Algérie: L’importation des voitures neuves autorisée sans quotas

Algérie: L’importation des voitures neuves autorisée sans quotas

Selon une déclaration du ministre des Finances, le P-LFC 2020 ( Loi de finances complémentaire pour l’année 2020) autorise les concessionnaires à importer des voitures neuves sans limitation de quotas, affirmant que la ré-autorisation d’importation des véhicules d’occasion (moins de 3 ans) est quant à elle, maintenue.
Lire la suite

Comment importer un véhicule en Allemagne

Comment importer un véhicule en Allemagne

Décider d’expédier une voiture en Allemagne dans le cadre d’un déménagement, d’un séjour temporaire ou tout simplement un résident allemand qui souhaite importer un véhicule américain comme un corvette ou un Dodge Ram peut être un choix difficile à faire.
Lire la suite

Comment importer un véhicule en Suisse

Comment importer un véhicule en Suisse

Voici comment importer une voiture, voiture de tourisme en Suisse selon l’Administration fédérale des douanes AFD

Les véhicules non taxés (non dédouanés) doivent être déclarés spontanément à la frontière auprès de l’administration des douanes suisse. Pour les marchandises de commerce, la déclaration en douane peut être établie uniquement auprès d’un bureau de douane et pendant les heures d’ouvertures.

Si vous souhaitez effectuer le dédouanement à l’intérieur du pays, les collaborateurs de la douane civile ou du Cgfr établissent un certificat de prise en note (form. 15.25) valable durant les deux jours ouvrables suivants.

Nos bureaux sont situé au Québec, au Canada, vous pouvez profiter d’un taux de change concurrentiel pour importer un véhicule en Suisse. Nous pouvons exporter des véhicules vers la Suisse pour vous! Vous pouvez nous contacter au numéro de téléphone suivant: Bureau 1-450-252-0352 Cellulaire 1-514-978-7064.

Comment importer un véhicule en Suisse

Immatriculation en Suisse

Pour être immatriculé sur le territoire suisse, le véhicule doit satisfaire aux prescriptions en matière de construction et d’équipement. Un certificat de conformité de la CE (Certificate of Conformity) facilite la mise en circulation du véhicule sans contrôle du bruit et des gaz d’échappement.

En fonction de l’âge du véhicule, nous vous recommandons de vous renseigner sur les prescriptions techniques et les conditions d’immatriculation auprès de l’office de la circulation routière de votre canton de domicile.

A noter qu’une dispense de la réception par type est accordée à un véhicule importé pour un usage personnel uniquement si ce dernier est immatriculé au nom du destinataire / de l’importateur. Ce sont les instructions de l’Office fédéral des routes (OFROU) qui sont déterminantes dans ce cas.

our importer des véhicules de l’étranger sur leurs propres essieux, il faut généralement utiliser à cet effet des plaques provisoires étrangères. Renseignez-vous auprès de l’Etat exportateur ou de votre vendeur au sujet des plaques provisoires nécessaires à l’acheminement de votre véhicule.

L’immatriculation d’un véhicule par un office cantonal de la circulation routière (service des automobiles) n’est possible qu’au moyen d’un rapport d’expertise (form. 13.20A) muni du sceau de l’administration suisse des douanes et d’un numéro matricule attribué par cette dernière.

Prescriptions sur les émissions de CO2 applicables aux voitures
La Confédération vise à réduire les émissions moyennes de CO2 des voitures de tourisme neuves. Depuis le 1er juillet 2012, il faut donc payer une pénalité (sanction) lors de la première immatriculation de voitures de tourisme neuves dont les émissions de CO2 dépassent la valeur cible (130 grammes de CO2 par kilomètre en moyenne). Cette sanction n’est toutefois pas perçue lors du dédouanement à l’importation, mais facturée après coup par l’Office fédéral des routes (OFROU). Veuillez par conséquent tenir compte du fait qu’à l’avenir, lors de l’importation privée de voitures de tourisme neuves, en plus des frais de dédouanement, vous aurez peut-être également à payer une sanction si la valeur cible est dépassée.

Comment importer un véhicule en Suisse

Pour procéder à la taxation, vous devez présenter les documents suivants:
la facture et/ou le contrat de vente;
le permis de circulation, le certificat d’immatriculation, le titre de propriété du véhicule (même si ce document a déjà été annulé);
une pièce d’identité (passeport, carte d’identité, etc.);
la déclaration en douane d’importation;
éventuellement la preuve d’origine fournie par le vendeur du véhicule.

