L’achat d’un véhicule aux Etats-Unis Oui ou non

L’achat d’un véhicule aux Etats-Unis Oui ou non

Partager cet article!

J’ai trouvé cette excellent article sur l’importation de voiture américaine au Québec que j’aimerais partager avec vous
la source de ce reportage se trouve ici
L’achat d’un véhicule aux Etats-Unis Oui ou non
par Benoit Charette

La question revient régulièrement dans l’actualité depuis quelques semaines. Est-ce que cela vaut la peine d’aller se chercher une voiture neuve aux États-Unis. Pour ceux qui ont un peu de mémoire, il y a à peine plus de cinq ans, ce sont les Américains qui profitaient de notre dollar à 63 sous pour venir faire des emplettes chez nous. Le phénomène avaient pris tellement d’ampleur que certaines associations de concessionnaires automobiles avaient interdits à leur membre de vendre des voitures à des acheteurs américains, pour garder le quota de véhicules pour les acheteurs locaux. Depuis peu, on voit les Canadiens qui traversent la frontière pour aller économiser plusieurs milliers de dollars. Selon des concessionnaires installés de l’autre côté de la frontière dams l’état de New York, l’économie moyenne pour un véhicule familial de 20 000 à 30 000$ tourne autour de 5 000$. Ce montant devient encore plus important pour des modèles haut de gamme
tableau des prix usa vs canada
Comment cela fonctionne
Si vous achetez un véhicule aux États-Unis vous devez avoir un véhicule conforme aux normes canadiennes et cela peut prendre quelques jours, il faut être patient. La grande majorité des véhicules fabriqués depuis 2002 peuvent traverser la frontière pratiquement sans modifications. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de frais associés.
2007-bmw-x5
Généralement, le consommateur s’en tire pour quelques centaines de dollars, un coût moindre que les économies réalisées. Il faut cependant bien s’informer car certaines compagnies annulent les garanties du constructeur si la voiture traverse la frontière américaine, d’autres appliques la même politique pour les garanties prolongées. Pour mieux connaître les véhicules admissibles au Canada, je vous conseille de consulter le site du Registraire des véhicules importés qui dresse la liste des véhicules qui pouvant être importé sans modification mécanique. La chose est possible et les économies sont réelles, mais il faut s’armer de patience, car les procédures gouvernementales ne sont pas toujours de tout repos.
Pour ceux qui sont moins pressés, plusieurs constructeurs automobiles nous ont indiqués avoir négocié avec la maison-mère pour ajuster les prix 2008 à la nouvelle réalité de la devise canadienne. D’ici la période des fêtes, on verra un certain nombre de changements, mais ce n’est pas tout le monde qui va s’ajuster. [voir Tableau 2]
Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2007. Il anime également l’émission En Voiture tous les dimanches à MIDI (en reprise à 19 :00) sur les ondes du 98,5 FM de Montréal et le réseau Corus Québec ou via internet au www.985fm.ca

source

JFC

La société AmerXport œuvre dans le domaine de l’import-export de véhicules depuis plus de 5 ans. Bénéficiant de la vaste expérience et de l’expertise de son président dans les domaines de l’automobile et de l’import-export, AmerXport est à même de répondre à vos besoins en matière de véhicules importés – qu’ils soient d’occasion ou neufs. Vous avez des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à communiquer avec nous. Téléphone : (450) 339-3991 ou mon cellulaire (514) 978-7064