Statistique d’importation de véhicule au Canada

Selon Cars Without Borders
Plus de 150 000 véhicule américain ont été importé au canada dans la première partie de l’année 2008! c’est le double de l’an passé à la même période! avec une chiffre de 64 000 véhicule.
importation de véhicule statistique

Plus précisément 47% de plus de citoyen canadien ont franchis le pas et ont importé un véhicule par eux même! ce qui représente une économie conservatrice de 35oM$ le 44% restant ont utiliser les services de courtier comme le notre pour leur facilité la vie et accélérer le processus!

Nous nous attendons que les statistique explose dans la deuxième partie de l’année quand la nouvelle harmonisation des pare-choc sera effectif ! de plus en plus de vendeur de voiture devinent respectueux et gentil avec les consommateurs canadiens!

Ces chiffre incluent les motos, les Tout-terrains, les motoneiges et les remorques mais ça ne représente que 2 à3% des achats!

Toujours selon Cars Without Borders qui ont contacter le RIV cette semaine la liste serais prête pour cette fin de semaine ou au plus tard en début de semaine prochaine. la nouvelle liste qui inclura les nouveau véhicule qui seront disponible grâce au changement de règlements
à peut prêt tout les véhicule qui étaient illégal au canada deviendraient légal incluant de nouveau manufacturier!!

Ford Mustang 1967 Shelby Eleonor sur ebay! (partie en 60 secondes)

La Ford Mustang 1967 Shelby Eleonor original qui a servie a faire le film Partie en 60 secondes est présentement en vente sur ebay!

Gone in Sixty Seconds

l’encan se termine le 4 juillet. La voiture est en fait l’une de trois exemples encore vivante de la mustang 1967 Shelby GT500s créé pour le film.
les 8 autres n’était que des carrosserie sans mécanique et les 2 autres ont été détruite pendant le tournage du film. Cette voiture particulière a 38.614 milles sur l’odomètre et est actuellement stockée à Houston, au Texas. Selon son vendeur, aucune des deux Eleanors du film n’était semblable parce que les voitures requises devaient être installé différemment pour faire différentes manœuvres pour le pelliculage du film.
Ford Mustang 1967 Shelby Eleonor

Vous pouvez participer a cette encan et nous pouvons l’importer pour vous bien entendue au besoin! 🙂
visiter ce lien Ebay

Modification importante à la loi sur l’importation de véhicule! Evolution IX, GTO, MKIV R32

Modification importante à la loi sur l’importation de véhicule! Evolution IX, GTO, MKIV R32

Pontiac GTO 2006
Pontiac GTO 2006

Règlement modifiant le Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles (pare-chocs) avec cette modification à la loi ça va donner plus de chance aux importateurs et une plus grande variété de véhicules à offrir.

Le RIV travail présentement sur une nouvelle liste de véhicule admissible au Canada. Une 30e de nouveaux modèles seront disponibles selon les rumeurs. Nous parlons de Mitsubishi Lancer Evolution IX, de Pontiac GTO, de Volkswagen MKIV R32 et plusieurs autres qui étaient au par avant inadmissible à cause des parechocs qui n’étaient pas modifiables pour les mettre conforme aux lois canadiennes. Vous pouvez avoir tous les détails a ce sujet en visitant la Gazette du Canada

Je crois que tout le monde est sur les dents et attend impatiemment la nouvelle liste du RIV

 Mitsubishi Lancer Evolution IX

Mitsubishi Lancer Evolution IX

Voici la note sur la page d’accueil du RIV
Le gouvernement du Canada a harmonisé la norme sur les pare-chocs
Le gouvernement du Canada a apporté une modification au Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles (RSVA) afin d’harmoniser la norme canadienne sur les pare-chocs des voitures automobiles avec les normes de sécurité similaires des États-Unis et de l’Europe.

Whoa l’adrénaline commence a monté 🙂

volkswagen MKIV R32

volkswagen MKIV R32

Ps: Merci à la gang de cars without borders pour leur excellent travail dans cette histoire

Problème de ligne téléphonique

Depuis 2 semaines j’ai des problème avec ma ligne téléphonique. Quand j’utilise mon sans file j’entends la radio quand je me déplace dans la maison!! aussi ma boite a message était tout mélanger dès lors ce problème est régler en partie (au moins la boite vocal) mais ouf je dois la vider et prendre tout les messages que je vais répondre durant les prochains jours j’ai plus de 30 message à prendre!
donc ne vous inquiété pas je vais vous contacter très bientôt afin de vous aider dans l’importation de votre véhicule des États-Unis
vous pouvez toujours me contacter tout les jours ou presque!
je me nomme Jean François au 418-524 -4195

Acheter sa voiture aux États-Unis, une économie!

