Catégorie dans Médias

The World’s Fastest Car Show, eBay Motors et Justin Bell s’associent pour une série web

The World’s Fastest Car Show, eBay Motors et Justin Bell s’associent pour une série web

Justin Bell et eBay Motors se sont associés pour une nouvelle série web, centrée sur les voitures, appelée : “The World’s Fastest Car Show.”

Porsche 918 RSR

Le principe est assez simple. Pendant la première moitié de l’émission, Bell prend le volant de quelques voitures qui vous feront rêver puis, se dirige vers un événement, en deuxième partie d’émission. L’épisode inaugural présente la délicieuse Ford Mustang Boss 302 sur Mulholland Drive , ainsi qu’un arrêt au Pebble Beach pour quelques photos de la voiture ”concept”.

Si vous trouvez le véhicule de vos rêves sur eBay Motors, vous pouvez utiliser notre service d’importation Clés en Main! Vous pouvez me contacter pour plus de renseignements au bureau (450) 339-3991 ou sur mon cellulaire au (514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert.

Bell a passé quelque temps avec une variété de voitures ”concepts” avant de nommer l’électrisante Porsche 918 RSR reine de cette catégorie. Les amateurs de course pourront aisément reconnaître Justin Bell, un pilote de course champion, qui a fait campagne au 24 Heures du Mans et pour le championnat FIA GT. The World’s Fastest Car Show lancera un nouvel épisode chaque semaine.

Le site officiel: http://cc.ebay.com/worlds-fastest-car-show/

Voici le premier épisode de The World’s Fastest Car Show
httpvh://www.youtube.com/watch?v=t-ygG-QPYhY

Amerxport était présent au CanadaFest

Amerxport était présent au CanadaFest

Amerxport a participé, encore cette année, au CanadaFest qui s’est déroulé en janvier 2012.

Cet événement qui se déroulait à Hollywood en Floride, avait pour but de faire connaître la culture québécoise aux Floridiens.

Amerxport y tenait un kiosque qui a été visité par plusieurs québécois intéressés par l’importation de voitures américaines. Olivier Lambert et Stéphanie Dubeau étaient présents afin de répondre aux nombreuses questions concernant toutes les étapes (achat, transport, dédouanement, taxes, inspection fédérale et provinciale, etc.) à franchir pour importer un véhicule acheté au États-Unis. Le nombre important de visiteurs au kiosque a démontré l’intérêt grandissant des québécois pour les voitures importées.

Si vous voulez importer un véhicule vous pouvez nous contacter au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 ou sur mon mobile 418-928-8466. Je me nomme Olivier Lambert.

Plus de voitures sont importées au Canada

Plus de voitures sont importées au Canada

Voici une analyse des véhicules importés en 2009 au Canada.

  • -28 257 Voitures et SUV
  • -21 958 Camions
  • -23 500 Remorques
  • -8 050 Motocyclettes
  • -4 422 Motoneiges et motos-marines
  • -1 151 Autobus, il ya plus de catégories mais, je vous donne les principales.
  • 1. -68 510 étaient des achats commerciaux (importés par une compagnie comme Amerxport)
    2. -55,911 étaient des véhicules importés personnellement.

    Les gens sauvent de l’argent en important leurs véhicules, si chaque personne a sauvé 2 000.00 $, cela veut dire qu’il y a eu 248 842 000. $ d’épargné,  (249  millions $.).

    Les Canadiens ont importé plus de 239 929 véhicules en 2008, cela veut dire que les Canadiens ont épargné plus de 480 millions de dollars.

    Nous vous offrons un service clé en main pour importer des véhicules des États-Unis. Si vous désirez faire affaires avec nous, je vous invite à me téléphoner au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert.

    PS: La Corvette LT3 convertible blanche sur la photo est à vendre, communiquez avec moi pour obtenir plus d’information. Elle est flambant neuve et fraichement importée des États-Unis.

    Corvette LT3 Convertible à vendre -Très bon prix!

    httpvh://www.youtube.com/watch?v=ROd5cQvmPAA

    Nouveau Service: Courtier pour achat de véhicule dans les encans

    Nouveau Service: Courtier pour achat de véhicule dans les encans

    Bonjours!