Droits de douane
Le montant des droits de douane est le même pour tous les véhicules, neufs ou usagés. Pour les voitures de tourisme, il varie entre 12 et 15 francs par 100 kg brut (en fonction de la cylindrée et du poids du véhicule en état de rouler).
Pour les motocycles, il s’élève à 37 francs par 100 kg brut.

Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet dans le tarif des douanes, www.tares.admin.ch. Vous êtes à la recherche du numéro de tarif exact? Activez le lien ci-dessus, puis saisissez le numéro de tarif 8703 dans le champ «Recherche à l’aide d’un numéro du tarif» ou le critère de recherche voitures de tourisme dans le champ «Recherche à l’aide d’un texte».

Accords de libre-échange / préférence tarifaire
Les véhicules originaires des Etats avec lesquels un accord de libre-échange a été conclu ou de pays en développement peuvent être importés en franchise de droits de douane (préférence tarifaire). Pour que le régime préférentiel puisse être appliqué lors de l’importation, il est indispensable de présenter une preuve d’origine valable.

Il est en outre à noter que la préférence tarifaire ne peut en général être accordée que si les véhicules sont importés directement à partir du pays d’origine. L’Union européenne et tous les Etats qui la composent sont considérés comme un seul pays.

Impôt sur les véhicules automobiles
L’importation de véhicules automobiles, de certains véhicules de livraison et de petits bus est soumise à l’impôt sur les véhicules automobiles, dont le taux s’élève à 4 % de la valeur du véhicule (droits de douane inclus, TVA exclue).

Les motocycles ne sont pas soumis à cet impôt.

Emoluments: rapport d’expertise
L’immatriculation d’un véhicule par un office cantonal de la circulation routière (Contrôle des véhicules automobiles) n’est possible qu’au moyen d’un rapport d’expertise (form. 13.20A) muni du sceau de l’administration des douanes suisse. En vous acquittant d’un montant de 20 francs, vous obtiendrez ce document lors de la taxation.

Taxe sur la valeur ajoutée à l’importation
La TVA applicable aux véhicules s’élève à 8 % de la base de calcul de l’impôt.

En général, la base de calcul comprend la contre-prestation à payer ou déjà payée pour les la voiture importé et le valeur d’un voiture à échanger éventuel. Le valeur est déterminée sur la base de la facture ou du contrat de vente.

Dans certains cas, on tient compte de la valeur marchande du véhicule, par ex. s’il s’agit d’un cadeau. Celle-ci correspond au montant qu’un autre acheteur devrait payer pour le même bien.

A cette base de calcul s’ajoutent les coûts jusqu’au lieu de destination sur le territoire suisse, les droits de douane, l’impôt sur les véhicules automobiles et tous les émoluments.
La TVA étrangère peut être déduite de la valeur de la marchandise si le vendeur l’a mentionnée séparément sur la facture ou le contrat de vente.

Une valeur libellée en devises étrangères est convertie en francs suisses au taux de change (vente) coté en bourse la veille de la naissance de la dette fiscale, taux de change (vente).

Si les indications de valeur font défaut ou si elles suscitent des doutes, la valeur viendrait procède à une estimation de la valeur de la marchandise. Cela peut entraîner des redevances plus élevées.

2014 Chevrolet Corvette Stingray

Paiement des redevances
Les redevances d’entrée doivent en principe être payées directement sur place en espèces.

Les agences en douane, les transitaires ou les entreprises de logistique chargés des formalités douanières acquittent en règle générale les redevances et établissent ensuite une facture à l’intention du mandant.

L’Administration fédérale des douanes (AFD) n’a aucune influence sur les frais de traitement de ce genre d’entreprises. Il vaut mieux déterminer à l’avance, avant l’importation, quelle entreprise vous souhaitez mandater pour le dédouanement (voir par ex. Liste des membres de SPEDLOGSWISS). L’AFD n’est pas en mesure de vous recommander des transitaires ou des agences en douane.

Si vous importez régulièrement des marchandises, nous vous recommandons de recourir à la procédure centralisée de décompte (PCD) de l’administration des douanes.

Redevances routières
Le transport de marchandises en Suisse est soumis aux redevances routières. Veuillez observer les informations concernant la redevance sur le trafic des poids lourds et la vignette (redevance pour l’utilisation des autoroutes).