bonjours.
comme vous savez déjà chez Québec USA Import nous nous spécialisons dans l’importation de véhicule américain au Québec sur demande!
nous pouvons vous procurer le véhicule de votre choix et ce en vous faisant économiser de l’argent
ne vous gêner pas pour me contacter pour avoir plus de renseignement
Olivier Lambertau : (450) 339-3991 ou cellulaire (514) 978-7064 (toujours entre 16h00 et 19h00 c’est plus simple me rejoindre à ce moment la) ou vous pouvez la forme a votre gauche en haut de chaque page de mon blogue en envoyant votre nom numéro de téléphone ou votre courrier électronique (à votre choix) ainsi qu’une brève description du véhicule que vous rechercher.

voici un petit reportage intéressant diffusé dans le cadre de l’émission caféine à TQS

Le chroniqueur socio-économique, Martin Pelletier, parle du coût des voitures, qui est jusqu’à 37 % moins cher aux États-Unis.
voici une video que j’ai trouvé sur le site de TQS
http://www.youtube.com/watch?v=QO4M4ojvznA

Conseils pour acheter une auto aux États-Unis

Il faut remonter à 31 ans, à l’année des Jeux olympiques de Montréal, pour retrouver un dollar canadien à un niveau aussi élevé par rapport au dollar américain. Inutile donc de dire qu’acheter sa voiture chez nos voisins du Sud peut être avantageux.

Aux États-Unis, les propriétaires de sites Internet liés à l’automobile se sont donné de fantastiques moyens pour toucher la clientèle depuis déjà longtemps. Pour autant, avant de faire un achat de l’autre côté de la frontière, mieux vaut consulter au préalable quelques sites Internet qui vous permettront de mieux connaître votre futur véhicule avant de vous décider définitivement, notamment si vous jetez votre dévolu sur une voiture d’occasion. Investissez un peu de temps (et d’argent) dans un site web comme carproof.com, qui moyennant une cinquantaine de dollars vous donnera un historique complet de votre auto américaine.

Si Internet n’a pas de frontières, les barrières douanières existent, elles, et vous aurez le désagrément de rencontrer moult taxes et formalités administratives si vous achetez votre Rolls ou votre Yaris chez nos voisins du Sud. Avant de jeter votre dévolu sur un modèle, n’oubliez pas de consulter le Registraire des véhicules importés. Ce site canadien, en français s’il-vous-plaît, vous livrera la liste des véhicules autorisés et de ceux qui sont inadmissibles à l’importation au Canada depuis plusieurs décennies. Par exemple, plusieurs modèles de Ferrari des années 1992 à 2006 sont interdits à l’importation. Gênant, n’est-ce pas?

Si vous recherchez l’exotisme, ne vous avisez pas d’acheter une Fiat ou une Peugeot aux USA, vous ne pourrez pas l’importer au Canada. La liste du Registraire des véhicules importés comporte plus d’une vingtaine de pages sur ce qui est permis et interdit chez nous. Mais surtout, toutes les étapes nécessaires à l’importation d’une voiture depuis les États-Unis ainsi que ses coûts afférents n’auront plus de secrets pour vous. Rendez vous dans la rubrique «Notre façon de procéder» du site. vous pouvez aussi me contacter pour plus d’information

Adresses de 23 000 concessionnaires

Le réseau des réseaux est un formidable outil pour obtenir des prix, des cotations et faire des comparaisons avec le Canada. Le site Internet Car Dealer USÀ recense, État par État, la plupart des concessionnaires du pays avec leurs adresses. Vous en trouverez ainsi plus de 23 000, mais également de nombreux sites web. Car Dealer USÀ est un site incontournable, car souvent les sites américains vous demanderont un code postal pour la ville où vous souhaitez effectuer votre achat.

Ce code postal, vous l’obtiendrez sur Car Dealer USA. Tous les sites Internet sur l’automobile que vous verrez sur cet annuaire s’auto-congratulent et se décernent la médaille du plus grand ou du meilleur site automobile des États-Unis. Il existe cependant quelques sites web qui méritent ce titre plus que les autres et qui ont pignon sur rue depuis des années. C’est le cas d’Edmunds.com, d’autobytel.com ou encore de gmbuypower.com. C’est aussi le cas de carprices.com. Le site Autos MSN est particulièrement bien réalisé et fournit de nombreuses informations techniques et pratiques par rapport à ses concurrents.

Si gmbuypower.com ou autobytel.com vous donnent très vite un prix, beaucoup de sites américains vous renvoient vers un formulaire. Ces sites vous demanderont souvent de nombreux renseignements personnels pour établir un devis. Privilégiez les sites qui ne sont pas trop curieux! Enfin, n’oubliez pas que si le réseau des réseaux est un merveilleux outil, rien ne vaut un petit tour chez le concessionnaire, ne serait-ce que pour négocier le prix!

Ludovic Hirtzmann – Collaboration spéciale – La Presse

Les Européens rachètent les autos soldées des Américains

L’importation depuis les Etats-Unis permet des gains de 30% sur les marques européennes haut de gamme.

Le Temps
Vendredi 13 juin 2008

Toujours plus d’acheteurs européens profitent de la faiblesse du dollar pour importer des voitures neuves ou d’occasion depuis les Etats-Unis.