    Comme vous avez pu le remarquer, le dollar canadien a pris toute une dégringolade ces dernières semaines. C’est certain que c’est un peut plus dispendieux importer une voiture avec le taux de change actuel, mais il y a toujours des aubaines intéressantes et l’offre de véhicule d’occasion est en forte progression aux États-Unis avec la crise économique qui sévit présentement. Le marcher de l’automobile usagée est inondé de très belles voitures à des prix vraiment bas mêmes avec le taux de change vous risquez de faire des économies substantielles!

    car_auction.190151743_std

    Chez Quebec USA Import nous vous offrons un nouveau service à nos clients! Nous vous offrons un service de courtage et de représentation dans les encans automobiles québécois et canadiens nous pouvons même aller dans le très prestigieux encan Manheim aux États-Unis pour vous!

    Nous allons procéder de la même façon que pour les véhicules importés et tout faire pour trouver le véhicule que vous voulez tout en respectant votre budget! Tout le monde a déjà entendu parler des gros aubaines que les garagistes ont dans les encans automobiles, alors que les personnes sans permis ou commerce automobile ne peuvent accéder a ce type d’événement. Nous pouvons vous offrir une représentation et acheter pour vous le véhicule que vous désirez à l’encan tout ce que nous allons vous charger, ce sont nos dépenses plus un tarif fixe! Nous vous fournirons toutes les factures d’achat!

    Ce qui est intéressant pour l’acheteur c’est que nous n’avons pas de garage, nous n’avons pas de gros locaux avec de gros paiements, car nous n’avons pas d’inventaire à supporter donc nous pouvons vous vendre a meilleur prix! c’est du In and Out nous achetons le véhicule et nous vous le revendons le lendemain au prix que nous l’avons payé plus notre profit et c’est tout!

    Donc si vous voulez avoir plus de détail vous pouvez me contacter entre 16h00 et 19h00 tous les jours au (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 je me nomme Olivier Lambert sinon vous pouvez utiliser la boite à contact sur le coté pour m’envoyer un email directement!

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Malgré la force du dollar canadien depuis un an, rien n’y fait. Les véhicules neufs continuent de se vendre ici 20 % plus cher qu’aux États-Unis.

    Une recherche du Soleil démontre d’ailleurs que les écarts de prix sont demeurés importants ces derniers mois. En moyenne, les consommateurs canadiens et québécois ont payé 20 % de plus que leurs vis-à-vis américains depuis le début de 2008 pour une voiture neuve.

    canada

    Sur les camions, les véhicules dits sports utilitaires (SUV) et les voitures plus luxueuses, les écarts de prix peuvent même parfois atteindre 40 %.

    «C’est inacceptable», lance Geor­ge Iny de l’Association pour la protection des automobilistes (APA). Selon ce dernier, les rabais offerts ces temps-ci aux consommateurs américains n’ont rien à voir avec ceux proposés de ce côté-ci de la frontière.

    «Et venez surtout pas me dire que les constructeurs n’ont pas eu le temps de s’ajuster au dollar canadien. S’ils ne bougent pas, c’est parce que c’est très payant pour eux», jure M. Iny.

    Hier, par exemple, un concessionnaire Toyota américain de Plattsburgh écoulait ses Camry LE à 20 829 $US. À Québec, la même voiture se vendait 24 755 $ CAN. La Solara se vendait 42 000 $ CAN contre 34 000 $US dans le Vermont.

    Chez Nissan, le Rogue se vendait 30 % plus cher ici. Idem pour la Rabbit chez Volkswagen et le F-150 chez Ford.

    Le constructeur plus près de la parité ? GM semblait sur la bonne voie hier avec ses modèles Cobalt et Equinox.

    Le CAA-Québec n’en revient toujours pas des différences mar­quées des prix. «Ce n’est vraiment pas normal», soutient la porte-parole de l’organisme Ro­xan­ne Héroux.

    En plus de noter des écarts de prix importants, le CAA-Québec a cons­taté que les frais de transport et de préparation imposés par les cons­tructeurs au Canada étaient exorbitants. On parle de frais supplémentaires variant entre 30 et 60 %.

    Par exemple, dans le cas d’une Subaru Outback construite au Japon, les frais imposés ici sont de 1495 $ contre 645 $ aux États-Unis, soit un écart de 57 %.

    Chez Option consommateurs, on suit le dossier de près. «Les excuses des constructeurs ne tiennent plus la route, dit le directeur général Michel Arnold. Cela prou­ve surtout que quelque chose ne fonctionne pas.»

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Recours collectif

    Signe des temps, un recours collectif de 2 milliards $ a été déposé l’an dernier en Ontario contre GM, Honda, Nissan et Chrysler ainsi que la Corporation des associations de détaillants d’automobiles (CADA) du Canada.

    Les plaignants soutiennent que les constructeurs visés ont conspi­ré pour vendre plus cher au Canada des véhicules neufs, question de diminuer l’attrait d’aller magasiner aux États-Unis.