Remarques
Lors de la réimportation d’un véhicule taxé, immatriculé en Suisse et ayant fait l’objet d’une ouvraison à l’étranger, les dispositions générales Infos pour particuliers sont applicables. Pour obtenir des renseignements sur les véhicules appartenant à des travailleurs ou étudiants étrangers, vous pouvez vous adresser aux directions d’arrondissement.

Véhicules en leasing
Les véhicule financés par une banque (leasing) sont traités de la même manière que les véhicules payés en espèces. L’institut financier doit approuver l’exportation du véhicule. Le financement peut avoir une influence sur l’immatriculation du véhicule sur le territoire suisse. Vous obtiendrez davantage d’informations à ce sujet auprès des offices de la circulation routière: asa – Association des services des automobiles.

Nos heures d’ouverture et adresses
En ce qui concerne la déclaration en douane (dédouanement) de vos marchandises de commerce, veuillez tenir compte des heures d’ouverture des bureaux de douane. Vous pouvez déclarer vos marchandises en douane du lundi au vendredi, durant les heures de dédouanement. Certains bureaux de douane sont également ouverts le samedi matin. Listes des bureaux: http://www.ezv.admin.ch/dienstleistungen/04051/index.html?lang=fr

La Ferrari Testarossa de Miami Vice en vente sur Ebay Motor

La Ferrari Testarossa de Miami Vice en vente sur Ebay Motor

Le célèbre Ferrari Testarossa utilisé dans la série télé Miami Vice a fait surface sur eBay pour $ 1,750,000 et est livré avec des certificats d’authenticité.

Le site d’enchères en ligne, eBay Inc (NASDAQ: EBAY), a une nouvelle addition à sa liste de voitures à vendre. Si vous êtes un passionné de Ferrari et que vous étiez aussi un fervent adepte de la série télé à succès des années 80, Miami Vice, vous pouvez maintenant posséder l’emblématique Ferrari Testarossa 1986 conduite par Don Johnson pour la somme astronomique de $ 1,750,000.

Ferrari Testarossa

La Ferrari qui est situé en Floride a été conduite par l’acteur Don Johnson qui a joué le rôle du détective James ‘Sonny’ Crockett dans Miami Vice. La voiture est actuellement inscrite sur eBay Motors et elle est suivie par plus de 1100 utilisateurs. La Ferrari blanche est apparemment en parfait état et est livré avec certificats pour prouver l’authenticité de la voiture comme étant celle utilisée dans l’émission de télévision. Cette Ferrari Testarossa a seulement 16,000 miles sur son odomètre et attendait dans un garage à Miami, lorsque le propriétaire actuel l’a acheté pour $ 750 000 il ya trois ans. Pour acheter et importer une voiture que vous avez trouvé sur Ebay Motor, vous pouvez nous joindre au bureau 1-450-252-0352 ou sur cellulaire ((514) 978-7064 pour avoir plus de renseignements

Trouvez la voiture de vos rêves sur notre section Ebay Motor!

Le prix initial pour la voiture à haute vitesse était $ 89,000 en 1984, mais la valeur ajoutée de celle-ci comme étant la voiture de Miami Vice, a fait grimper son prix à un énorme $ 1,750,000. Le propriétaire actuel de la voiture a affirmé qu’il a jusqu’ici refusé des offres de plus de 1 M $, mais il pense que ce est le bon moment pour vendre la voiture. Le Testarossa, qui a été présenté au Salon de l’auto de Paris 1984, possède un moteur 4,9 litres V-12 qui développe 390 chevaux et atteindre une vitesse supérieure à 180 mph.

Vous pouvez voir la voiture sur Ebay Motor

Ferrari Testarossa

La Ferrari Testarossa est une voiture de sport de Grand Tourisme du constructeur automobile italien Ferrari. Animée par un bloc-moteur central arrière 12 cylindres à plat de 390 chevaux (en V ouvert à 180° et non un véritable boxer comme le flat 12 des Porsche 917, qui est lui aussi un moteur à plat), elle est capable d’atteindre la vitesse de 290 km/h et a été présentée au mondial de l’automobile de Paris en 1984. C’est l’avant-dernière voiture de série à sortir des usines de Maranello sous le règne du Commendatore Enzo Ferrari disparu le 14 août 1988 juste après la sortie de la Ferrari F40 ; une série spéciale a été créée pour fêter les 40 ans de la marque.