En comptant les frais de transport, d’homologation et les taxes, «l’importation directe permet d’économiser 20 à 30% sur le prix catalogue», explique Patrick Guldin, directeur de la société T-Car à Echallens, un des importateurs spécialisés dans ce créneau.

L’importation depuis les Etats-Unis s’avère particulièrement intéressante pour des marques européennes haut de gamme comme BMW (BMW.XE), Mercedes et Audi.

Le gain réalisé grâce au dollar s’ajoute à la «grande disponibilité de véhicules aux Etats-Unis», explique Patrick Guldin.

Les tarifs des constructeurs européens s’avèrent nettement plus attractifs sur le marché américain, très concurrentiel, et où les ventes de voitures de luxe sont en net recul. Une Porsche Boxter S vendue 46000 dollars (48000 francs) aux Etats-Unis s’affiche à un premier prix de 82000 francs en Suisse. Les constructeurs européens interdisent à leurs franchisés américains de vendre des voitures à l’étranger, ce qui oblige les acheteurs en Europe à faire appel à des sociétés spécialisées comme T-Car, qui restent discrètes sur l’identité de leurs intermédiaires sur place.

L’importation depuis les Etats-Unis de voitures européennes d’occasion connaît également un succès grandissant. Le site AutoImportUSA.com, créé par des Français à Washington, fait transporter chaque mois une trentaine de Porsche et de BMW vers la Belgique et la France. Les Canadiens de AutoExport.com, un site d’enchères réservé aux voitures d’occasion, exportent aujourd’hui 2000 véhicules par année contre 500 il y a deux ans. La société allemande Kalkofen Gbr reçoit chaque année 3000 véhicules importés des Etats-Unis pour les adapter aux normes européennes. Sur ce nombre, 40% sont de marque européenne.

Le ralentissement de la conjoncture aux Etats-Unis permet également aux acheteurs européens de se procurer des marques américaines à bas prix. Selon Patrick Guldin, ces constructeurs se retrouvent aujourd’hui avec «des stocks très importants sur les bras», et sont incités à casser les prix pour les écouler en Europe.

Le garage genevois Grimm, importateur officiel des marques américaines, solde l’ensemble de ses modèles Cadillac, Chevrolet ou la nouvelle Ford Mustang «Bullit», avec des réductions de 20% sur le prix catalogue.

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Procédure d’importation d’une voiture américaine en France

Nous pouvons vous aider a importer votre véhicule de rêve au canada , Au Québec ou partout en Europe, nous nous occupons de tout le procéder!

pour me contacter vous pouvez utiliser l’application pour me contacter ici à gauche sur ma page sinon directement par email au :[email protected] et je suis facilement joignable par téléphone à tout les presque à tout les jours entre 16h00 et 19h00 au : (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 je me prénomme Jean François
voici les information nécessaire ci jamais vous prévoyez importer une voiture en Europe tout particulièrement vers la France.

Cuda AAR

Cuda AAR

Vous avez repéré un véhicule américain aux Etats-Unis ou au Canada et vous souhaitez l’importer en France ?
Voici quelques éléments importants que vous ne devez pas négliger :

1- Le prix de la voiture américaine en dollars affiché aux Canada ou aux USA est un prix Hors Taxes, vous devez vous acquitter des taxes locales afin de réaliser votre achat.

2- Vous devez absolument obtenir l’immatriculation américaine dans le pays d’origine. Sans cette formalité, le véhicule importé ne pourra jamais obtenir une homologation Française

3 – Au coût initial du véhicule il faut rajouter : le transport terrestre américain (de la concession jusqu’au port) et Français (du port vers votre domicile). Le transport maritime, l’assurance maritime, le calage du véhicule dans le container.

4- Vous devez avoir un transitaire américain, et un transitaire Français pour accomplir toutes les démarches administratives liées à l’importation d’un véhicule américain.

5- A l’arrivée du container au port, se rajouterons des frais de dépotage.

6- Votre transitaire calculera les taxes de douanes et la TVA dont vous devrez vous acquitter. Soit : Le prix du véhicule américain + le transport maritime, le tout multiplié par 10% de taxes de douanes pour une voiture ou 22% pour un Pick-up. Sur ce montant se rajoutera 19,6% de TVA.

7- Une fois votre véhicule réceptionné, vous devrez vous occuper des démarches d’homologation en sachant que les normes FR sont de plus en plus strictes et que pour aboutir seul, vous devrez y consacrer beaucoup d’énergie sans avoir l’assurance d’y arriver. Ces démarches d’homologation incluent : le montage du dossier technique, demandes de différentes attestations, RDV à l’UTAC pour accomplir les 5 tests obligatoires : Niveau sonore, freinage simplifié, champ de rétrovision, pollution, pesée. Mise aux normes Française du véhicule (de plus en plus difficile avec le multiplexage des véhicules), et enfin contrôle du véhicule par l’inspecteur des mines.