    Ils avancent que les constructeurs ont convenu de ne pas honorer les garanties des véhicules achetées de l’autre côté de la frontière, privant ainsi les Canadiens de rabais variant entre 25 et 35 %.

    Possible d’acheter aux États-Unis

    Acheter un véhicule neuf aux États-Unis n’est pas de tout repos. Surtout depuis que les constructeurs ont donné la con­signe à leurs concessionnaires de ne pas vendre à des Canadiens. Et les règles de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA)? «Les constructeurs utilisent l’ALENA quand cela fait leur affaire», constate George Iny de l’APA. Par contre, il est beaucoup plus facile de passer par un concessionnaire importateur. L’en­treprise Mystique Ventures de Moncton, au Nouveau-Brunswick, se spécialise dans ce genre de transactions. «Tout est légal», assure le propriétaire de l’entreprise. En moins de deux, on peut y acheter n’importe quel véhicule neuf importé des États-Unis. En quelques jours, la voiture est livrée dans votre cour. Les rabais varient selon le modèle choisi, entre 4000 $ et 20 000 $. Les garanties? Elles sont pour la plupart honorées par les constructeurs au Canada. George Iny croit qu’il y a de bonnes affaires à réaliser. «Les gens doivent cesser d’avoir peur. On peut acheter un véhicule aux États-Unis. Ce n’est pas un crime!»

    Pierre Couture

    Le Soleil

    Modification importante à la loi sur l’importation de véhicule! Evolution IX, GTO, MKIV R32

    Modification importante à la loi sur l’importation de véhicule! Evolution IX, GTO, MKIV R32

    Pontiac GTO 2006
    Pontiac GTO 2006

    Règlement modifiant le Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles (pare-chocs) avec cette modification à la loi ça va donner plus de chance aux importateurs et une plus grande variété de véhicules à offrir.

    Le RIV travail présentement sur une nouvelle liste de véhicule admissible au Canada. Une 30e de nouveaux modèles seront disponibles selon les rumeurs. Nous parlons de Mitsubishi Lancer Evolution IX, de Pontiac GTO, de Volkswagen MKIV R32 et plusieurs autres qui étaient au par avant inadmissible à cause des parechocs qui n’étaient pas modifiables pour les mettre conforme aux lois canadiennes. Vous pouvez avoir tous les détails a ce sujet en visitant la Gazette du Canada

    Je crois que tout le monde est sur les dents et attend impatiemment la nouvelle liste du RIV

     Mitsubishi Lancer Evolution IX

    Mitsubishi Lancer Evolution IX

    Voici la note sur la page d’accueil du RIV
    Le gouvernement du Canada a harmonisé la norme sur les pare-chocs
    Le gouvernement du Canada a apporté une modification au Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles (RSVA) afin d’harmoniser la norme canadienne sur les pare-chocs des voitures automobiles avec les normes de sécurité similaires des États-Unis et de l’Europe.

    Whoa l’adrénaline commence a monté 🙂

    volkswagen MKIV R32

    volkswagen MKIV R32

    Ps: Merci à la gang de cars without borders pour leur excellent travail dans cette histoire

    Acheter sa voiture aux États-Unis, une économie!

    bonjours.
    comme vous savez déjà chez Québec USA Import nous nous spécialisons dans l’importation de véhicule américain au Québec sur demande!
    nous pouvons vous procurer le véhicule de votre choix et ce en vous faisant économiser de l’argent
    ne vous gêner pas pour me contacter pour avoir plus de renseignement
    Olivier Lambertau : (450) 339-3991 ou cellulaire (514) 978-7064 (toujours entre 16h00 et 19h00 c’est plus simple me rejoindre à ce moment la) ou vous pouvez la forme a votre gauche en haut de chaque page de mon blogue en envoyant votre nom numéro de téléphone ou votre courrier électronique (à votre choix) ainsi qu’une brève description du véhicule que vous rechercher.

    voici un petit reportage intéressant diffusé dans le cadre de l’émission caféine à TQS

    Le chroniqueur socio-économique, Martin Pelletier, parle du coût des voitures, qui est jusqu’à 37 % moins cher aux États-Unis.
    voici une video que j’ai trouvé sur le site de TQS
    http://www.youtube.com/watch?v=QO4M4ojvznA

    CAA-Québec : Achat d’un véhicule aux États-Unis

    CAA-Québec : Achat d’un véhicule aux États-Unis

    bonjours
    merci de visiter mon blogue automobile
    ce blogue est remplie d’information pertinente concernant l’importation d’un véhicule des états-unis! ci jamais vous êtes intéressé d’importer une voiture des USA vous pouvez me contacter pour vous informer sur nos tarif et les services que nous vous offrons!