La transfiguration jusqu’à la méconnaissance

La transfiguration jusqu’à la méconnaissance

wrap-it_q7_car-wrapping_01

Aujourd’hui l’aspect assez répandu du styling des automobiles c’est le collage de la carrosserie par la pellicule de vinyle, appelé communément “wrapping”.

Le succès précipité et une large popularité qui s’expriment par ce qu’aux termes assez courts on peut accomplir à l’automobile l’aspect donné de restylage, de plus, sans sacrifier la qualité. Maintenant le vinyle est produit par les principaux producteurs mondiaux.

print-car-wrapping-vehicle-wrap-van-livery6

Les pellicules de vinyle permettent de donner à l’automobile la coloration souhaitée de toute la variété des couleurs, ainsi que de leurs combinaisons. Excepté une riche gamme de couleurs, qu’offrent les pellicules d’automobile, ils permettent de créer aussi l’imitation de n’importe quel métal. Ces derniers temps à la mode est devenue la couverture mate, dont l’obtenir on peut grâce au travail avec le vinyle. L’assortiment ample du produit donné, ainsi que la fantaisie riche ouvrent devant les automobilistes les possibilités illimitées. Les pellicules d’automobile est une alternative excellente à la peinture coûteuse. Par exemple, il est beaucoup plus au bon marché et il est plus facile de créer l’imitation des fibres carboxylées à l’aide du vinyle, qu’à l’aide de la peinture.

Le développement des technologies modernes a contribué à ce que la pellicule de vinyle peut faire la compétition avec l’aérographie assez populaire. Avec l’aide du vinyle on peut remettre sur l’automobile pratiquement n’importe quel dessin ou photo. Et si comparer le coût des travaux en vinyle et le coût d’aérographie, la première variante est des fois plus accessible.

Encore une belle propriété de la pellicule de vinyle c’est la protection de la couverture de colorants et de vernis contre les endommagements accidentels. Si chez l’autopropriétaire apparaît le désir de rendre à l’automobile sa couleur originale, il pourra faire cela sans difficultés spéciales. En plus, la couche de la peinture sous la pellicule se gardera dans l’état idéal. La pellicule elle-même peut durer au propriétaire de 5 à 7 ans.

Source:24piecesauto.fr

The World’s Fastest Car Show, eBay Motors et Justin Bell s’associent pour une série web

The World’s Fastest Car Show, eBay Motors et Justin Bell s’associent pour une série web

Justin Bell et eBay Motors se sont associés pour une nouvelle série web, centrée sur les voitures, appelée : « The World’s Fastest Car Show. »

Porsche 918 RSR

Le principe est assez simple. Pendant la première moitié de l’émission, Bell prend le volant de quelques voitures qui vous feront rêver puis, se dirige vers un événement, en deuxième partie d’émission. L’épisode inaugural présente la délicieuse Ford Mustang Boss 302 sur Mulholland Drive , ainsi qu’un arrêt au Pebble Beach pour quelques photos de la voiture  »concept ».

Si vous trouvez le véhicule de vos rêves sur eBay Motors, vous pouvez utiliser notre service d’importation Clés en Main! Vous pouvez me contacter pour plus de renseignements au bureau 1-450-252-0352 ou sur mon cellulaire au ((514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert.

Bell a passé quelque temps avec une variété de voitures  »concepts » avant de nommer l’électrisante Porsche 918 RSR reine de cette catégorie. Les amateurs de course pourront aisément reconnaître Justin Bell, un pilote de course champion, qui a fait campagne au 24 Heures du Mans et pour le championnat FIA GT. The World’s Fastest Car Show lancera un nouvel épisode chaque semaine.

Le site officiel: http://cc.ebay.com/worlds-fastest-car-show/

Voici le premier épisode de The World’s Fastest Car Show
httpvh://www.youtube.com/watch?v=t-ygG-QPYhY

Amerxport était présent au CanadaFest

Amerxport était présent au CanadaFest

Amerxport a participé, encore cette année, au CanadaFest qui s’est déroulé en janvier 2012.

Cet événement qui se déroulait à Hollywood en Floride, avait pour but de faire connaître la culture québécoise aux Floridiens.