8- De plus nous vous rappelons qu’un véhicule américain acheté aux USA ou au Canada perd sa garantie constructeur en Europe.

LA MONUMENTALE FARCE DES FRAIS DE LIVRAISON

Voici un excellents texte de jaque duval que j’ai trouve ren naviguant sur son Blogue! (Le blogue de Jacques Duval)

Donc voici le texte
LA MONUMENTALE FARCE DES FRAIS DE LIVRAISON
March 17th, 2008

Existe-t-il un autre objet fabriqué en usine où l’on oblige l’acheteur à assumer lui-même les frais d’inspection avant livraison, traduction plus ou moins boiteuse de ce que nos voisins de Plattsburgh appellent le PDI (« pre-delivery inspection ») ?
Je pense qu’il n’existe pas pire insulte que de dire à un consommateur qui fait confiance à une marque… « OK, mon ami, mais comme nous ne sommes pas certains que la voiture que vous convoitez n’est pas bourrée de défauts, de problèmes latents ou même de pièces manquantes, conséquemment nous aimerions que vous déboursiez 1500 $ (montant variable) pour que nous puissions compléter notre travail».
Serait-ce trop vous demander, messieurs les constructeurs, de finir le travail à l’usine, de l’emballer dans un protecteur quelconque et d’expédier l’automobile à vos concessionnaires? Ce sont là à mon avis des frais cachés ajoutés à la facture dans le simple but de gonfler le profit du concessionnaire, car personne n’ose demander un rabais sur les frais de préparation, craignant de se faire livrer un citron.
Si au moins, les concessionnaires procédaient aux quelque 70 opérations qui doivent apparaître sur cette fameuse liste d’inspection d’avant livraison. Certains sont sans doute honnêtes, mais sachez qu’il y en a d’autres dont le travail se limite à un lavage et époussetage de la voiture.
Je considère que cette histoire de frais de préparation est une farce qui a assez duré et que les consommateurs doivent désormais refuser de payer ce supplément inutile. Quand on achète une Toyota au lieu d’une Chrysler, c’est en partie parce que l’on croit que l’auto est mieux construite et que tout sera fonctionnel dès le premier jour. Alors, pourquoi aurait-on à payer davantage que le prix de vente suggéré en y ajoutant de tels frais?
Comme j’ai un fort penchant pour la croisade, que diriez-vous d’un autre petit boycottage?
À moins que vous ayez de solides arguments de défense!

source

CAA-Québec : Achat d’un véhicule aux États-Unis

CAA-Québec : Achat d’un véhicule aux États-Unis

bonjours
merci de visiter mon blogue automobile
ce blogue est remplie d’information pertinente concernant l’importation d’un véhicule des états-unis! ci jamais vous êtes intéressé d’importer une voiture des USA vous pouvez me contacter pour vous informer sur nos tarif et les services que nous vous offrons!

en fait nous fournissons un service complet de courtage en importation: de la simple recherche de véhicules à la livraison clef en main de votre véhicule.
Avec les informations que je vous fournie sur mon blogue vous pouvez croire que je me tire une balle dans les pieds en vous fournissant de l’information sur tout les détails pour importer une voiture par vous même!, mais en fait c’est plutôt le contraire car les gens qui lisent s’aperçoivent rapidement que c’est un processus long et complexe. faire affaire avec un service de courtage reviens quasiment au même prix que ci vous le faite par vous même et de plus nous avons ZÉRO marge d’erreur!! pas besoin de vous casser la tête, pas besoin de prendre de congé , prendre des taxi, courir un peut partout aux USA, avoir le stress de passer aux douanes etc,..
ça c’est notre rôle!!

vous pouvez me contacter pour avoir plus d’information.
Olivier Lambert
(450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064
les meilleurs heures pour me joindre à tout les jours de 16h00 à 19h00
ou tout simplement par email
[email protected]
ou en utilisant la contact form

voici un texte très intéressant publier sur le site CAA-Québec

Achat d’un véhicule aux États-Unis

De plus en plus de consommateurs songent à acquérir un véhicule aux États-Unis, notamment en raison de la vigueur du dollar canadien par rapport à la devise américaine. Il est vrai que dans certains cas, l’opération peut s’avérer avantageuse. Toutefois, de nombreux aspects sont à prendre à considération avant de tenter l’aventure; une fois bien informé de ce qui l’attend, le consommateur avisé aura toutes les chances de s’en sortir gagnant.

Les premières vérifications

Une des premières étapes de toute l’opération est de consulter la Liste des véhicules admissibles des États-Unis, disponible sur le site Internet du Registraire des véhicules importés (RVI) et publiée par Transports Canada. Le consommateur obtiendra ainsi l’information relative à l’importation et pourra s’assurer que le véhicule convoité répond bien aux normes canadiennes. Pour plus de détails sur le RVI, on peut visiter le www.riv.ca ou composer le 1 888 848-8240.