    en fait nous fournissons un service complet de courtage en importation: de la simple recherche de véhicules à la livraison clef en main de votre véhicule.
    Avec les informations que je vous fournie sur mon blogue vous pouvez croire que je me tire une balle dans les pieds en vous fournissant de l’information sur tout les détails pour importer une voiture par vous même!, mais en fait c’est plutôt le contraire car les gens qui lisent s’aperçoivent rapidement que c’est un processus long et complexe. faire affaire avec un service de courtage reviens quasiment au même prix que ci vous le faite par vous même et de plus nous avons ZÉRO marge d’erreur!! pas besoin de vous casser la tête, pas besoin de prendre de congé , prendre des taxi, courir un peut partout aux USA, avoir le stress de passer aux douanes etc,..
    ça c’est notre rôle!!

    vous pouvez me contacter pour avoir plus d’information.
    Olivier Lambert
    (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064
    les meilleurs heures pour me joindre à tout les jours de 16h00 à 19h00
    ou tout simplement par email
    [email protected]
    ou en utilisant la contact form

    voici un texte très intéressant publier sur le site CAA-Québec

    Achat d’un véhicule aux États-Unis

    De plus en plus de consommateurs songent à acquérir un véhicule aux États-Unis, notamment en raison de la vigueur du dollar canadien par rapport à la devise américaine. Il est vrai que dans certains cas, l’opération peut s’avérer avantageuse. Toutefois, de nombreux aspects sont à prendre à considération avant de tenter l’aventure; une fois bien informé de ce qui l’attend, le consommateur avisé aura toutes les chances de s’en sortir gagnant.

    Les premières vérifications

    Une des premières étapes de toute l’opération est de consulter la Liste des véhicules admissibles des États-Unis, disponible sur le site Internet du Registraire des véhicules importés (RVI) et publiée par Transports Canada. Le consommateur obtiendra ainsi l’information relative à l’importation et pourra s’assurer que le véhicule convoité répond bien aux normes canadiennes. Pour plus de détails sur le RVI, on peut visiter le www.riv.ca ou composer le 1 888 848-8240.

    On recommande également de vérifier l’application de la garantie pour le véhicule : sera-t-elle valide une fois le véhicule importé au Canada? Quelles en seront les modalités? Il peut s’avérer prudent d’exiger une confirmation écrite de la validité de la garantie. Enfin, il faut aviser son assureur avant d’aller chercher le véhicule pour éviter toute mauvaise surprise!

    À noter

    Il peut arriver que le véhicule acheté ne réponde pas à toutes les normes de sécurité canadiennes. Dans ce cas, l’acheteur devra faire réaliser les modifications requises dans les 45 jours suivant l’achat.

    Avant d’entrer au Canada
    Avant de pouvoir exporter la voiture vers le Canada, il est obligatoire d’en aviser les douaniers américains au moins 72 heures à l’avance en leur faisant parvenir les papiers relatifs à la transaction d’achat. Pour plus de détails, consultez le www.customs.gov. Certains documents doivent également être présentés aux douaniers une fois sur place : l’enregistrement du véhicule, les reçus de vente et, condition essentielle, une attestation confirmant l’absence de rappel pour le véhicule en question, qui peut être produite par le concessionnaire ou le constructeur d’origine.

    Enfin, au poste frontalier canadien, le Formulaire d’importation de véhicule – Formulaire 1 – devra être complété par l’acheteur, et ce, afin de vérifier si le véhicule est effectivement admissible à l’importation. Une inspection du véhicule devra également être réalisée au Canada pour attester de l’admissibilité du véhicule.

    À noter

    Aux États-Unis, il est obligatoire de répondre à un rappel de véhicule de la part du constructeur, contrairement au Canada. Le fait d’ignorer un rappel sur la voiture pourrait affecter la garantie et la valeur de revente du véhicule.

    De retour au pays – les inspections
    Une fois le véhicule importé, une inspection obligatoire de conformité devra être effectuée dans un réseau d’inspection fédéral. Les magasins Canadian Tire sont habilités à procéder à cette inspection, pour laquelle des frais d’une centaine de dollars s’appliquent.

    En outre, dans le cas d’un véhicule d’occasion, une inspection provinciale par un mandataire de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est également requise. Cette exigence s’applique pour tout véhicule immatriculé à l’extérieur de la province. Quelques-uns des centres de vérification technique de CAA-Québec sont mandatés par la SAAQ pour procéder à cette inspection et, ici aussi, les coûts sont d’une centaine de dollars.

