Archives dans septembre 2013

Service d’importation pour Volkswagen Combi et Westfalia

Service d’importation pour Volkswagen Combi et Westfalia

5788619770_76a1acd019_z

Volkswagen va arrêter la production du “Kombi”, un véhicule qui a marqué toute une génération. Le constructeur allemand a décidé de commercialiser sous une édition spéciale les 600 derniers modèles.

Une carrosserie bicolore, de la place pour transporter jusqu’à huit personnes. Il y a plus de cinquante ans, le premier modèle de “Kombi” sortait de l’usine de Volkswagen à Hanovre, en Allemagne. Aujourd’hui, il vit ses derniers instants. Le constructeur automobile a lancé une édition spéciale de 600 unités de son véhicule utilitaire, avant d’arrêter la production de ce modèle.

Pour des renseignements généraux, vous pouvez me contacter afin d’importer un Volkswagen Combi ou Westfalia clés en mains, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans tout les étapes d’importation de votre véhicule.

La “Kombi dernière édition” sera vendue au prix suggéré de 85.000 reais, soit quelque 38.000 dollars. “Produit au Brésil depuis 1957, le modèle Kombi est celui qui a la plus grande longévité de l’histoire de l’industrie automobile”, affirme Volkswagen.

Parallèlement à la célèbre “Coccinelle”, ce véhicule utilitaire a lancé la production de Volkswagen au Brésil. Dans ce pays, ce modèle était connu sous le nom de ‘Kombi’, une abréviation de ‘Kombinationsfahrzeug’ ou véhicule combiné pour le transport de passagers et de cargaisons.

Vous pouvez nous contacter également par courriel afin que nous puissions vous aider dans le processus d’importation de votre Volkswagen Combi ou Westfalia clés en mains!

Notre courriel [email protected]

Le Brésil est l’unique pays où cet utilitaire était encore produit. Il avait été exporté à partir de 1970 vers l’Algérie, l’Argentine, le Chili, le Pérou, le Mexique, le Nigeria, le Venezuela et l’Uruguay.

Entre septembre 1957 et juillet 2013, 1,5 million de Kombi ont été fabriqués par Volkswagen dans son usine de São Bernardo do Campo, dans l’Etat de Sao Paulo.

2012-Volkswagen-Kombi-Side-View
Source: Les infos de Trends-Tendances

Comment importer une voiture antique au Québec

Comment importer une voiture antique au Québec

1

Aux termes de l’ALENA, les restrictions douanières ne s’appliquent pas aux véhicules importés des États-Unis, pourvu que certaines exigences soient respectées. De plus, à compter de 1998, les véhicules pourront être importés en franchise. Toutefois, la taxe d’accise et la TPS continuent de s’appliquer de la manière habituelle.

Vous devez vous présenter au poste de douane avec votre contrat d’achat, le “Title of Ownership” endossé par le propriétaire antérieur et une photocopie du dernier certificat d’immatriculation.

Par prudence, il est recommandé de corroborer votre prix d’achat en ayant en mains une opinion sur la valeur marchande de votre automobile, telle que préparée par un expert.
(sur le site Internet des pages jaunes des Etats-Unis, recherchez des “automobile appraisers”).
Cette précaution serait utile à prendre si vous craignez de croiser un douanier qui, par manque de connaissance du domaine, pourrait penser que le prix d’achat trouvée à votre contrat est curieusement bas…

Le douanier complétera alors un Formulaire d’importation de véhicule (Form 1) et vous fera payer la TPS de 7% sur votre prix d’achat converti en dollars canadiens. Master Card ou chèque personnel sont acceptés jusqu’à 2,500$.

Pour des renseignements généraux, vous pouvez me contacter afin d’importer un véhicule antique au Québec clés en mains, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans tout les étapes d’importation d’un véhicule antique, classique, hot rod et muscle car.