On recommande également de vérifier l’application de la garantie pour le véhicule : sera-t-elle valide une fois le véhicule importé au Canada? Quelles en seront les modalités? Il peut s’avérer prudent d’exiger une confirmation écrite de la validité de la garantie. Enfin, il faut aviser son assureur avant d’aller chercher le véhicule pour éviter toute mauvaise surprise!

À noter

Il peut arriver que le véhicule acheté ne réponde pas à toutes les normes de sécurité canadiennes. Dans ce cas, l’acheteur devra faire réaliser les modifications requises dans les 45 jours suivant l’achat.

Avant d’entrer au Canada
Avant de pouvoir exporter la voiture vers le Canada, il est obligatoire d’en aviser les douaniers américains au moins 72 heures à l’avance en leur faisant parvenir les papiers relatifs à la transaction d’achat. Pour plus de détails, consultez le www.customs.gov. Certains documents doivent également être présentés aux douaniers une fois sur place : l’enregistrement du véhicule, les reçus de vente et, condition essentielle, une attestation confirmant l’absence de rappel pour le véhicule en question, qui peut être produite par le concessionnaire ou le constructeur d’origine.

Enfin, au poste frontalier canadien, le Formulaire d’importation de véhicule – Formulaire 1 – devra être complété par l’acheteur, et ce, afin de vérifier si le véhicule est effectivement admissible à l’importation. Une inspection du véhicule devra également être réalisée au Canada pour attester de l’admissibilité du véhicule.

À noter

Aux États-Unis, il est obligatoire de répondre à un rappel de véhicule de la part du constructeur, contrairement au Canada. Le fait d’ignorer un rappel sur la voiture pourrait affecter la garantie et la valeur de revente du véhicule.

De retour au pays – les inspections
Une fois le véhicule importé, une inspection obligatoire de conformité devra être effectuée dans un réseau d’inspection fédéral. Les magasins Canadian Tire sont habilités à procéder à cette inspection, pour laquelle des frais d’une centaine de dollars s’appliquent.

En outre, dans le cas d’un véhicule d’occasion, une inspection provinciale par un mandataire de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est également requise. Cette exigence s’applique pour tout véhicule immatriculé à l’extérieur de la province. Quelques-uns des centres de vérification technique de CAA-Québec sont mandatés par la SAAQ pour procéder à cette inspection et, ici aussi, les coûts sont d’une centaine de dollars.

Si des modifications sont nécessaires, un délai de 45 jours est alloué. Par ailleurs, tous les frais liés à la mise aux normes doivent être assumés par l’acheteur. Plusieurs non-conformités peuvent mener à une obligation de modification :

*
feux de circulation de jour,
*
ensemble intégré de retenue d’enfant,
*
ancrage de sangle de siège d’auto pour enfant,
*
pare-chocs 8 km/h,
*
appuis-tête…

À noter

Lorsqu’on achète un véhicule aux États-Unis, on ne peut se prévaloir du Programme d’arbitrage pour les véhicules automobiles du Canada (PAVAC). Le PAVAC permet de régler des litiges liés à l’application de la garantie ou en cas de vice de fabrication. Plus de détails au www.camvap.ca.

Frais à prévoir
En plus du coût d’achat du véhicule aux États-Unis, d’autres frais s’ajoutent à la facture:

*
un montant de 224 $ (au Québec) ou de 209 $ (ailleurs au Canada) pour acquitter les frais d’admissibilité à l’Agence des douanes. Ce montant doit être acquitté par carte de crédit lors du passage à la douane. On s’informe auprès de l’Agence des services frontaliers du Canada en composant le 1 800 959-2036 ou en visitant le www.cbsa-astc.gc.ca;
*
la TPS lors du passage aux douanes canadiennes;
*
la TVQ lors de l’immatriculation au Québec;
*
les droits de douanes de 6,1 % si le véhicule n’a pas été construit en Amérique du Nord;
*
les taxes sur le climatiseur (100 $) et sur les grosses cylindrées (de 1 000$ à 4 000 $);
*
les taxes d’État, si elles sont applicables. En effet, des exemptions existent pour les acheteurs étrangers, notamment dans l’État de New York.

À noter

Sans adresse ni compte bancaire aux États-Unis, il peut être difficile d’y obtenir un financement. C’est pourquoi l’achat devra sans doute s’effectuer au comptant… et qu’à la liste des coûts additionnels à prévoir, il faudra ajouter les coûts liés au financement d’un prêt personnel par une institution québécoise.

—–

Il est essentiel de conserver précieusement toutes les factures et les documents officiels liés à chacune des étapes de la transaction, et ce, durant toute la période où l’acheteur demeure propriétaire du véhicule.

Quelques exemples concrets – véhicules 2008
Exemple 1

Subaru Impreza 2,5 i 4 portes de base – fabrication japonaise

Prix de base : 20 695 $ CA / 17 995 $ US

Le prix en argent américain comprend la taxe de 6,1 % applicable, soit 1 000 $ en droits de douanes pour les véhicules fabriqués à l’extérieur de l’Amérique du Nord.

