frais applicables – Afin de réussir
avec succès l’inspection fédérale de conformité aux normes de sécurité, il
faut présenter un document confirmant que le véhicule est exempt de tout
rappel. Ceux-ci sont obligatoires aux Etats-Unis, contrairement au Canada où
chaque propriétaire a le devoir de suivre les rappels du fabricant. Ne pas
donner suite aux rappels américains pourrait affecter la garantie du véhicule
et même sa valeur de revente. De plus, dans le cas d’un véhicule usagé, une
inspection mécanique provinciale est également exigée par la SAAQ. Il est
important de rappeler que des frais sont applicables lors de ces inspections
ainsi qu’au moment de l’enregistrement de la voiture au Registre des véhicules
importés. Enfin, en plus de la TPS et de la TVQ, il faudra débourser 6,1 % du
prix d’achat en droits de douanes si la voiture n’a pas été fabriquée en
Amérique du Nord.
“Au-delà de l’aspect monétaire, l’achat d’un véhicule aux Etats-Unis
exige de l’acheteur une démarche des plus structurées. A cet égard, les
services-conseils de CAA-Québec peuvent bien orienter les membres, par exemple
sur la question de la validité et du respect de la garantie, ou sur celle du
financement, mais également sur le choix d’un véhicule pour lequel les
économies seront véritables”, précise Mme Gagnon. Enfin, avant de quitter pour
les Etats-Unis, mieux vaut contacter son assureur. Il pourra donner l’heure
juste sur les protections adéquates à détenir.

Organisme à but non lucratif regroupant quelque 900 000 membres,
CAA-Québec offre de nombreux services et avantages liés à l’automobile, au
voyage, à l’habitation et aux services financiers.

Le dollar canadien établit un nouveau record face au dollar américain

c’est le temps ou jamais de se procurer des voiture au États-Unis car la valeur du dollars canadien par rapport à celui américain est très forte pour l’instant. donc ci vous voulez une voiture importé des États-Unis ne vous gênez surtout pas pour me contacter soit par téléphone ou par courrier
voici un excellent article sur notre dollar que j’ai trouvé ici
F250SD Outlaw 3/4 shot
Ford F250 SuperDuty Outlaw package

Le dollar canadien établit un nouveau record face au dollar américain

MONTREAL – Le dollar canadien a établi vendredi un nouveau record face au dollar américain, atteignant 1,0723 dollar US, dopé par un recul du chômage au Canada au plus bas en 33 ans ainsi qu’un regain du cours du pétrole.

Le dollar canadien a bondi de près de 2% face au dollar américain après l’annonce de la création de 63.000 nouveaux emplois en octobre au Canada, soit six fois plus que prévu, le taux de chômage chutant à 5,8%.

Le dollar canadien a atteint son sommet “après la publication des chiffres sur l’emploi aux Etats-Unis, qui étaient aussi meilleurs que prévu mais pas aussi impressionnants qu’au Canada”, a déclaré à l’AFP Frédéric Mayrand, vice-président et chef cambiste de BNP Paribas à Montréal.

A son plus bas, le billet vert ne valait que 93,26 cents canadiens.

L’économie américaine a créé 166.000 nouveaux emplois en octobre, mais les Etats-Unis sont environ dix fois plus peuplés que le Canada.

Au Canada, le taux de chômage était en baisse de 0,1 point par rapport à septembre et les gains enregistrés en octobre étaient également répartis entre le travail à temps plein et à temps partiel.

L’emploi a progressé de 2,1% (+346.000) depuis le début de 2007, soit le taux de croissance le plus fort observé au cours des cinq dernières années pour la période de janvier à octobre, a noté Statistique Canada dans un communiqué.

La croissance en octobre s’est manifestée en particulier dans le secteur des services, notamment les soins de santé et l’assistance sociale.

Le taux d’activité à atteint un niveau record, à 63,7%.

La pénurie de main d’oeuvre qualifiée exerce des pressions sur le salaire horaire moyen, qui a continué à augmenter en octobre, progressant de 4,1% sur un an, nettement au-dessus de l’inflation qui se situe à 2,5%.

“Octobre marque le troisième mois consécutif de hausses salariales sur 12 mois supérieures à 4%”, a indiqué l’agence nationale de la statistique.

S’ajoutant à une croissance économique qui demeure plus forte que prévu, ces chiffres éloignent la possibilité d’une baisse du taux directeur de la Banque du Canada.

La banque centrale doit faire sa prochaine annonce le 4 décembre, mais elle a indiqué récemment qu’elle envisageait de maintenir son taux directeur à 4,50% jusqu’à la fin de 2009, ce qui contribue aussi à la poussée du dollar canadien.

Pour plusieurs analystes, ce n’est qu’une question de temps avant que le dollar canadien n’atteigne 1,10 dollar américain.

Le “huard”, du nom de l’oiseau qui apparaît sur la pièce canadienne d’un dollar, avait battu mercredi son record historique face au billet vert (1,0614 USD), qui remontait au 20 août 1957.

Dopé par le pétrole, dont le Canada est un exportateur net, le “huard” s’est apprécié de 25% face au dollar américain depuis le début de l’année et de 12,9% face à l’euro.

source


1 2