3 (1)

Vous pouvez aussi le faire vous même en contactant
Bureau des services frontaliers des douanes
400, place d’Youville
Montréal QC
H2Y 2C2
Téléphone: ((514) 283-9900

Enfin, selon l’âge du véhicule, il est très important de prendre connaissance de ce qui suit:

a) Véhicules ayant moins de 15 ans:

Pour sa part, Transports Canada a établi des règlements qui touchent tous les véhicules automobiles importés. Selon ces règlements, les véhicules de moins de 15 ans doivent être conformes aux normes établies par le Canada en matière de sécurité et d’émission pour pouvoir y être importés. Les véhicules qui respectent les normes de sécurité fédérales des États-Unis ou de l’Europe ne sont pas nécessairement conformes à celles du Canada. Par conséquent, il se pourrait que vous ne puissiez pas les importer au Canada s’ils ont moins de 15 ans. Il appartient à la personne qui importe le véhicule de s’assurer que les normes sont respectées. Si vous envisagez importer un véhicule de moins de 15 ans, assurez-vous que celui-ci est conforme aux normes canadiennes, énoncées dans la Loi sur la sécurité automobile du Canada et le Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles. Le véhicule doit aussi porter l’étiquette de déclaration de conformité du fabricant. S’il a moins de 15 ans, votre véhicule sera également assujetti aux frais d’enregistrement du Registraire des véhicules importés.

Comme les exigences en matière de sécurité sont complexes, vous devrez absolument communiquer avec le bureau suivant de Transports Canada pour obtenir plus de renseignements :

Transports Canada
Direction de la sécurité routière et de la réglementation automobile
Édifice Canada
344, rue Slater, 13e étage
Ottawa ON K1A 0N5
Téléphone : (613) 998-2174 ou 1-800-311-8855 (sans frais du Canada ou des États-Unis)

b) Véhicules ayant 15 ans et plus:

Afin d’échapper à ces normes, votre véhicule doit donc avoir au moins 180 mois d’âge, tel que déterminé par l’étiquette comportant le mois et l’année de sa fabrication.

2) Au niveau provincial:

Pensez-vous revenir avec votre véhicule en le conduisant? Il est alors important de vérifier auprès du Department of Motor Vehicles de chaque État ( http://www.dmv.org/ ) et de chaque province que vous croiserez, leurs exigences en matière d’immatriculation temporaire (“transit tag”, “sutil”, “temporary plate”, etc.). Certaines juridictions vous permettront de rouler pendant quelques jours avec une simple preuve d’assurance. D’autres vous vendront une immatriculation temporaire pouvant coûter de 10$ à 1,000$+ (dépendamment s’ils exigent, en contrepartie, le paiement immédiat de leur taxe de vente locale, laquelle est souvent non-remboursable, même si vous êtes un non-résident). De plus, d’une juridiction à la suivante, il peut ne pas y avoir de réciprocité. Par exemple, votre immatriculation temporaire d’un État peut ne pas être reconnue par la police d’une province canadienne à travers laquelle vous devriez ensuite passer. L’immatriculation temporaire est un défi byzantin.

1 (1)

Une fois revenu au Québec, vous devez vous rendre à un centre de service reconnu par la SAAQ pour une inspection de conformité mécanique. À Longueuil, celui-ci est situé au 940, rue Trans-Canada (voie de service de l’autoroute 20). Il faut prendre un rendez-vous au (450) 442-3182 et apporter tous vos documents. Il y a des frais pour cette inspection.

Si le résultat de l’inspection est positif, vous repartez alors avec un Certificat de conformité et pouvez vous rendre directement au bureau d’immatriculation de la SAAQ afin d’aller chercher votre plaque. Encore une fois, apportez tous vos documents. Vous paierez la TVQ sur la valeur de l’automobile à laquelle aura été ajoutée la TPS. Les paiements par chèque personnel et par Interac sont permis. À noter que, pour la SAAQ, la valeur de l’automobile est le prix se trouvant au contrat d’achat si votre véhicule a entre 7 et 25 ans. Par contre, si votre véhicule a plus de 25 ans, vous devrez avoir en mains une évaluation préparée par un expert reconnu par la SAAQ. La valeur déterminée par cet expert sera celle qu’utilisera alors la SAAQ. Pour plus d’informations sur tout ce qui touche la SAAQ, vous pouvez téléphoner au (418) 528-4179.