Amerxport y tenait un kiosque qui a été visité par plusieurs québécois intéressés par l’importation de voitures américaines. Olivier Lambert et Stéphanie Dubeau étaient présents afin de répondre aux nombreuses questions concernant toutes les étapes (achat, transport, dédouanement, taxes, inspection fédérale et provinciale, etc.) à franchir pour importer un véhicule acheté au États-Unis. Le nombre important de visiteurs au kiosque a démontré l’intérêt grandissant des québécois pour les voitures importées.

Si vous voulez importer un véhicule vous pouvez nous contacter au 1-450-252-0352 ou mon cellulaire ((514) 978-7064 ou sur mon mobile 418-928-8466. Je me nomme Olivier Lambert.

Plus de voitures sont importées au Canada

Plus de voitures sont importées au Canada

Voici une analyse des véhicules importés en 2009 au Canada.

  • -28 257 Voitures et SUV
  • -21 958 Camions
  • -23 500 Remorques
  • -8 050 Motocyclettes
  • -4 422 Motoneiges et motos-marines
  • -1 151 Autobus, il ya plus de catégories mais, je vous donne les principales.
  • 1. -68 510 étaient des achats commerciaux (importés par une compagnie comme Amerxport)
    2. -55,911 étaient des véhicules importés personnellement.

    Les gens sauvent de l’argent en important leurs véhicules, si chaque personne a sauvé 2 000.00 $, cela veut dire qu’il y a eu 248 842 000. $ d’épargné,  (249  millions $.).

    Les Canadiens ont importé plus de 239 929 véhicules en 2008, cela veut dire que les Canadiens ont épargné plus de 480 millions de dollars.

    Nous vous offrons un service clé en main pour importer des véhicules des États-Unis. Si vous désirez faire affaires avec nous, je vous invite à me téléphoner au 1-450-252-0352 ou mon cellulaire ((514) 978-7064. Je me nomme Olivier Lambert.

    PS: La Corvette LT3 convertible blanche sur la photo est à vendre, communiquez avec moi pour obtenir plus d’information. Elle est flambant neuve et fraichement importée des États-Unis.

    Corvette LT3 Convertible à vendre -Très bon prix!

    httpvh://www.youtube.com/watch?v=ROd5cQvmPAA

    Véhicule avec conduite à droite: Code de la sécurité routière est inapplicable

    Véhicule avec conduite à droite: Code de la sécurité routière est inapplicable

    Plus nous avançons et plus nous démontrons que le surrisque des voitures avec le volant à droite est causé par l’attitude du conducteur et non par les spécifications de la voiture.

    Pour que la ministre Julie Boulet puisse interdire les véhicules avec poste de conduite à droite, l’article 633.1 devrait se lire comme suit:

    Le ministre peut, par arrêté, après consultation de la Société, restreindre ou interdire, pour une durée maximale de 180 jours, l’accès aux chemins publics à tout modèle ou à toute catégorie de véhicule dont leurs conducteurs constitue un risque pour la sécurité des personnes ou des biens.

    Ce n’est pas le cas; il se lit comme suit:

    Le ministre peut, par arrêté, après consultation de la Société, restreindre ou interdire, pour une durée maximale de 180 jours, l’accès aux chemins publics à tout modèle ou à toute catégorie de véhicule qui constitue un risque pour la sécurité des personnes ou des biens.

    Toyota Supra 1994

    Un véhicule Toyota dont la pédale d’accélérateur reste coincée constitue un risque pour la sécurité. L’article 633.1 est donc applicable dans ce cas. Pour une catégorie de véhicule avec une plus grande proportion de propriétaires qui ont un comportement imprudent au volant, rien ne peut être fait avec cet article. Ce qui est le plus troublant est lorsque l’on sait qui a fait adopter cet article en 2007…
    Qu’à cela ne tienne, il devrait y avoir un 3e arrêté

    On a apprit d’une source que vendredi prochain, le 23 avril, serait publié dans la gazette officielle un arrêté qui entrera en vigueur le lendemain sans toutefois obtenir plus de détails.

    Est-ce pour un autre prolongement de 180 jours du moratoire? Est-ce pour rendre permanent l’arrêté du 26 octobre? Quoi qu’il en soit, l’APVIQ ne baissera pas les bras. Dans une éventualité comme dans l’autre, nos plans ont déjà été établis depuis longtemps.