    Si des modifications sont nécessaires, un délai de 45 jours est alloué. Par ailleurs, tous les frais liés à la mise aux normes doivent être assumés par l’acheteur. Plusieurs non-conformités peuvent mener à une obligation de modification :

    *
    feux de circulation de jour,
    *
    ensemble intégré de retenue d’enfant,
    *
    ancrage de sangle de siège d’auto pour enfant,
    *
    pare-chocs 8 km/h,
    *
    appuis-tête…

    À noter

    Lorsqu’on achète un véhicule aux États-Unis, on ne peut se prévaloir du Programme d’arbitrage pour les véhicules automobiles du Canada (PAVAC). Le PAVAC permet de régler des litiges liés à l’application de la garantie ou en cas de vice de fabrication. Plus de détails au www.camvap.ca.

    Frais à prévoir
    En plus du coût d’achat du véhicule aux États-Unis, d’autres frais s’ajoutent à la facture:

    *
    un montant de 224 $ (au Québec) ou de 209 $ (ailleurs au Canada) pour acquitter les frais d’admissibilité à l’Agence des douanes. Ce montant doit être acquitté par carte de crédit lors du passage à la douane. On s’informe auprès de l’Agence des services frontaliers du Canada en composant le 1 800 959-2036 ou en visitant le www.cbsa-astc.gc.ca;
    *
    la TPS lors du passage aux douanes canadiennes;
    *
    la TVQ lors de l’immatriculation au Québec;
    *
    les droits de douanes de 6,1 % si le véhicule n’a pas été construit en Amérique du Nord;
    *
    les taxes sur le climatiseur (100 $) et sur les grosses cylindrées (de 1 000$ à 4 000 $);
    *
    les taxes d’État, si elles sont applicables. En effet, des exemptions existent pour les acheteurs étrangers, notamment dans l’État de New York.

    À noter

    Sans adresse ni compte bancaire aux États-Unis, il peut être difficile d’y obtenir un financement. C’est pourquoi l’achat devra sans doute s’effectuer au comptant… et qu’à la liste des coûts additionnels à prévoir, il faudra ajouter les coûts liés au financement d’un prêt personnel par une institution québécoise.

    —–

    Il est essentiel de conserver précieusement toutes les factures et les documents officiels liés à chacune des étapes de la transaction, et ce, durant toute la période où l’acheteur demeure propriétaire du véhicule.

    Quelques exemples concrets – véhicules 2008
    Exemple 1

    Subaru Impreza 2,5 i 4 portes de base – fabrication japonaise

    Prix de base : 20 695 $ CA / 17 995 $ US

    Le prix en argent américain comprend la taxe de 6,1 % applicable, soit 1 000 $ en droits de douanes pour les véhicules fabriqués à l’extérieur de l’Amérique du Nord.

    Différence nette de 2 700 $*

    * Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

    Exemple 2

    Ford Focus 4 portes manuelle – fabrication américaine

    Prix de base : 15 999 $ CA / 14 075 $ US

    Différence nette de 1 924 $*

    * Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

    Exemple 3

    Ford Explorer XLT 4 portes, 4WD, 4 litres – fabrication américaine

    Prix de base : 41 399 $ CA / 28 050 $ US

    Différence nette de 13 349 $*

    * Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

    source

    Étude comparative de CAA-Québec sur les prix américains

    CAA-Québec
    Étude comparative de CAA-Québec sur les prix américains
    et canadiens de véhicules automobiles semblables

    – Notes –
    • L’étude a été effectuée au courant du mois d’avril 2008 et est basée
    sur les prix 2008 disponibles sur les sites Internet des constructeurs
    américains et canadiens.
    • Les versions des véhicules à l’étude se comparent par leur
    configuration, leur motorisation et leur équipement offert. Ainsi, les
    suffixes utilisés par les constructeurs pour désigner une version
    spécifique ne sont pas mentionnés car ils diffèrent d’un pays à l’autre.
    • Les rabais gouvernementaux sur les véhicules à faible émission ou les
    véhicules hybrides ne sont pas considérés.
    • Les frais de transport et préparation (destination charge) ainsi que la
    taxe sur le climatiseur et les taxes sur les pneus sont aussi exclus.
    • Fait à considérer pour l’année modèle 2008 : le système S.S.P.P.
    (système de surveillance de la pression des pneus) est standard et
    obligatoire sur tous les véhicules vendus aux États-Unis.
    • Constatation importante : les moyennes diffèrent selon les catégories
    de véhicules. De plus, les écarts de prix sont importants et parfois très
    marqués pour certains modèles.
    CAA-Québec
    Avril 2008