Pendant que vous installerez votre nouvelle plaque, vous ne pourrez que rêver à la bouteille de champagne que vous n’avez maintenant plus le moyens de vous offrir…

Vous pouvez nous contacter également par courriel afin que nous puissions vous aider dans le processus d’importation de votre véhicule antique clés en mains!

Notre courriel [email protected]

FORMALITÉS ENTOURANT LA SORTIE DU VÉHICULE DU TERRITOIRE AMÉRICAIN:

Avant de quitter le territoire américain, le USA Customs Service doit autoriser l’exportation de la voiture. Pour ce faire, vous devez vous présenter au poste de douanes américain où vous comptez traverser la voiture au moins 72 heures avant l’exportation avec l’original de son “Title of Ownership” indiquant le numéro de série. (Le but de cette formalité est probablement pour éviter qu’une voiture volée sorte du pays.) Lorsque vous quitterez les États-Unis avec la voiture, vous arrêterez ensuite à ce même poste-frontière afin que les douaniers américains voient le numéro de série sur votre voiture et inscrivent l’autorisation d’exportation sur vos documents.

A défaut de cette précaution, le risque est l’arrestation de l’acheteur et/ou la saisie de la voiture.

2

ACHAT D’UNE VOITURE À L’ÉTRANGER

A) Veuillez noter qu’en date du 6 janvier 2003, une nouvelle obligation viendra s’ajouter lors d’achat ou de vente d’une automobile à l’étranger: en vertu du Règlement sur la déclaration des mouvements transfrontaliers d’espèces et d’effets (Loi sur le Recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes), les importations ou exportations d’espèces ou d’effets supérieures à 10,000 $CAN doivent être déclarées à un agent ou bureau des douanes canadiennes, que les espèces ou les effets soient transférés par l’importateur ou l’exportateur lui-même ou encore par la poste, par messager, ou par tout autre moyen. Le terme “effets” vise entre autres les actions, les obligations, les traites bancaires, les mandats-poste, les chèques de voyage, etc. Il semble donc que l’on vise ici spécifiquement le déplacement transfrontalier d’argent ou de documents palpables.

Si vous omettez de faire la déclaration écrite à cet effet, l’agent des douanes peut détenir les espèces ou effets pendant 30 jours et une pénalité variant de 250 $ à 5,000 $ vous sera imposée pour récupérer vos espèces ou effets saisis même si l’on ne soupçonne pas de lien avec des activités interdites.

B) De plus, en date du 31 mars 2003, en vertu du Règlement modifiant le Règlement sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes (Loi sur le Recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes), ce qui a été mentionné plus haut s’appliquera également aux télévirements (virements par voie électronique).

A propos du climatiseur et du poids du véhicule

Si le véhicule est muni d’un climatiseur, vous devez payer la taxe d’accise au montant de 100 $CAN. Vous devez payer une taxe d’accise additionnelle si le poids de votre véhicule est supérieur à 2 007 kilogrammes ou 4 425 livres.
Site Web de Douanes Canada : http://www.cbsa-asfc.gc.ca/F/pub/cp/rc4140/rc4140-f.html

LIEN:

Assurez-vous enfin que le véhicule ne fasse pas l’objet d’un lien, c’est-à-dire qu’un tiers en détienne la propriété en garantie d’un prêt consenti à la personne qui se représente comme votre vendeur. Habituellement, ceci sera évident à la lecture du “Title of Ownership” où y apparaîtra le nom du détenteur du lien. De plus, la voiture peut également faire l’objet d’un lien judiciaire dans un cas de divorce où le tribunal aurait accordé la propriété (en partie ou en totalité) au conjoint du vendeur sans nécessairement que cela soit apparent à la face même du “Title of Ownership”. Évidemment de tels cas sont probablement très rares, mais vous devez être conscient de leur existence. Quelques compagnies américaines offrent un service de vérification (exemple: http://www.abika.com/Reports/vehicleownership.htm). Notre propre RDPRM du Québec (http://si2.rdprm.gouv.qc.ca/fr/Pages/Accueil.html) offre également ce service, mais il se limite au territoire québécois. Pour le reste du Canada, voir sur sa page “Liens pertinents”.