Différence nette de 2 700 $*

* Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

Exemple 2

Ford Focus 4 portes manuelle – fabrication américaine

Prix de base : 15 999 $ CA / 14 075 $ US

Différence nette de 1 924 $*

* Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

Exemple 3

Ford Explorer XLT 4 portes, 4WD, 4 litres – fabrication américaine

Prix de base : 41 399 $ CA / 28 050 $ US

Différence nette de 13 349 $*

* Excluant les frais de transport et de préparation, la TVQ, la TPS ainsi que la taxe d’État, si applicable. Prix basés sur un dollar au pair.

source

Étude comparative de CAA-Québec sur les prix américains

CAA-Québec
Étude comparative de CAA-Québec sur les prix américains
et canadiens de véhicules automobiles semblables

– Notes –
• L’étude a été effectuée au courant du mois d’avril 2008 et est basée
sur les prix 2008 disponibles sur les sites Internet des constructeurs
américains et canadiens.
• Les versions des véhicules à l’étude se comparent par leur
configuration, leur motorisation et leur équipement offert. Ainsi, les
suffixes utilisés par les constructeurs pour désigner une version
spécifique ne sont pas mentionnés car ils diffèrent d’un pays à l’autre.
• Les rabais gouvernementaux sur les véhicules à faible émission ou les
véhicules hybrides ne sont pas considérés.
• Les frais de transport et préparation (destination charge) ainsi que la
taxe sur le climatiseur et les taxes sur les pneus sont aussi exclus.
• Fait à considérer pour l’année modèle 2008 : le système S.S.P.P.
(système de surveillance de la pression des pneus) est standard et
obligatoire sur tous les véhicules vendus aux États-Unis.
• Constatation importante : les moyennes diffèrent selon les catégories
de véhicules. De plus, les écarts de prix sont importants et parfois très
marqués pour certains modèles.
CAA-Québec
Avril 2008

Étude comparative de CAA-Québec
Prix de détail suggéré du constructeur
Constructeur Classe Vehicule CAN $* US $* $ Différence %
Acura
Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22,13%
VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19,82%
Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22,73%
Audi
Compacte A3 2008 32 300 $ 25 930 $ 2008 6 370 $ 19,72%
Décapotable TT 2008 46 900 $ 36 950 $ 2008 9 950 $ 21,22%
VUS Q7 2008 75 100 $ 58 600 $ 2008 16 500 $ 21,97%
Bmw
Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21,33%
Décapotable Z4 2008 55 400 $ 42 400 $ 2008 13 000 $ 23,47%
VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25,85%
Chrysler
Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28,14%
Van Town and Country 2008 35 995 $ 28 210 $ 2008 7 785 $ 21,63%
VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 235 $ 2008 11 760 $ 23,52%
Ford
Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 395 $ 2008 1 604 $ 10,03%
Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 635 $ 2008 7 264 $ 23,51%
VUS Escape 2008 23 999 $ 19 140 $ 2008 4 859 $ 20,25%
GM
Sedan G6 2008 23 395 $ 18 225 $ 2008 5 170 $ 22,10%
Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 365 $ 2008 5 770 $ 27,30%
Hybride Aura (Hybride) 2008 27 575 $ 22 140 $ 2008 5 435 $ 19,71%
Honda
Sous-Compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6,88%
VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25,51%
Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21,83%
Hyundai
Sous-Compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20,74%
Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20,74%
VUS Veracruz 2008 46 595 $ 35 750 $ 2008 10 845 $ 23,28%
Lexus
Sedan IS 250 2008 31 900 $ 30 555 $ 2008 1 345 $ 4,22%
Sedan de luxe GS 350 2008 61 000 $ 46 100 $ 2008 14 900 $ 24,43%
VUS RX (Hybride) 2008 55 050 $ 42 680 $ 2008 12 370 $ 22,47%
Mazda
Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17,76%
VUS Tribute 2008 23 450 $ 19 135 $ 2008 4 315 $ 18,40%
VUS CX9 2008 39 595 $ 29 400 $ 2008 10 195 $ 25,75%
Toyota
Sous-Compacte Yaris 2008 13 945 $ 12 225 $ 2008 1 720 $ 12,33%
Van Sienna 2008 29 400 $ 24 340 $ 2008 5 060 $ 17,21%
Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 475 $ 2008 7 025 $ 23,81%
Nissan
Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 270 $ 2008 8 728 $ 23,59%
Camion Titan 2008 33 498 $ 25 330 $ 2008 8 168 $ 24,38%
Hybride Altima (Hybride) 2008 33 998 $ 25 170 $ 2008 8 828 $ 25,97%
Subaru
Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17,88%
Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22,97%
VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25,67%
Volkswagen
Compacte Rabbit 2008 19 975 $ 15 600 $ 2008 4 375 $ 21,90%
Sedan Passat s-w 2008 31 475 $ 25 200 $ 2008 6 275 $ 19,94%
VUS Touareg 2008 44 975 $ 39 300 $ 2008 5 675 $ 12,62%
Volvo
Compacte C30 2008 27 495 $ 22 950 $ 2008 4 545 $ 16,53%
Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24,66%
VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28,99%