    Étude comparative de CAA-Québec
    Prix de détail suggéré du constructeur
    Constructeur Classe Vehicule CAN $* US $* $ Différence %
    Acura
    Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22,13%
    VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19,82%
    Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22,73%
    Audi
    Compacte A3 2008 32 300 $ 25 930 $ 2008 6 370 $ 19,72%
    Décapotable TT 2008 46 900 $ 36 950 $ 2008 9 950 $ 21,22%
    VUS Q7 2008 75 100 $ 58 600 $ 2008 16 500 $ 21,97%
    Bmw
    Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21,33%
    Décapotable Z4 2008 55 400 $ 42 400 $ 2008 13 000 $ 23,47%
    VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25,85%
    Chrysler
    Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28,14%
    Van Town and Country 2008 35 995 $ 28 210 $ 2008 7 785 $ 21,63%
    VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 235 $ 2008 11 760 $ 23,52%
    Ford
    Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 395 $ 2008 1 604 $ 10,03%
    Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 635 $ 2008 7 264 $ 23,51%
    VUS Escape 2008 23 999 $ 19 140 $ 2008 4 859 $ 20,25%
    GM
    Sedan G6 2008 23 395 $ 18 225 $ 2008 5 170 $ 22,10%
    Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 365 $ 2008 5 770 $ 27,30%
    Hybride Aura (Hybride) 2008 27 575 $ 22 140 $ 2008 5 435 $ 19,71%
    Honda
    Sous-Compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6,88%
    VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25,51%
    Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21,83%
    Hyundai
    Sous-Compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20,74%
    Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20,74%
    VUS Veracruz 2008 46 595 $ 35 750 $ 2008 10 845 $ 23,28%
    Lexus
    Sedan IS 250 2008 31 900 $ 30 555 $ 2008 1 345 $ 4,22%
    Sedan de luxe GS 350 2008 61 000 $ 46 100 $ 2008 14 900 $ 24,43%
    VUS RX (Hybride) 2008 55 050 $ 42 680 $ 2008 12 370 $ 22,47%
    Mazda
    Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17,76%
    VUS Tribute 2008 23 450 $ 19 135 $ 2008 4 315 $ 18,40%
    VUS CX9 2008 39 595 $ 29 400 $ 2008 10 195 $ 25,75%
    Toyota
    Sous-Compacte Yaris 2008 13 945 $ 12 225 $ 2008 1 720 $ 12,33%
    Van Sienna 2008 29 400 $ 24 340 $ 2008 5 060 $ 17,21%
    Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 475 $ 2008 7 025 $ 23,81%
    Nissan
    Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 270 $ 2008 8 728 $ 23,59%
    Camion Titan 2008 33 498 $ 25 330 $ 2008 8 168 $ 24,38%
    Hybride Altima (Hybride) 2008 33 998 $ 25 170 $ 2008 8 828 $ 25,97%
    Subaru
    Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17,88%
    Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22,97%
    VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25,67%
    Volkswagen
    Compacte Rabbit 2008 19 975 $ 15 600 $ 2008 4 375 $ 21,90%
    Sedan Passat s-w 2008 31 475 $ 25 200 $ 2008 6 275 $ 19,94%
    VUS Touareg 2008 44 975 $ 39 300 $ 2008 5 675 $ 12,62%
    Volvo
    Compacte C30 2008 27 495 $ 22 950 $ 2008 4 545 $ 16,53%
    Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24,66%
    VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28,99%