VOL:

Sur le site du Centre d’information de la police canadienne (http://www.cpic-cipc.ca/French/index.cfm), il vous sera possible de vérifier si un véhicule a été volé mais, encore une fois, cette vérification est limitée au territoire canadien. Quant aux États-Unis, il est suggéré de contacter la police de l’État où vous effectuerez votre achat afin de voir s’ils peuvent faire cette vérification pour vous. Il existe un répertoire de tous les corps policier américains à http://www.policeinternational.com/category_links.php?cat_id=1&language=french . Par exemple, vous cliquerez sur «Colorado» et ensuite sur «Colorado State Police».

Source: Me Gilles Bachand http://www.vea.qc.ca/reglements/page3.htm

ADESA: acheter un véhicule à l’encan à meilleur prix

ADESA: acheter un véhicule à l’encan à meilleur prix

Une légère hausse du volume de véhicules d’occasion à travers l’industrie automobile en 2014 va adoucir les prix de ces véhicules, selon ce que les prévisionnistes et les cadres de l’industrie prédisent.

Mais les concessionnaires automobiles continueront à bénéficier de solides bénéfices bruts et bénéficieront d’un plus grand choix de véhicules, a déclaré Tom Kontos, vice-président exécutif des stratégies et des analyses clients à ADESA Inc.

ADESA est services d’Enchères qui offre un éventail de services directement reliés à la remise en marché de véhicules. Chez Amerxport nous vous offrons un service d’achat de véhicule direct dans les encans automobile ADESA. Je vous invite à me contacter pour avoir plus d’information, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’achat de véhicules à l’encan.

Adesa Canada_Horz

Au mois de Juillet, le volume de véhicules d’occasion pour les ventes aux enchères automobiles aux États-Unis a augmenté d’environ 5 pour cent par rapporte à la même période l’an dernier, a déclaré M. Kontos, tandis que les prix de véhicules d’occasion ont diminué d’environ 3 pour cent. Ces tendances devraient se poursuivre, mais de façon progressive.

«Je ne pense pas que ça va accélérer beaucoup, mais je m’attends à ce qu’il continue à avoir une pression à la baisse sur les prix», M. Kontos a déclaré la semaine dernière lors de la conférence National Auto Auction Association à Indianapolis. «Les concessionnaires peuvent être plus spécifique aux besoins de leurs marchés au lieu de simplement prendre ce qui est disponible.»

M. Kontos et d’autres ont fondé leurs prévisions sur des données qui montrent une augmentation au cours des trois dernières années dans le volume de location de véhicules neufs, les véhicules neufs achetés par des sociétés de location de voitures et des sociétés de location de flottes commerciales et des services de prêts plus agressive chez les institutions financières.

Nous pouvons acheter directement à l’encan ADESA Québec et Montréal pour un montant forfaitaire de 950$, ce qui vous donne un excellent rabais! vous pouvez nous joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’achat de véhicules à l’encan.

Les données présentées lors d’un panel par Tom Webb, économiste en chef chez Manheim, a indiqué qu’un nouvel assouplissement des prix est probable. Mais sa présentation a déclaré que «l’offre ne sera pas excessive par rapport à la demande.»

adesa1

Ricky Beggs, directeur de Black Book, es d’accord pour dire que les prix de véhicules d’occasion ne tomberont pas, mais a il a dit les petites voitures et même celles d’entrées de gamme de taille moyenne connaîtront la plus grosse baisse de prix, en raison de la concurrence croissante dans ces segments.