Moyenne par catégorie
Compacte A3 2008 32 300 $ 25 930 $ 2008 6 370 $ 19,72%
Compacte PT Cruiser 2008 20 895 $ 15 015 $ 2008 5 880 $ 28,14%
Compacte Focus 2008 15 999 $ 14 395 $ 2008 1 604 $ 10,03%
Compacte Mazda 3 2008 16 895 $ 13 895 $ 2008 3 000 $ 17,76%
Compacte Impreza 2008 20 695 $ 16 995 $ 2008 3 700 $ 17,88%
Compacte Rabbit 2008 19 975 $ 15 600 $ 2008 4 375 $ 21,90%
Compacte C30 2008 27 495 $ 22 950 $ 2008 4 545 $ 16,53%
Moyenne pour compactes: 18,85%
Hybride Aura (Hybrid) 2008 27 575 $ 22 140 $ 2008 5 435 $ 19,71%
Hybride Prius 2008 29 500 $ 22 475 $ 2008 7 025 $ 23,81%
Hybride Altima (Hybrid) 2008 33 998 $ 25 170 $ 2008 8 828 $ 25,97%
Moyenne pour hybrides: 23,16%
Sedan de luxe RL 2008 69 500 $ 53 700 $ 2008 15 800 $ 22,73%
Sedan de luxe GS 350 2008 61 000 $ 46 100 $ 2008 14 900 $ 24,43%
Moyenne pour sedans de luxe: 23,58%
Décapotable 2 places TT 2008 46 900 $ 36 950 $ 2008 9 950 $ 21,22%
Décapotable 2 places Z4 2008 55 400 $ 42 400 $ 2008 13 000 $ 23,47%
Moyenne pour décapotables 2 places: 22,34%
Sedan TSX 2008 36 200 $ 28 190 $ 2008 8 010 $ 22,13%
Sedan 328 2008 43 600 $ 34 300 $ 2008 9 300 $ 21,33%
Sedan Taurus 2008 30 899 $ 23 635 $ 2008 7 264 $ 23,51%
Sedan G6 2008 23 395 $ 18 225 $ 2008 5 170 $ 22,10%
Sedan Sonata 2008 22 295 $ 17 670 $ 2008 4 625 $ 20,74%
Sedan IS 250 2008 31 900 $ 30 555 $ 2008 1 345 $ 4,22%
Sedan Maxima 2008 36 998 $ 28 270 $ 2008 8 728 $ 23,59%
Sedan Legacy 2008 26 995 $ 20 795 $ 2008 6 200 $ 22,97%
Sedan Passat s-w 2008 31 475 $ 25 200 $ 2008 6 275 $ 19,94%
Sedan S60 2008 40 995 $ 30 885 $ 2008 10 110 $ 24,66%
Moyenne pour sedans: 20,52%
Sous-Compacte Fit 2008 14 980 $ 13 950 $ 2008 1 030 $ 6,88%
Sous-Compacte Accent 2008 13 595 $ 10 775 $ 2008 2 820 $ 20,74%
Sous-Compacte Yaris 2008 13 945 $ 12 225 $ 2008 1 720 $ 12,33%
Moyenne pour sous-compactes: 13,32%
VUS RDX 2008 41 400 $ 33 195 $ 2008 8 205 $ 19,82%
VUS Q7 2008 75 100 $ 58 600 $ 2008 16 500 $ 21,97%
VUS X5 2008 73 500 $ 54 500 $ 2008 19 000 $ 25,85%
VUS Aspen 2008 49 995 $ 38 235 $ 2008 11 760 $ 23,52%
VUS Escape 2008 23 999 $ 19 140 $ 2008 4 859 $ 20,25%
VUS CRV 2008 27 790 $ 20 700 $ 2008 7 090 $ 25,51%
VUS Veracruz 2008 46 295 $ 35 750 $ 2008 10 545 $ 22,78%
VUS RX (Hybrid) 2008 55 050 $ 42 680 $ 2008 12 370 $ 22,47%
VUS Tribute 2008 23 450 $ 19 135 $ 2008 4 315 $ 18,40%
VUS CX9 2008 39 995 $ 29 400 $ 2008 10 595 $ 26,49%
VUS Tribeca 2008 45 195 $ 33 595 $ 2008 11 600 $ 25,67%
VUS Touareg 2008 44 975 $ 39 300 $ 2008 5 675 $ 12,62%
VUS XC90 2008 50 995 $ 36 210 $ 2008 14 785 $ 28,99%
Moyenne pour VUS: 22,64%
Camion Colorado 2008 21 135 $ 15 365 $ 2008 5 770 $ 27,30%
Camion Ridgeline 2008 35 820 $ 28 000 $ 2008 7 820 $ 21,83%
Camion Titan 2008 33 498 $ 25 330 $ 2008 8 168 $ 24,38%
Moyenne pour camions: 24,51%
Van Town and Country 2008 35 995 $ 28 210 $ 2008 7 785 $ 21,63%
Van Sienna 2008 29 400 $ 24 340 $ 2008 5 060 $ 17,21%
Moyenne pour vans: 19,42%