    Moyenne par catégorie
    Compacte A3 2008 32 300 $ 25 930 $ 2008 6 370 $ 19,72%
    Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28,14%
    Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 395 $ 2008 1 604 $ 10,03%
    Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17,76%
    Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17,88%
    Compacte Rabbit 2008 19 975 $ 15 600 $ 2008 4 375 $ 21,90%
    Compacte C30 2008 27 495 $ 22 950 $ 2008 4 545 $ 16,53%
    Moyenne pour compactes: 18,85%
    Hybride Aura (Hybrid) 2008 27 575 $ 22 140 $ 2008 5 435 $ 19,71%
    Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 475 $ 2008 7 025 $ 23,81%
    Hybride Altima (Hybrid) 2008 33 998 $ 25 170 $ 2008 8 828 $ 25,97%
    Moyenne pour hybrides: 23,16%
    Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22,73%
    Sedan de luxe GS 350 2008 61 000 $ 46 100 $ 2008 14 900 $ 24,43%
    Moyenne pour sedans de luxe: 23,58%
    Décapotable 2 places TT 2008 46 900 $ 36 950 $ 2008 9 950 $ 21,22%
    Décapotable 2 places Z4 2008 55 400 $ 42 400 $ 2008 13 000 $ 23,47%
    Moyenne pour décapotables 2 places: 22,34%
    Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22,13%
    Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21,33%
    Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 635 $ 2008 7 264 $ 23,51%
    Sedan G6 2008 23 395 $ 18 225 $ 2008 5 170 $ 22,10%
    Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20,74%
    Sedan IS 250 2008 31 900 $ 30 555 $ 2008 1 345 $ 4,22%
    Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 270 $ 2008 8 728 $ 23,59%
    Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22,97%
    Sedan Passat s-w 2008 31 475 $ 25 200 $ 2008 6 275 $ 19,94%
    Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24,66%
    Moyenne pour sedans: 20,52%
    Sous-Compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6,88%
    Sous-Compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20,74%
    Sous-Compacte Yaris 2008 13 945 $ 12 225 $ 2008 1 720 $ 12,33%
    Moyenne pour sous-compactes: 13,32%
    VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19,82%
    VUS Q7 2008 75 100 $ 58 600 $ 2008 16 500 $ 21,97%
    VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25,85%
    VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 235 $ 2008 11 760 $ 23,52%
    VUS Escape 2008 23 999 $ 19 140 $ 2008 4 859 $ 20,25%
    VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25,51%
    VUS Veracruz 2008 46 295 $ 35 750 $ 2008 10 545 $ 22,78%
    VUS RX (Hybrid) 2008 55 050 $ 42 680 $ 2008 12 370 $ 22,47%
    VUS Tribute 2008 23 450 $ 19 135 $ 2008 4 315 $ 18,40%
    VUS CX9 2008 39 995 $ 29 400 $ 2008 10 595 $ 26,49%
    VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25,67%
    VUS Touareg 2008 44 975 $ 39 300 $ 2008 5 675 $ 12,62%
    VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28,99%
    Moyenne pour VUS: 22,64%
    Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 365 $ 2008 5 770 $ 27,30%
    Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21,83%
    Camion Titan 2008 33 498 $ 25 330 $ 2008 8 168 $ 24,38%
    Moyenne pour camions: 24,51%
    Van Town and Country 2008 35 995 $ 28 210 $ 2008 7 785 $ 21,63%
    Van Sienna 2008 29 400 $ 24 340 $ 2008 5 060 $ 17,21%
    Moyenne pour vans: 19,42%

    Acheter un véhicule aux États-Unis

    Acheter un véhicule aux États-Unis Des économies substantielles

    Avec la force du dollar canadien, de plus en plus d’acheteurs de véhicules se tournent vers les États-Unis. Les voitures, surtout les modèles de luxe, sont moins chères là-bas.

    Notre journaliste a rencontré Jacques Demers, un amateur de voitures qui a commencé un petit commerce d’importation de voitures de luxe en provenance des États-Unis.

    Pour lui, l’avantage est indéniable. «La force du dollar canadien est tellement évidente depuis, quoi, un an, un an et demi. C’est vraiment marqué. Pour les véhicules dispendieux, en haut de 40 000$, ça vaut vraiment la peine de magasiner aux États-Unis.»

    M. Demers économise entre 5% et 25% du prix en achetant chez nos voisins du sud.

    Par contre, il faut faire attention à ne pas se faire avoir. Par exemple, la garantie sur certains véhicules devient invalide une fois traversé la frontière.

    C’est le cas d’un autre consommateur rencontré par notre journaliste. La garantie de son Acura MDX achetée au New Hampshire ne s’applique pas de ce côté de la frontière.

    De plus, M. Roby a dû faire certaines modifications à son véhicule utilitaire sport pour le rendre conforme aux normes de sécurité canadiennes, en plus de devoir payer pour la faire inspecter.

    Serge Roby estime tout de même avoir économisé autour de 16 000$ pour l’achat de son véhicule utilitaire sport.

    Selon le CAA, les consommateurs peuvent réaliser des économies substantielles, surtout pour les modèles haut de gamme, à condition de faire les vérifications nécessaires auprès du fabricant.

    Lien VIDEO

    Nouvelle liste RVI

    Liste des véhicules admissibles des États-Unis
    splashv03_03.jpg
    Le nombre d’appels que reçoivent Transports Canada et le Registraire des véhicules importés (RVI) a augmenté étant donné la valeur du dollar canadien. Les règles et procédures d’importation de ces véhicules n’ont pas changé depuis la hausse du dollar canadien.