Par xontre, les ventes modérées de nouveaux pick-up au cours des deux ou trois dernières années va créer un “volume plus facilement gérable» de camionnettes d’occasion. Cela, couplé avec une augmentation de la demande pour les pick-up en général générés par une hausse dans les industries de la construction et des services va soutenir les prix des pick-up d’occasion, M. Beggs dit.

Ce article est apparu sur le site Automotive News, une publication basée à Detroit.

Comment importer une moto au Québec

Comment importer une moto au Québec

Si jamais vous voulez importer une nouvelle moto des États-Unis avec la valeur du dollar canadien, le marché des motos usagées beaucoup plus grand et moins dispendieux aux États-Unis.

tn_Posted-On-Shock-Mansion-4115

Surtout le prix à l’achat est souvent plus bas chez nos voisins du sud peuvent une des raisons principales qui vous mènera à tenter l’expérience. Plusieurs personnes se demandent comment importer une moto des États-Unis vers le Québec. Avec ce petit guide, nous allons vous faciliter la tâche! Par contre, n’oubliez pas que vous pouvez nous contacter afin que nous puissions nous occuper de tout le processus jusqu’à la livraison de votre prochaine moto!

AmerXport peut vous fournir un service d’achat complet pour votre prochaine moto, je vous invite à me contacter pour avoir plus d’information, je me nomme Olivier Lambert et vous pouvez me joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064. Nous pouvons vous aider dans toutes les étapes d’achat et d’importation de moto ou tout autre véhicule.

Les motos de type «café-racer sont très populaires en Europe et nous pouvons en importer une pour vous!

Les motos de type «café-racer» sont très populaires en Europe et aux États-Unis et nous pouvons en importer une pour vous!

Premièrement, vous devez trouver la moto que vous voulez sur internet, après vous devez sur le site du Régistraire des Véhicules importés si le modèle que vous cherchez est admissible. La liste se trouve ici: http://www.riv.ca/french/US_vehicle_admissibility_fr.pdf

1. Avant d’importer
Avant d’acheter, renseignez-vous sur le programme du Registraire des Véhicules importés (RVI), sur l’admissibilité du véhicule, les véhicules non soumis au RVI, l’attestation d’absence de rappel, les exigences en matière de modifications, le statut du véhicule et les exigences d’Environnement Canada.

2. À la frontière
Comprenez vos obligations pour vous présenter à la douane des É.-U. et à l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC), et pour vous inscrire au programme du RVI.
3. Une fois le véhicule au Canada

Effectuez les modifications au véhicule, passez l’inspection du RVI et contactez les organismes d’immatriculation des provinces et territoires pour obtenir de l’information sur les formalités d’immatriculation.

tn_Posted-On-Shock-Mansion-1533

Donc après avoir lu toutes ces informations, vous devez comprendre qu’en plus de payer les 2 taxes, vous devez:

-Payer $195.00 + TPS et TVQ pour les véhicules importés par un point d’entrée au Québec.
-Communiquer avec le constructeur ou avec le concessionnaire de votre véhicule pour obtenir une attestation d’absence de rappel et une indication des coûts de modification. Vous devez avoir ce document en votre possession pour présenter votre véhicule à l’inspection fédérale.
-Avoir les documents nécessaires : titres de propriété, enregistrement, reçus de vente, étiquette de conformité.
-Obtenir une assurance pour le véhicule.
-Payer 57$ pour l’inspection de la SAAQ.

Sinon si ça semble trop lourd et compliqué ou que vous n’avez tout simplement pas le temps, vous n’avez qu’à communiquer avec moi, je me nomme Olivier Lambert et je peux m’occuper de tout le processus d’importation de votre prochaine moto et vous la livrer clés en main, vous pouvez me joindre au bureau (514) 450-0352 ou sur mon cellulaire ((514) 978-7064.