L’importation d’un véhicule au Canada

n’oubliez pas que nous pouvons nous occupé de tout ces étapes pour vous 🙂
vous n’avez qu’à me contacter – Olivier Lambert : 1-(450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064 ou mon email : [email protected]

Les meilleurs heures pour me joindre par téléphone sont de 4 à 7 en fin d’après-midi. le j’apprivoise mon nouveau joujou blackberry
🙂

2006 infiniti g35
Si vous planifiez l’importation d’une voiture, d’un camion ou d’un autre véhicule automobile au Canada, vous devez connaître les normes canadiennes de véhicules automobiles. Le Registraire des véhicules importés peut vous fournir des renseignements sur les différences entre les normes du Canada et celles des États-Unis. Vous trouverez aussi un guide et une liste de contrôle pour vous aider à vous assurer que votre véhicule importé satisfait aux normes canadiennes.

Cette information est disponible sur Internet et en copie imprimée.

URL : http://www.tc.gc.ca/securiteroutiere/importation/menu.htm

Ressources :
Registraire des véhicules importés
405 The West Mall, Suite 400
Toronto, Ontario
M9C 5K7
Tél. : (416) 967-9953
Sans frais : 888-848-8240 (Canada et États-Unis seulement)

Acheter un véhicule aux États-Unis

Acheter un véhicule aux États-Unis Des économies substantielles

Avec la force du dollar canadien, de plus en plus d’acheteurs de véhicules se tournent vers les États-Unis. Les voitures, surtout les modèles de luxe, sont moins chères là-bas.

Notre journaliste a rencontré Jacques Demers, un amateur de voitures qui a commencé un petit commerce d’importation de voitures de luxe en provenance des États-Unis.

Pour lui, l’avantage est indéniable. «La force du dollar canadien est tellement évidente depuis, quoi, un an, un an et demi. C’est vraiment marqué. Pour les véhicules dispendieux, en haut de 40 000$, ça vaut vraiment la peine de magasiner aux États-Unis.»

M. Demers économise entre 5% et 25% du prix en achetant chez nos voisins du sud.

Par contre, il faut faire attention à ne pas se faire avoir. Par exemple, la garantie sur certains véhicules devient invalide une fois traversé la frontière.

C’est le cas d’un autre consommateur rencontré par notre journaliste. La garantie de son Acura MDX achetée au New Hampshire ne s’applique pas de ce côté de la frontière.

De plus, M. Roby a dû faire certaines modifications à son véhicule utilitaire sport pour le rendre conforme aux normes de sécurité canadiennes, en plus de devoir payer pour la faire inspecter.

Serge Roby estime tout de même avoir économisé autour de 16 000$ pour l’achat de son véhicule utilitaire sport.

Selon le CAA, les consommateurs peuvent réaliser des économies substantielles, surtout pour les modèles haut de gamme, à condition de faire les vérifications nécessaires auprès du fabricant.

Lien VIDEO

Nouvelle liste RVI

Liste des véhicules admissibles des États-Unis
splashv03_03.jpg
Le nombre d’appels que reçoivent Transports Canada et le Registraire des véhicules importés (RVI) a augmenté étant donné la valeur du dollar canadien. Les règles et procédures d’importation de ces véhicules n’ont pas changé depuis la hausse du dollar canadien.

Le programme du Registraire des véhicules importés de Transports Canada a été créé afin de s’assurer que les véhicules fabriqués ou importés pour le marché canadien satisfont aux normes de sécurité canadiennes. Des modifications pourraient devoir être apportées aux véhicules importés afin de satisfaire à ces normes. Ces modifications pourraient toucher entre autres les feux de jour, les ancrages d’attache des sièges pour enfant et les dispositifs d’immobilisation antivol.

L’importateur doit procéder aux modifications nécessaires au chapitre de la sécurité et faire inspecter le véhicule dans un centre d’inspection du RVI dans un délai de 45 jours. Le bureau du RVI dispose, à l’échelle du pays, d’un réseau de plus de 500 installations autorisées à exécuter l’inspection exigée par le gouvernement fédéral. L’état de conformité aux normes de sécurité des véhicules inspectés est partagé avec les autorités provinciales et territoriales chargées de l’immatriculation des véhicules automobiles au Canada. Ces autorités refuseront d’immatriculer un véhicule si celui-ci n’a pas été soumis à l’inspection exigée par le bureau du RVI.
Pour être admissibles aux fins d’importation, les véhicules doivent apparaître sur la Liste des véhicules admissibles des États-Unis publiée par Transports Canada. Cette liste se trouve au www.riv.ca
vous pouvez avoir accès À une version HTML ici.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11