    Le programme du Registraire des véhicules importés de Transports Canada a été créé afin de s’assurer que les véhicules fabriqués ou importés pour le marché canadien satisfont aux normes de sécurité canadiennes. Des modifications pourraient devoir être apportées aux véhicules importés afin de satisfaire à ces normes. Ces modifications pourraient toucher entre autres les feux de jour, les ancrages d’attache des sièges pour enfant et les dispositifs d’immobilisation antivol.

    L’importateur doit procéder aux modifications nécessaires au chapitre de la sécurité et faire inspecter le véhicule dans un centre d’inspection du RVI dans un délai de 45 jours. Le bureau du RVI dispose, à l’échelle du pays, d’un réseau de plus de 500 installations autorisées à exécuter l’inspection exigée par le gouvernement fédéral. L’état de conformité aux normes de sécurité des véhicules inspectés est partagé avec les autorités provinciales et territoriales chargées de l’immatriculation des véhicules automobiles au Canada. Ces autorités refuseront d’immatriculer un véhicule si celui-ci n’a pas été soumis à l’inspection exigée par le bureau du RVI.
    Pour être admissibles aux fins d’importation, les véhicules doivent apparaître sur la Liste des véhicules admissibles des États-Unis publiée par Transports Canada. Cette liste se trouve au www.riv.ca
    vous pouvez avoir accès À une version HTML ici.

    Guide d’achat de Protégez-Vous et de l’APA

    La venue du printemps s’annonce toujours par la fonte des neiges, une augmentation de la température et une odeur de « souvenirs de chiens ». Pour plusieurs d’entre nous, l’arrivée du Guide annuel autos de Protégez-Vous et de l’APA est aussi un signe des belles journées ensoleillées où l’on peut se promener au volant de notre nouvelle voiture.

    Depuis 20 ans, l’Association pour la protection des automobilistes et Protégez-Vous combinent leurs efforts et leurs connaissances en vue de créer un outil de référence pour les acheteurs de véhicules neufs et d’occasion. Cette année, comme chaque année, le magazine est bourré de renseignements utiles, simples et qui vont droit au but. Par ailleurs, ce magazine peut aussi servir à ceux qui ont déjà une voiture, puisque la section des voitures d’occasion comprend des détails sur les rappels, les points à surveiller et de précieux conseils au sujet de la rouille et de la fiabilité d’un véhicule donné.

    Un des sujets chauds dans le monde automobile en ce moment est la disparité entre le prix des véhicules neufs aux États-Unis et au Canada. Protégez-Vous et l’APA se sont penché sur le sujet et ont découvert qu’en effet, il y a des économies à faire en se procurant un véhicule chez nos voisins du sud, mais il y a tout de même un prix à payer. De plus, il faut bien faire son travail si on a l’intention d’importer une voiture, car certaines d’entre elles s’avèrent moins coûteuses ici, même si le prix de détail est moins élevé aux États-Unis. N’oublions pas qu’il y a énormément de frais rattachés à l’importation.

    Le guide annuel est maintenant en kiosque et se vend 7,95 $ l’unité.

    Source

    JE : Comment acheter une auto neuve aux USA

    Nous pouvons vous aider dans votre quête du véhicule de vos rêve 🙂 contactez moi !
    vous pouvez avoir des détail sur les voiture Hybrid que vous pouvez voir dans ce document
    sur le site Autos Sans Frontières
    Spécial autos : acheter une auto neuve aux USA
    7 mars 2008
    Reporter:
    Elsa Babaï
    Si vous avez récemment acheté une auto neuve aux États-Unis, vous avez peut-être fait face à certaines difficultés. Cela devient en fait de plus en plus compliqué d’acheter chez nos voisins du sud. Cela a commencé avec des fabricants qui ont donné l’ordre aux concessionnaires américains de ne plus vendre de voitures aux Canadiens. Et, depuis janvier, certains manufacturiers imposent de nouvelles contraintes sur l’importation d’autos au Canada.

    [youtube:http://www.youtube.com/watch?v=g7egEnuecSQ]

    Note :
    En plus des contraintes sur la lettre de rappel, certains manufacturiers imposent aussi des limites sur l’application des garanties au Canada.
    Pour avoir plus d’informations sur les garanties qui s’appliquent au Canada lors de l’importation d’une automobile au Canada, visitez le site web de l’Association pour la protection des automobilistes, section anglaise :
    www.apa.caLa réglementation est devenue tellement compliquée que l’Association pour la protection des automobilistes conseille fortement aux consommateurs qui veulent acheter un véhicule aux États-Unis de faire affaire avec un courtier.


    1 2