    APVIQ – Association des propriétaires de véhicules importés du Québec http://www.apviq.ca/

    Article original : http://www.apviq.ca/?p=510

    Voiture Disponible : Nissan GT-R 2009 Rouge intérieur noir

    Souvent les gens me demandent quelle type de voiture nous pouvons trouver et quelle modèle  sont disponible à l’importation ou si nous pouvons trouver un type de véhicule très précis ou des voitures très rare!
    je vais poster quelques voiture que je peut importer via mes contacts!

    Vous pouvez me contacter par téléphone au 1-450-252-0352 ou mon cellulaire ((514) 978-7064 (je me nomme Olivier Lambert) si jamais vous êtes intéressé à ce véhicule en particulier ou toute autres véhicules canadiens ou américains !
    vous pouvez également utiliser le programme de courrier électronique du coté droit de mon site pour me joindre!

    le véhicule que je vous présente ici est un des nombreuse exemple de véhicule ou nous pouvons vous offrir un service de transport et courtage complet!

    Cette GT-R rouge avec intérieur noir est une des 150 Nissan GT-R 2009 produite pour le Canada elle est localisé en Ontario et nous pouvons l’acheter, la transporter, faire le transfert de province et la préparer pour vous afin quelle sois légal au Québec! Cette voiture sport de prestige n’a que 2,566 km à l’odomètre!
    ca n’en fait pas qu’une voiture très rare mais aussi dès plus désirable! les prix est fixé à $74,900USD our $89,900CDN mais je crois que nous serions capable de la négocier

    Voici quelques images pour vous mettre l’eau à la bouche !



    elle est chez le concessionnaire Ontarien : Legendary Motorcar

    Nouveau Service: Courtier pour achat de véhicule dans les encans

    Nouveau Service: Courtier pour achat de véhicule dans les encans

    Bonjours!

    Comme vous avez pu le remarquer, le dollar canadien a pris toute une dégringolade ces dernières semaines. C’est certain que c’est un peut plus dispendieux importer une voiture avec le taux de change actuel, mais il y a toujours des aubaines intéressantes et l’offre de véhicule d’occasion est en forte progression aux États-Unis avec la crise économique qui sévit présentement. Le marcher de l’automobile usagée est inondé de très belles voitures à des prix vraiment bas mêmes avec le taux de change vous risquez de faire des économies substantielles!

    car_auction.190151743_std

    Chez Quebec USA Import nous vous offrons un nouveau service à nos clients! Nous vous offrons un service de courtage et de représentation dans les encans automobiles québécois et canadiens nous pouvons même aller dans le très prestigieux encan Manheim aux États-Unis pour vous!

    Nous allons procéder de la même façon que pour les véhicules importés et tout faire pour trouver le véhicule que vous voulez tout en respectant votre budget! Tout le monde a déjà entendu parler des gros aubaines que les garagistes ont dans les encans automobiles, alors que les personnes sans permis ou commerce automobile ne peuvent accéder a ce type d’événement. Nous pouvons vous offrir une représentation et acheter pour vous le véhicule que vous désirez à l’encan tout ce que nous allons vous charger, ce sont nos dépenses plus un tarif fixe! Nous vous fournirons toutes les factures d’achat!

    Ce qui est intéressant pour l’acheteur c’est que nous n’avons pas de garage, nous n’avons pas de gros locaux avec de gros paiements, car nous n’avons pas d’inventaire à supporter donc nous pouvons vous vendre a meilleur prix! c’est du In and Out nous achetons le véhicule et nous vous le revendons le lendemain au prix que nous l’avons payé plus notre profit et c’est tout!

    Donc si vous voulez avoir plus de détail vous pouvez me contacter entre 16h00 et 19h00 tous les jours au 1-450-252-0352 ou mon cellulaire ((514) 978-7064 je me nomme Olivier Lambert sinon vous pouvez utiliser la boite à contact sur le coté pour m’envoyer un email directement!

    Un nouvelle liste du RIV disponible

    SplashV05_03
    Un nouvelle liste du Registraire des véhicules importés viens de sortir !! veuillez prendre note que c’est un fichier avec extension PDF pour lire ce type de fichier vous avez besoin d’un logiciel gratuit qui se nomme Adobe Acrobat

    Transports Canada publie une liste des véhicules construits aux États-Unis et dont l’importation au Canada est approuvée. Avant d’importer un véhicule, n’oubliez pas de vérifier s’il figure dans la liste des véhicules admissibles des États-Unis. Lorsqu’il n’y a aucune information concernant un modèle de l’année (2008) courante construit selon les normes américaines, vous devez communiquer directement avec le fabricant pour d’éterminer s’il est admissible ou non.

    voici le lien pour la nouvelle liste
    http://www.tc.gc.ca/securiteroutiere/vehiculessecuritaires/importation/etats-unis/vadeu/liste/vadeu.pdf

    Sinon la liste est disponible en fichier HTML et vous pouvez la regarder dans votre fureteur firefox ou internet explorer
    http://riv.ca/

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Véhicules neufs : 20% plus cher au Canada

    Malgré la force du dollar canadien depuis un an, rien n’y fait. Les véhicules neufs continuent de se vendre ici 20 % plus cher qu’aux États-Unis.

    Une recherche du Soleil démontre d’ailleurs que les écarts de prix sont demeurés importants ces derniers mois. En moyenne, les consommateurs canadiens et québécois ont payé 20 % de plus que leurs vis-à-vis américains depuis le début de 2008 pour une voiture neuve.

    canada

    Sur les camions, les véhicules dits sports utilitaires (SUV) et les voitures plus luxueuses, les écarts de prix peuvent même parfois atteindre 40 %.

    «C’est inacceptable», lance Geor­ge Iny de l’Association pour la protection des automobilistes (APA). Selon ce dernier, les rabais offerts ces temps-ci aux consommateurs américains n’ont rien à voir avec ceux proposés de ce côté-ci de la frontière.

    «Et venez surtout pas me dire que les constructeurs n’ont pas eu le temps de s’ajuster au dollar canadien. S’ils ne bougent pas, c’est parce que c’est très payant pour eux», jure M. Iny.

    Hier, par exemple, un concessionnaire Toyota américain de Plattsburgh écoulait ses Camry LE à 20 829 $US. À Québec, la même voiture se vendait 24 755 $ CAN. La Solara se vendait 42 000 $ CAN contre 34 000 $US dans le Vermont.

    Chez Nissan, le Rogue se vendait 30 % plus cher ici. Idem pour la Rabbit chez Volkswagen et le F-150 chez Ford.

    Le constructeur plus près de la parité ? GM semblait sur la bonne voie hier avec ses modèles Cobalt et Equinox.

    Le CAA-Québec n’en revient toujours pas des différences mar­quées des prix. «Ce n’est vraiment pas normal», soutient la porte-parole de l’organisme Ro­xan­ne Héroux.

    En plus de noter des écarts de prix importants, le CAA-Québec a cons­taté que les frais de transport et de préparation imposés par les cons­tructeurs au Canada étaient exorbitants. On parle de frais supplémentaires variant entre 30 et 60 %.

    Par exemple, dans le cas d’une Subaru Outback construite au Japon, les frais imposés ici sont de 1495 $ contre 645 $ aux États-Unis, soit un écart de 57 %.

    Chez Option consommateurs, on suit le dossier de près. «Les excuses des constructeurs ne tiennent plus la route, dit le directeur général Michel Arnold. Cela prou­ve surtout que quelque chose ne fonctionne pas.»

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Recours collectif

    Signe des temps, un recours collectif de 2 milliards $ a été déposé l’an dernier en Ontario contre GM, Honda, Nissan et Chrysler ainsi que la Corporation des associations de détaillants d’automobiles (CADA) du Canada.

    Les plaignants soutiennent que les constructeurs visés ont conspi­ré pour vendre plus cher au Canada des véhicules neufs, question de diminuer l’attrait d’aller magasiner aux États-Unis.

    Ils avancent que les constructeurs ont convenu de ne pas honorer les garanties des véhicules achetées de l’autre côté de la frontière, privant ainsi les Canadiens de rabais variant entre 25 et 35 %.

    Possible d’acheter aux États-Unis

    Acheter un véhicule neuf aux États-Unis n’est pas de tout repos. Surtout depuis que les constructeurs ont donné la con­signe à leurs concessionnaires de ne pas vendre à des Canadiens. Et les règles de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA)? «Les constructeurs utilisent l’ALENA quand cela fait leur affaire», constate George Iny de l’APA. Par contre, il est beaucoup plus facile de passer par un concessionnaire importateur. L’en­treprise Mystique Ventures de Moncton, au Nouveau-Brunswick, se spécialise dans ce genre de transactions. «Tout est légal», assure le propriétaire de l’entreprise. En moins de deux, on peut y acheter n’importe quel véhicule neuf importé des États-Unis. En quelques jours, la voiture est livrée dans votre cour. Les rabais varient selon le modèle choisi, entre 4000 $ et 20 000 $. Les garanties? Elles sont pour la plupart honorées par les constructeurs au Canada. George Iny croit qu’il y a de bonnes affaires à réaliser. «Les gens doivent cesser d’avoir peur. On peut acheter un véhicule aux États-Unis. Ce n’est pas un crime!»

    Pierre Couture

    Le Soleil

    Au tour des concessionnaires de se tourner vers les É.-U.

    Après les consommateurs s’étant précipités aux États-Unis pour acheter et importer des véhicules neufs en profitant du taux de change à leur avantage et des prix plus bas, voilà qu’un phénomène semblable touche maintenant les vendeurs de véhicules usagés, certains concessionnaires de la région de Sherbrooke n’hésitant pas à s’embarquer dans ce marché, qui pourrait toutefois être éphémère.

    À Sherbrooke, des concessionnaires du Groupe Beaucage ainsi que les garages Val Estrie Ford et Toyota ont tâté cette avenue ces derniers mois pour regarnir leurs parcs de voitures usagées.

    Plusieurs vendeurs de voitures usagées de Sherbrooke et la région ont aussi opté pour cette façon de faire dans la vente d’automobiles, mais cette politique, tout à fait légale, est devenue délicate également, seuls les véritables initiés réussissant à bien tirer leur épingle du jeu.

    Précisons que parmi tous les concessionnaires et garagistes interrogés, tous parlaient de véhicules n’ayant jamais été accidentés.

    Succès mitigé

    Daniel Beaucage, du Groupe Beaucage, indique que quelques-uns des garages du Groupe ont acheté une trentaine de véhicules usagés aux États-Unis l’an dernier pour les vendre à Sherbrooke et dans la région.

    «Dans certains cas, on a obtenu un succès, mais dans d’autres, le succès a été mitigé, notre Groupe a décidé de mettre fin à cette expérience qui n’a finalement duré que quelques mois», dit M. Beaucage.

    Pourquoi?

    «Parce que les Américains subissent le même phénomène des prix de l’essence que nous. Les petites voitures économes se vendent plus chères, et parfois encore plus qu’ici, tandis que les véhicules à consommation élevée ne trouvent pas plus preneurs ici, même à des prix plus bas; de plus, il faut tenir compte du coût des démarches pour l’importation, incluant la taxe de 6,1 pour cent pour les véhicules n’ayant pas été fabriqués en Amérique du Nord.»

    Chez Val Estrie Ford, André Dionne indique qu’on a aussi tenté cette expérience, depuis un an, d’acheter des véhicules usagés aux États-Unis pour les revendre à Sherbrooke.

    «Mais on ne peut pas dire que l’expérience est un succès», s’empresse-t-il de commenter.

    Selon lui, le marché devient intéressant quand on parle de modèles de haute gamme qu’on a peine à vendre aux États-Unis.

    Chez Sherbrooke Toyota, Michel Rousseau indique que son garage a acheté une dizaine de véhicules usagés sur le marché américain depuis six mois.

    «C’est un marché qui tourne; il y a quelques années, les Américains venaient au Québec pour y acheter des voitures usagées. Mais avec la fluctuation du taux de change en notre faveur, c’est le contraire qui se produit et, très souvent, on retrouve des véhicules en meilleures conditions sur le marché américain, surtout lorsqu’elles proviennent des régions du sud.»

    Selon M. Rousseau, les Québécois craignent souvent d’acheter un véhicule de provenance américaine parce qu’il fut un temps où le Québec importait des véhicules accidentés des États-Unis et que les garagistes «remontaient» avec des résultats parfois douteux.

    «Mais quand on est concessionnaire, on est en mesure de faire inspecter rigoureusement les véhicules et d’obtenir leur historique complet pour s’assurer que rien n’a été modifié, comme l’odomètre, et qu’il n’a jamais été accidenté. Pas question d’acheter accidenté», dit M. Rousseau.

    Sa fille, Danielle Rousseau, directrice des ventes, précise que ce marché risque de s’effriter assez rapidement puisque depuis septembre dernier, certains modèles Toyota ne peuvent être importés des États-Unis s’ils ne sont pas munis d’une clé d’ignition à puce.

    La Tribune


    1 2 3 4